alexametrics
mardi 05 juillet 2022
Heure de Tunis : 22:50
SUR LE FIL
Nous n’avons rien à envier à la France
Par Synda Tajine
26/04/2022 | 20:59
3 min
Nous n’avons rien à envier à la France

 

Les Tunisiens, du moins ceux que le monde enchanté de la politique intéresse, ont suivi avec beaucoup d’enthousiasme le scrutin qui a donné – sans grande surprise - Emmanuel Macron grand gagnant de la présidentielle en France. Pour la deuxième élection consécutive, Marine Le Pen rentre bredouille disant adieu à un Elysée qu’elle a côtoyé de trop près. Ce n’est pas aujourd’hui qu’une femme – ou l’extrême droite – accèdera à la magistrature suprême en France.

Grande leçon de démocratie, exercice politique des plus élégants, débats d’entre-deux-tours. Beaucoup de Tunisiens se sont pâmés d’envie devant le beau spectacle qu’offrait cette présidentielle sous haute tension, dans une France plus que jamais fracturée. Du beau spectacle rappelant presque les piques historiques de  Valéry Giscard d’Estaing à François Mitterrand en 1974 ou encore de François Mitterrand à Jacques Chirac en 1988 pour ne citer que ces deux-là. Avouez quand même que les débats français d’entre-deux-tours avaient plus de panache avant.

 

Avouez aussi que la présidentielle tunisienne était plus palpitante. Oui, oui. En 2019, un candidat au scrutin sort de prison quatre jours avant le vote pour affronter un enseignant universitaire aussi éloigné de la politique que Rached Ghannouchi est honnête. Le tout lors d’un scrutin durant lequel aucun des deux candidats n’a réellement fait sa campagne. Le premier a été empêché de le faire car flanqué en prison par un adversaire politique et le deuxième a préféré nager à contre-courant pour  faire campagne « avec 50 dinars et quelques cafés » (sic). Ce sera le contre-courant qui l’emportera dans un plébiscite qui rappellerait presque celui de Ben Ali. 73% de voix pour un homme qui n’a jamais fait de la politique avant de fouler le palais de Carthage et qui pourrait, deux ans après, donner des leçons d’autocratie à tout dictateur digne de ce nom. On peut dire qu’il a pris sa revanche.

 

N’ayons pas la mémoire courte. Le débat d’entre-deux-tours de 2019, rappelez-vous, était un fait inédit dans l’histoire politique contemporaine. Plusieurs pays, à la démocratie historique, pourraient nous envier ce face-à-face gêné et gênant entre un austère professeur à l’arabe littéraire incompréhensible et cet homme d’affaires peu sûr de lui et aux réactions mal préparées…et tout aussi incompréhensibles.

Mais les Tunisiens ont l’habitude de ces exercices basiques de la démocratie. On ne nous la fera pas. Nous avons déjà eu les fantastiques débats du premier tour. 26 candidats se sont affrontés sur des questions - tirées au sort - d’économie, sécurité, libertés publiques et autres. « Exercice extrêmement rare dans le monde arabe », « la consécration du processus démocratique, dans un pays arabe »…s’étaient à l’époque extasiés les commentateurs.

 

Nous avons, nous aussi, suivi avec grande émotion ces débats télévisés attablés dans des cafés, ou avachis chez nous devant la Tv. Plus palpitants qu’un match de foot, nous avons eu droit à des piques épiques qui n’ont rien à envier à celles de Mitterrand ou Giscard d’Estaing. Rappelez-vous de l’inoubliable « la corruption est à ma gauche » d’un Hamma Hammami désignant Youssef Chahed, ou encore des balbutiements d’un Ahmed Mansour très mal préparé. Un grand moment de démocratie.

 

Mais nous avons fait beaucoup de chemin depuis. Un coup d’Etat constitutionnel vient donner encore plus de crédibilité à cette démocratie déjà bien installée et les institutions s’effritent peu à peu pour ajouter encore plus de panache. Parlement, conseil supérieur de la magistrature, instance des élections et qui sait quoi d’autre encore…

 

La Tunisie prépare en 2022 un nouveau scrutin historique, dans un pays plus que jamais fracturé et fragile. Il est fort à parier que nous éblouirons encore une fois le monde avec le déroulement et l’issue du scrutin. Ne soyez pas jaloux chers voisins, vous aussi un jour, vous y arriverez…

Par Synda Tajine
26/04/2022 | 20:59
3 min
Suivez-nous
Commentaires
DIEHK le vieux et son Ode à notre ST
Pour vous ST et à votre persévérance.....
a posté le 28-04-2022 à 10:52
Plus Nationaliste que ST, tu meurs.....
Pour vous ST et à votre persévérance à faire évoluer les mentalités et d'écrire de très bon articles,
J'ai détourné les paroles d'1 chanson culte des années 2000, d'1 grand chanteur Français mort et enterré dans 1 vrai Paradis des vivants loin de l'Islam et ses Islamistes à environ 15000 km de Tunis!

