alexametrics
lundi 08 août 2022
Heure de Tunis : 05:54
BN TV
Où en sont les opérateurs dans les préparatifs à la 5G ?
28/06/2022 | 12:58
3 min
Où en sont les opérateurs dans les préparatifs à la 5G ?

 

Alors que certains pays ont entamé la phase de déploiement commercial, la Tunisie est encore à la traîne. Ce n’est qu’en 2023 voire 2024 que la 5G sera lancée selon les estimations des opérateurs. Cela dit, ils s’y préparent activement. Les premiers tests 5G ont été effectués en décembre 2020 par l’opérateur national Tunisie Telecom et la filiale tunisienne de l’opérateur qatari privé, Ooredoo, et les pourparlers autour du cadre légal et du business model à adopter sont en cours. Mais où en sont-ils, exactement, dans les préparatifs pour la 5G ? 

 

Tunisie Telecom semble avoir avancé sur le déploiement de la fibre optique. Ce réseau fixe servira de socle pour la 5G sur la partie backhaule, notamment. En effet, la coexistence de ces deux technologies permettrait d’offrir du très haut débit à l’intérieur comme à l’extérieur pour ainsi répondre à l'augmentation de la quantité de données échangées. 

« Pour se préparer à la migration vers la 5G, Tunisie Telecom a entrepris plusieurs initiatives. Nous sommes en train de développer les réseaux très haut débit et de généraliser la couverture FBB (Fixed broadband) et MBB (Mobile broadband) à l’ensemble du territoire tunisien », a déclaré la directrice de la Planification et de l’Ingénierie radio chez Tunisie Telecom, Sihem Tajouri, à l’occasion de l’Ericsson Day Tunisie organisé par l’équipementier suédois mardi 28 juin 2022.

Mme Tajouri a précisé que l’opérateur historique a déployé plus de 30.000 kilomètres de fibre optique dont 145 kilomètres récemment dans le sud du pays. « Sans fibre optique, il sera difficile de transporter la quantité massive de données qui sera générée par l’utilisation de la 5G », a-t-elle fait savoir. 

Revenant sur l’utilité de cette technologie – dont l’apport reste mitigé – la responsable de Tunisie Telecom a affirmé que la 5G ouvrirait aux opérateurs plusieurs opportunités qui leur permettront de diversifier leur business model. Elle a soutenu, cependant, que plusieurs défis persistaient. « La 5G va nécessiter de lourds investissements et ses business models ne sont pas encore matures. Pour réussir le challenge, nous considérons que les préparations à la 5G et la readiness des facteurs clés », a-t-elle indiqué.  

 

Le coût de la 5G est aussi l’un des arguments avancés par Ooredoo Tunisie.  Le directeur de l’Ingénierie réseau chez Ooredoo Tunisie, Néjib Saghrouni a laissé entendre que sans cas d’usage pertinents et rentables, les investissements dans la 5G représenteraient un poids considérable pour les opérateurs. « Il reste beaucoup à faire sur la partie transport, radio et fibre, mais aussi sur la readiness à la 5G et le cœur de réseau », a-t-il ajouté. 

Les appréhensions autour des cas d’usage de la 5G et des investissements à engager ne sont pas les seuls à ralentir la machine. M. Saghrouni a évoqué, également, le cadre légal. « Il reste plusieurs points que les opérateurs devraient redicuster avec le régulateur et le ministère des Technologie de la communication avant de se lancer dans la 5G, notamment l’utilisation de la bande 700 et le modèle de licence », a-t-il précisé. 

Interpellé sur les préparatifs que Ooredoo a entrepris en prévision du lancement de la 5G, Néjib Saghrouni a fait avoir que l’opérateur disposait d’équipements d’une grande flexibilité. Ceux-ci ont été conçus de façon à permettre de migrer d’une technologie vers une autre. « Le Fix ejdid a été la version zéro de la 5G. Il a d’ailleurs été une grande réussite », a-t-il déclaré avant de souligner de la technologie Fixed Wirless offre une grande flexibilité et est complémentaire de la FTTH (Fiber to the Home).

 

Le directeur de l’Ingénierie réseau de Ooredoo a, aussi, annoncé que l’opérateur avait engagé plusieurs partenariats avec des startups et collaborait avec celles-ci sur des projets de transformation digitale et de E-Health, entre autres, pour dynamiser l’ensemble de l’écosystème. 

 

N.J. 

28/06/2022 | 12:58
3 min
Suivez-nous