alexametrics
Dernières news

Pas de bons d’essence pour les membres du gouvernement durant le confinement total

Temps de lecture : 1 min
Pas de bons d’essence pour les membres du gouvernement durant le confinement total

 

Le chef du gouvernement Elyes Fakhfakh a émis une circulaire ce mardi 31 mars 2020, indiquant que les ministres, les secrétaires d’Etat, et les membres du gouvernement ne bénéficieront pas des bons d’essence durant toute la période du confinement total.

 

Les agents de la fonction publique ne bénéficieront pas des bons d’essence, également, sauf les agents autorisés à travailler durant cette période. Les bons qui leur seront accordés seront limités aux jours de travail effectif.

 

Cette décision a été prise dans le cadre de la contribution à l’effort national pour la mobilisation des ressources nécessaires pour faire face aux répercussions du Covid-19 et les exigences imposées par les mesures du confinement général.

 

La Tunisie est en confinement total depuis le 22 mars 2020 jusqu'au 4 avril 2020.

Cliquer ici pour télécharger la circulaire


Tous nos articles sur le Coronavirus (Covid-19) en Tunisie

S.H

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (15)

Commenter

gto
| 01-04-2020 14:17
Nous souhaitons qu'il y ait une réduction drastique des bons d'essence après la période de confinement. Conjointement à l'achat de carburant à bas prix actuellement, ça fera des économies chiffrées à des milliers de milliards d'après les experts ( pas moins de 2500 milliards ). Et ça sera encore mieux surtout si on investit d'urgence pour augmenter la capacité de stockage.

Citoyen de Tunisie
| 01-04-2020 13:37
Sauf, à l'exception, à part, non compris, hors , exceptés hormis, ..... des conjonctions pour faire taire nous les cons.
Réduisez le nombre de véhicules et de bons pour toujours.
Au fait et à propos de voitures, qu'en est-il de la Q5

Professeur de droit
| 01-04-2020 01:51
Quand je lis que certains saluent cette "décision" et que d'autres la trouve "courageuse", je me dis que ce pays est vraiment perdu.
Un pays sérieux aurait ;
- Limité le carburant à un plein, par semaine.
- Supprimé la deuxième voiture pour les ministres (et d'autres qui en bénéficie), ou ne retenir qu'une polo ou une symbole, pour la famille.
- Interdire la mise à disposition, par les entreprises étatiques, des voitures aux ministres ( il y a des nombreux cas comme l'Audi A5, acheté par une entreprise d'Etat, selon le gout personnel du ministre et de sa femme).
La liste est longue... une dizaine d'autres vraies mesures de bonne gouvernance, au lieu de féliciter la médiocrité d'une "suspension provisoire" des bons d'essence...

Watani
| 31-03-2020 21:52
Des économies de miette, bons d'essence ? Avec plus de 84000 voitures étatiques qui circulent : carburant, vignettes, assurances, entretiens etc.....chauffeurs ,voitures accidentées à la ferraille .Bref flous el belik au dépens du contribuable sans PITI'? et sans soucis.

Akoubi Ammar.
| 31-03-2020 18:36
Le chef du gouvernement aurait dû prendre les décisions qui s imposent pour apurer et assainir toutes les irrégularités dans la gestion des avantages octroyés dans le secteur public ( fonction publique et entreprises nationales ) et ce dans tout ce qui a trait aux voitures, carburants, logements, bons de restaurants etc...En effet effet, des centaines de milliards sont dépensés sans aucun fondement juridique ( illégalement) au vu et au su des hauts responsables qui se permettent de prendre des mesures dans importance à un moment où l argent public doit rester aux caisses de l état pour être réaffectés à leur place. L économie de bout de chandelle n est pas la solution. Il faut se comporter en vrai responsable et annuler toutes les mesures et décisions illégales surtout en ce qui concerne le parc auto. Mohamed Abbou dans le cadre de ses nouvelles attributions doit oser, c est un devoir national mais priver les hauts cadres de l état déjà sous payés de leurs droits est une injustice. Il ne faut pas traiter la gestion de rémunération comme celle des ministres. Qu ils sachent que le salaire d un haut cadre de l état est inférieur à celui d un ouvrier de la CPG ou autres entreprises publiques.

TH
| 31-03-2020 17:30
Les decions serieuses, a prendre pendant cette periode critique sont les uivantes:
1/ Reduire le salaire @50% pour les fonctionnaires qui touchent plus que 3000DT/mois .
2/ Opter pour une indeminite forfitaire de transport de 400 DT pour ceux qui beneficent actuellement de voiture de fonction. c`est fini pour les bons d`Hc et la voiture de function.
4/ Arreter les indemnites de logement

RB
| 31-03-2020 17:19
Cest lune des meilleurs decision depuis 2011 ! Je nai jamais compris pq les fonctionnaires ont tous ces avantages . Sil pouvait leur enlever les voitures de fonctions et les garder seulement pour les directeurs et limiter a une seule voiture pour les ministres au lieu de deux ca ferait des economies considerables pour notre pays !

cdgfh
| 31-03-2020 17:12
Une goutte d'eau dans un océan. A ma connaissance, Le gouvernement Jomaa a déja pris des mesures pour enlever les bons d'essence aux cadres et la changer par une indemnité. Avec 1000 litres d'essence par voiture et par mois, chaque ministre a droit à 2000 dinars de bons d'essences par mois. Les contribuables et les sociétés payeront ces frais à tel point que les sociétés exportatrices tunisiennes ne vont plus être concurrentielles avec les sociétés des autres pays même européens sans parler des sociétés chinoises et indiennes qui sont entrain de rafler les marchés africains.

retrapté
| 31-03-2020 16:51
on peut exiger la moitié d'un salaire mensuel et une seule voiture de fonction et réduction des primes de fonction pour vaincre cet ennemi invisible et aider les pauvres et les gens modestes qui ont perdu leurs emplois précaires et la hausse vertigineuse des prix des fruits et légumes et la pénurie des produits de première nécessité .

abc
| 31-03-2020 16:50
Pas de bons d'essences pour tous les fonctionnaires qui ne travaillent pas durant le confinement.
Ca ferrait de sacrées économies pour le pays

A lire aussi

Pour menaces contre Fathi Laayouni.

03/06/2020 17:44
0

Les deux élus ont failli en venir aux mains.

03/06/2020 16:45
0

La question de la pétition est une tempête dans un verre de thé

03/06/2020 16:19
9

Notant que cette plateforme est accessible à partir du site

03/06/2020 15:01
0