alexametrics
Sur les réseaux

Olivier Poivre d’Arvor rend hommage à la femme tunisienne

Temps de lecture : 1 min
Olivier Poivre d’Arvor rend hommage à la femme tunisienne

 

A l’occasion de la fête de la Femme, l’ambassadeur de France à Tunis, Olivier Poivre d’Arvor a publié un statut, ce mardi 13 août 2019, pour rendre hommage à la femme tunisienne en cette journée spéciale.

 

« Les femmes qui osent! En ce 13 août, journée de la fête de la Femme, un grand salut admiratif à la Tunisie, célébrée partout dans le monde pour la place centrale qu’elle donne, depuis Habib Bourguiba, aux femmes dans la société.

Une pensée émue à feu Si Béji, qui, il y a deux ans exactement, lançait la Commission des libertés individuelles et de l’égalité.

Dix femmes, pour l’élection présidentielle, ont déposé cette année leur candidature auprès de l’ISIE. Elles n’étaient que cinq en 2014 et au final, une seule d’entre elles avait été qualifiée, recueillant 0,56 % des suffrages ».

 

S.H



Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (29)

Commenter

Microbio
| 15-08-2019 13:07
Il est recommandé à tous Tunisens - et surtout les candidats à la présidentielle - de regarder cette émotionnale vidéo jusqu'à la fin.
Une forte émotion fantastique et libératrice!!!

https://m.youtube.com/watch?v=fDTdr2IHFYM

EL OUAFI
| 14-08-2019 21:37
Y'a si Abel Chater Aidek mabrouk et snin dayma ya khouya.(Manai)

Abel Chater
| 14-08-2019 20:39
Nous avons 63 ambassadeurs étrangers accrédités en Tunisie. La majorité d'entre eux, nous aident et nous soutiennent, contrairement à la France qui nous appauvrit et détient plein de propriétés immobilières et de richesses, qu'elle nous a volées lors de la première partie de son protectorat et que le défunt dictateur déchu Bourguiba, les lui laisse contre la volonté de nos Martyrs, en tant que «propriétés des étrangers» (Milk al-ajènib), pour ne pas dire «propriétés des colonisateurs» (Milk al-mostaâmar). Un troc avec Bourguiba, pour lui garantir la deuxième partie du protectorat à vie de son régime putschiste contre le Bey, manigancé par le juif Mendes France.
Nous connaissons tous, cette ruse de subventions françaises au nom de leur «francophonie». Elle s'y met même dans nos films et dans nos «mousselssèlèts» télévisés tunisiens. Celui qui n'a pas remarqué l'obligation de la fluidité de l'alcool, de la drogue, de la prostitution, de l'adultère, de la trahison conjugale et de toute sorte de violence à gogo dans toutes les réalisations télévisées tunisiennes pour le mois saint de Ramadhan, celui-là ne comprend rien de l'humiliation dont souffrent nos réalisateurs, nos régisseurs et nos acteurs tunisiens, pour leur propre survie artistique. Le ministère de la Culture, se transforme en une «Darbouka» d'été. Des festivals «boudourou», où seul le gain d'argent est demandé, sans la moindre culture pour le peuple. Un public qui quitte les lieux à cause de la vulgarité du langage de ces marchands ambulants, ou one-man-show d'un théâtre de la plus basse facture. Il n'y a pas d'argent nous dirait le ministère de la Culture. Il nous fait coloniser en flagrant délit par des subventions françaises, supposées être interdites par la loi et par la Constitution tunisiennes.
La Tunisie et les Tunisiens ne sont pas à vendre. Donc, on aurait eu de loin plus de plaisir, en entendant l'Ambassadeur de la Palestine à Tunis, ce qu'il pense de son deuxième pays la Tunisie. Ou les meilleurs amis de la Tunisie, les Allemands, ce qu'ils nous conseillent objectivement loin du baratin des Français. Ou, ce que nos amis les Maîtres des Français, les Américains dont nous étions les premiers avec les Marocains à leur reconnaître leur indépendance, ce qu'ils pensent de nous et comment pourraient-ils nous aider à nous libérer de la mainmise française, dernièrement dénoncée par le vice-Premier ministre italien, Matteo Salvini, qui accuse la France explicitement, d'appauvrir les pays africains en leur volant leurs richesses, dans le but de s'y tenir à niveau avec les pays avancés comme l'Allemagne.
Lorsque la France tombera comme une pastèque pourrie, nous y tomberons avec elle par un malheur plus douloureux. Nous laissons notre vraie richesse sanguine et génétique du côté de la Mecque, de l'Arabie et de l'Islam, et nous nous accrochons à des couches adultes françaises, qui ne nous réservent que leur contenu en saleté et en déchets mortels.
Vive la Tunisie indépendante démocratique arabe et musulmane de régime parlementaire.

