alexametrics
Sur les réseaux

Olfa Youssef, invitée puis refoulée au Festival du cinéma tunisien

Olfa Youssef, invitée puis refoulée au Festival du cinéma tunisien

L'universitaire Olfa Youssef s’est indignée contre les organisateurs du Festival du cinéma tunisien dans un post partagé hier, dimanche 16 juin 2019, sur les réseaux sociaux.

Olfa Youssef a affirmé qu’elle a été invitée à remettre le prix du meilleur scénario mais que les organisateurs se sont finalement rétractés « après avoir subi des pressions ».

« Je n’ai rien demandé. On m’appelée et on a insisté puis on a annulé alors que j’arrivais à peine à Tunis. Si vous ne pouvez tenir parole pourquoi vous nous faites perdre notre temps et si vous n’êtes pas sûrs pourquoi gaspiller le carburant de l’Etat ? Quand est ce que vont cesser, dans ce pays, les décisions arbitraires influencées par les positions à l’encontre d’un tel ou un tel ? » A écrit Olfa Youssef. 

 

M.B.Z

 

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (10)

Commenter

Mansour Lahyani
| 17-06-2019 19:07
C'est une bien curieuse façon de se comporter ! On n'a pas - ou plutôt, on ne devrait pas avoir - le droit de se comporter de la sorte ! Ce festival du cinéma tunisien était organisé par des intellectuels sans foi ni loi ?! En tout cas, Olfa est, elle, une authentique intellectuelle... et les gens de son calibre ne courent pas les rues !
Bravo, Olfa pour tout ce que vous faites : vous êtes bien au-dessus de ces ignares !

Citoyen_H
| 17-06-2019 18:02
"le passif du bilan de youssef chahed est desastreux"

Parce que celui de ses prédécesseurs était brillantissime.
N'oublions pas dans quel état était le bled, lorsque YC avait pris le relais.
La Tunisie était déjà aux confins des abysses, comme jamais elle ne l'avait été.

Donc essayons, tant bien que mal, d'être honnête avec soi même.
Salutations.


Zohra
| 17-06-2019 16:57
Merci beaucoup pour le lien. Une question
Quel parti derrière ce journal ?
Aujourd'hui il y a 36 milles médias et chaque médias il y a un ou plusieurs parti politiques derrière. On sait plus qui raconte la vérité. Le fake news à gogo, c'est la guerre de propagandes.

Sincères salutations

veritas
| 17-06-2019 16:34
Consulte tunisiefocus.com
Un article qui date d'hier je ne peux pas passer le lien car en arabe car Bn censure .

Zohra
| 17-06-2019 14:50
Tout le monde accuse ce gouvernement mais personne ne donne des preuves. On veut des preuves pour comprendre.
"Inna baatha thani ithm"

Je ne comprends pas une chose si ce gouvernement donne de l'importance à ce que cette dame raconte, où va-t-on ?
Il y a eu pire que les dire de cette dame et personne n'avait bougé.

C'est vraiment une gué guerre de clans
Pauvre peuple au milieu de tout ça.

houda
| 17-06-2019 14:49
youssef chahed a un passif tres lourds il n a aucune chance d acceder au pouvoir supreme meme avec une falcifications des elections et si par malheur il accede sa fin sera trajique parceque le peuple tunisiens n est pas facile a manipulè le peuple tunisien qui a acceptè le coup d etat contre ben ali ne va pas supporter quelqu un qui a ruinè le pays

Justinia
| 17-06-2019 13:55
Vous le dites si bien,"Des décisions arbitraires influencées par les positions à l'encontre d'un tel ou un tel".Ce sont des gens influençables n'ayant aucune personnalité.Ils ne savent pas faire la part des choses.Il faut les ignorer royalement.

veritas
| 17-06-2019 13:45
Une personne avertie ne reconnaît plus ce pays et ce gouvernement ,il faut les ignorer tous il ne faut jamais croire en eux ,c'est des sous hommes,c'est des clans c'est une mafia c'est mille fois pire que l'époque de bourguiba et ben Ali qu'on accusait de tout les maux ,ils ne feront jamais mieux s'était prévisible c'est des haineux des vendus des traîtres des mercenaires,celui qui a le moindre honneur il ne restera plus une seconde dans ce pays (je parle des gens qui ont les moyens )ingrat colonisé et habiter par des ingrats sans aucun honneur .
@olfa c'est le dernier statut facebook dont vous parlez de votre père qui vous a dit à une certaine époque quand Bce été au M de l'intérieur qu'il été pas un homme digne de ce nom ,ce qui vous arrive aujourd'hui c'est une réaction de l'entourage de BCE peut être ...

Fehri
| 17-06-2019 13:44
C' est vraiment honteux de la part des organisateurs qu'ils l'ont invité. Violation flagrante de la liberté d'expression.

James-TK
| 17-06-2019 12:48
Feu Michel Audiard disait : << Les cons ça ose (osent) tout, c'est même à cela qu'on les reconnaît>> !
Ou Coluche :
C'est fait exprès ?
Non c'est naturel !

A lire aussi

Et que ceux qui trouvent des justificatifs tels que la chaleur de l'été ou la plage du week-end

16/07/2019 09:19
3

La députée de la Coalition nationale, Bochra Belhaj Hamida a publié, ce lundi 15 juillet 2019, un

15/07/2019 22:23
1

Un terrain vague dans un quartier de la banlieue nord de la capitale a pris feu dans l'après-midi de

15/07/2019 18:36
2

Après avoir planté plus de 21000 arbres à Kesra en mars dernier, ce sont des tonnes de déchets qui

15/07/2019 11:46
4

Newsletter