alexametrics
Dernières news

OMD : La Tunisie organise la 12ème session de la Conférence internationale Picard

OMD : La Tunisie organise la 12ème session de la Conférence internationale Picard

 La 12ème session de la Conférence internationale Picard se tient du 26 au 28 septembre 2017 à l'hôtel Russelior Yasmine Hammamet. Il s’agit d’un rendez-vous annuel organisé par l'Organisation mondiale des douanes (OMD) qui choisit chaque année un Etat membre pour accueillir cet événement réunissant entre 150 à 250 participants de hauts fonctionnaires de diverses Directions des douanes, d'autres structures gouvernementales et d'organisations nationales, régionales et internationales. L’objectif étant d’échanger des expériences et des opinions sur les questions prioritaires du monde et les défis régionaux soulevés en matière douanière, sécuritaire et économique.

La conférence Picard vise, ainsi, la promotion du professionnalisme et le renforcement des capacités dans le secteur de la Douane, l’ouverture de perspectives de coopération et le renforcement des partenariats.

 

 

L’ouverture de cet évènement s’est faite en présence du ministre des Finances Ridha Chalghoum, du secrétaire général de l’Organisation mondiale des douanes Kunio Mikuriya et du directeur général de la Douane tunisienne Adel Ben Hassen.

A cette occasion, M. Chalghoum a estimé que « l’organisation de cette manifestation en Tunisie témoigne de la confiance des organisations internationales. En parallèle, elle reflète la capacité de notre pays à organiser ce genre d’événement important ».

Le ministre a souligné le rôle important joué par l’OMD dans le soutien de la Douane tunisienne ainsi que celui des organisations équivalentes des pays membres. Ce genre de rencontres permet, selon lui, de développer et de renforcer le rôle de la Douane sur le plan logistique, de la formation et de l’adoption de meilleures procédures.

 

 

 

Ridha Chalghoum a mis en relief le fait que « la Douane se trouve en première ligne dans la protection de l’économie nationale du marché parallèle et de la contrefaçon, notamment au niveau des frontières ». Il a noté que « l’organe doit aussi jouer un rôle de catalyseur de l’économie, en encourageant l’investissement et en étant un moteur positif pour le climat des affaires ».

S’agissant de la lutte contre la corruption, il a martelé que « c’est un travail de longue haleine et qu’avant d’opérer les différentes arrestations, il faut d’abord faire les recoupements nécessaires et préparer des dossiers solides ».

 

Pour sa part, M. Mikuriya a expliqué que « la douane joue un rôle très important pour l’économie, non seulement pour la collecte des recettes mais aussi pour la promotion du commerce. Elle permet aussi, selon lui, d’offrir un environnement favorable aux affaires et, surtout, de sécuriser les frontières ».

Le SG de l’OMD a indiqué, donc, que la mission de l’OMD est de développer des normes et offrir l’assistance technique ainsi que le renforcement des capacités aux pays membres. L’organisation internationale veille aussi à promouvoir la coopération internationale pour faciliter les échanges des informations et des meilleures pratiques.

Interrogé sur le choix de la Tunisie pour l’organisation de cette réunion annuelle, il a précisé que « la Tunisie s’est imposée comme étant un pays démocratique et où la réforme douanière est en train de se mettre en place rapidement ». Il a estimé que « comparée à d’autres pays, la Tunisie est très en avance par rapport à l’utilisation des nouvelles technologies, pour la collecte des recettes mais aussi pour la sécurité et la facilitation du commerce ».

 

 

M. Ben Hassen a expliqué, quant à lui, que cette session se focalisera sur deux axes : le combat contre la fausse facturation et la sécurisation des frontières. Il évoqué le programme stratégique 2016-2020 pour la modernisation de la douane : « un programme ambitieux qui permettra à la douane de bénéficier de nouveaux équipements et de former ses agents ». Il a annoncé que l'Unité Maritime des Douanes sera prochainement pourvue de nouveaux équipements et de scanners de dernière génération.

 

Picard 2017 se concentrera sur l'échange d'expériences sur les mécanismes modernes et les moyens de lutter contre la contrebande et le commerce illicite de divers produits dans les zones frontalières. La conférence se focalisera sur les mécanismes de facilitation des échanges commerciaux entre pays tout en procurant aux administrations des douanes l’occasion de nouer des relations de coopération avec les académies et les universités compétentes en matière douanière.

En outre, la conférence traitera de nombreux autres sujets tels que l'analyse des données, la sécurité des frontières et la lutte contre le terrorisme.

 

I.N

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires

Commenter

A lire aussi

Le candidat à la présidentielle et président du parti la Tunisie en avant, Abid Briki a été présent,

20/08/2019 23:51
0

Marzouk insinue que la présidence de la République a pioché dans son programme

20/08/2019 21:35
0

e timing choisi pour sa publication ne peut s’inscrire que dans le cadre de la stratégie de

20/08/2019 19:48
3

seuls 34 partis politiques, sur les 219 existants, ont

20/08/2019 17:02
3

Newsletter