EL OUAFI
| 14-08-2019 19:50
Prière lire : tout homme célèbre où il y a dernière lui une femme ! Merci.

veritas
| 14-08-2019 19:47
https://m.youtube.com/watch?v=fDTdr2IHFYM

Abel Chater
| 14-08-2019 19:27
Mon commentaire ne vous plaît pas?
Vous l'avez censuré parce qu'il est trop poivré et trop trempé à l'huile d'olive, pour votre relation avec D'Arvor?
Rien ne se cache en Tunisie.

EL OUAFI
| 14-08-2019 18:56
Merci infiniment monsieur de ces éclairages néanmoins la femme a marqué l'histoire à travers le monde et combien d'empire été conduit par des femmes "impératrices " de nos jours en l'an 2019 combien de femmes privées de leurs droits les plus élémentaires sous le joug et l'oppression quotidienne de l'homme j'en cite quelques pays où l'argent coule à flot ces pays prospères considérent la femme comme objet sexuel,la polygamie à outrance hélas chez nos coreligionnaires.
Je dirai que la femme en Tunisie a dérogé à la règle par la vision et la clairvoyance d'un président visionnaire.
Son excellence Mr l'ambassadeur de France a osé féliciter ces femmes tunisiennes pour l'acquisition de cette richesse à laquelle elles ont su préserver ce fabuleux trésor et elles ont répondu positivement à rejoindre l'homme pour construire ce pays dépourvu de richesses naturelles mais compancée par une autre bien meilleur richesse qu'est la richesse intellectuelle et son excellence l'ambassadeur de France a vu juste pour commémorer cet acquis d'une valeur inestimable,et je finirais par ceci comme a dit l'artiste 'La femme est L 'avenir de l'homme 'ou tout homme célèbre où il y a une femme ! Cordialement. (Manai )

Lekkteur
| 14-08-2019 12:30
Vous auriez mal interprété mon commentaire qui visait le fond et non la forme.

Je ne parlais pas de l'impact émotionnel d'une telle déclaration et son effet sur un peuple en quête d'amour et d'acceptation. En fait je parlais de la déontologie de la profession d'ambassadeur. Un diplomate professionnel qui respecte la déontologie de sa profession automatiquement respecte le pays auquel il est assigné.

Les pays ayant une identité et une culture forte comme l'Inde, la Corée ou le Brésil et bien d'autres sont très fiers et n'acceptent pas de telles declarations.

Dans les pays Islamiques (miteux, sleazy) où les gens se détestent eux même, veulent quitter leur pays pour vivre ailleurs, ce genre de déclaration d'un étranger bien placé, venu d'un pays civilisé a un effet euphorique un peu comme l'effet de la drogue ou de la religion.

Ceci me rappelle quand un Chrétien ou un Juif se converti à l'Islam ou dit du bien sur l'Islam - souvent payés ou pour un gain politique - les musulmans en font des plateaux télé, des articles dans la presse écrite, des millions de vue sur les réseaux sociaux c'est comme si enfin l'Islam est devenu une religion légitime et belle. Les déclarations de l'ambassadeur vont dans ce même sens et ont le même impact émotionnel d'où votre réaction à mon commentaire précédent qu'aurait gâché cette euphorie.

La Femme Tunisienne autrefois à peine 1500 ans commandaient des armées d'hommes et de femmes, une Femme brave et courageuse. Il y a 3000 ans Didon / Allyssa a fondé un des plus grand comptoir de commerce et une civilisation qui domina la Méditerranée occidentale. C'est seulement depuis 1400 ans que la Femme Tunisienne a arrêté de gouverner et c'est ce que l'ambassadeur ne dit pas parce qu'à tord ou à raison, pour lui la Femme Tunisienne n'existerait que depuis 1956.

Il y a 3000 ans ou 1500 ans que faisaient les Femmes Françaises ? Peut-être l'ambassadeur qui surement lit ce forum peut y répondre.

J'espère que je me suis fait comprendre auprès de vous.

Bien à vous

cesarios
| 14-08-2019 10:56
voilà une catastrophe parmi tant d'autres de bajbouj, allah yarhmou, la TUNISIE a besoin d'un ambassadeur qui raméne des investsiseurs , gagnant , gagnant, et d'essayer de soutenir notre économie en effaçant une partie de nos emprunts de la france chérement payés, et non un ambassadeur charlatan, profiteur, et populiste

Zohra
| 14-08-2019 08:56
On ne peut pas se permettre de dire n'importe quoi sur un ambassadeur. Protocole, diplomatie oblige.

BN
Ne fait que son travail dans le respect
Un journal est amené à travailler n'importe où.

On peut critiquer mais il y a des limites de l'éducation et du respect des pays amis.

A lire aussi

Sur la plaque de ce foyer, réservé aux filles, au lieu du "a" dans "étudiantes", on remarque un "e"

09/12/2019 17:00
0

L’élu Yassine Ayari a adressé, dimanche 8 décembre 2019, un post Facebook au président de la

09/12/2019 10:24
42

Le geste qu'a fait le député de la Coalition Al Karama, Rached Khiari, lors de la séance plénière

08/12/2019 21:12
9

La photo du député, la mine déconfite, visiblement écœuré par les tiraillements de ses

08/12/2019 13:00
11

Newsletter