L'Envie
Qu'on me donne l'obscurité puis la lumière
Qu'on me donne la faim, la soif puis un festin
Qu'on m'enlève ce qui est vain et secondaire
Que je retrouve le prix de la vie, enfin
'?' Qu'on me donne la peine pour que j'aime dormir
Qu'on me donne le froid pour que j'aime la flamme
Pour que j'aime ma terre qu'on me donne l'exil
Et qu'on m'enferme un an pour rêver à des femmes
'?' On m'a trop donné bien avant l'envie
J'ai oublié les rêves et les merci
Toutes ces choses qui avaient un prix
Qui font l'envie de vivre et le désir
Et le plaisir aussi
Qu'on me donne l'envie
L'envie d'avoir envie
Et qu'on allume ma vie
'?' Qu'on me donne la haine pour que j'aime l'amour
La solitude aussi pour que j'aime les gens
Pour que j'aime le silence qu'on me fasse des discours
Et toucher la misère pour respecter l'argent
'?' Pour que j'aime être sain, vaincre la maladie
Qu'on me donne la nuit pour que j'aime le jour
Qu'on me donne le jour pour que j'aime la nuit
Pour que j'aime aujourd'hui oublier les "toujours"
'?' On m'a trop donné bien avant l'envie
J'ai oublié les rêves et les merci
Toutes ces choses qui avaient un prix
Qui font l'envie de vivre et le désir
Et le plaisir aussi
Qu'on me donne l'envie
L'envie d'avoir envie
Et qu'on rallume ma vie
'?' On m'a trop donné bien avant l'envie
J'ai oublié les rêves et les merci
Toutes ces choses qui avaient un prix
Qui font l'envie de vivre et le désir
Et le plaisir aussi
Qu'on me donne l'envie
L'envie d'avoir envie
Qu'on rallume ma vie
'?' Qu'on me donne l'envie
L'envie d'avoir envie
Qu'on rallume ma vie
VOILA
Faux décompte des voix en France ?
a posté le 27-04-2022 à 18:04
INCOH'?RENCES LE SOIR DES '?LECTIONS
2 MIO. VOTEZ POUR LE PEN ?
PARIS, 24.04.
'?' Dépouillement 21h10 :
Macron : 13.697.236
Le Pen : 13.899.494
Le Pen est en tête avec 202 258 voix. A cette heure, la victoire de Macron est déjà annoncée depuis plusieurs heures.
'?' Dépouillement à 22h45 :
Macron : 13.946.092
Le Pen : 11.558.051
Macron en tête avec 2.388.041 voix et
Le Pen perd 2 341 443 voix par rapport à 21h10.
'?' Résultats finaux officiels : (Ministère français de l'Intérieur)
Macron : 18.779.809
Le Pen : 13.297.728

Il y a peut-être un malentendu sur ce point. Mais peut-être faudrait-il mener une enquête approfondie à ce sujet. Les chiffres de 21h10 sont-ils exacts ? Ou, pour poser la question autrement, pourquoi des voix se perdent-elles - mais uniquement chez Le Pen ?

https://t.me/GWisnewski/19848
BI
Et nous avons un comité élu pour les élections libres (ISIE)
a posté le 27-04-2022 à 15:38
mais la grande France n´a qu´un Ministère de l´Interieur à la manière de Ben Ali und Bourguiba pour verifier et déclarer ses resultats des élections: Imaginez un ministre de l'Intérieur qui n'aurait pas la tentation -quand il le faut- de falsifier ou de trafiquer les résultats en faveur de son président ?
AN
Tranparence des élection ?
a posté le à 17:31
L'utilisation de scanners (par exemple Kodak Alaris) offre des solutions pour traiter les bulletins de vote et fournir ainsi automatiquement des résultats exactes. Les autorités et les politiciens ne sont pas intéressés par la transparence des élections, mais veulent continuer à travailler/trier manuellement comme au Moyen-âge pour garantir les chiffres souhaités..
Decatur
Barbary elections
a posté le 27-04-2022 à 12:50
Dear Ned Price,

Nous autres citoyens de Barbarie Occidentale demandons une enquête internationale sur les allégations de monsieur Donald Trump faisant état de fraude massive dans les élections américaines.

En outre nous souhaitons la mise en place d'une enquête de l'ONU sur le contenu du laptop de Hunter Biden , fils de Joe Biden, dont les fichiers choisis avaient été dévoilé par le journal New York Post avant de subir une censure coordonnée destinée à rendre le peuple américain aveugle, sourd et muet sur ses choix électoraux.
Signé:
Mohamed S. Decatur, Jr
Mozart
Non, nous n'avons rien à envier à la France, même notre presse surpasse la presse française, de très loin !
a posté le 27-04-2022 à 11:17
Il n'y a pas que la tenue des élections tunisiennes qui surpasse l'exercice électif français. Nos médias aussi sont bien meilleurs que leurs homologues de France.

La preuve est qu'ils sont encore plus crédibles ! Même si les instituts de sondage de publient plus depuis des années le niveau de confiance des Tunisiens dans les médias (il avoisinait lors de sa publication la confiance accordée à Ghannouchi par ses compatriotes), il y a fort à parier que c'est toujours ce même niveau de confiance qui est accordé aux médias tunisiens'?'

Non, décidément, non, la presse tunisienne n'a rien à envier à la presse française, c'est aussi sûr que certain !
Lol
La démocratie n'est pas un cadeau
a posté le 27-04-2022 à 11:04
Qu'avons nous fait en 11 de démocratie ? Qu'avons nous offert à ceux qui ont fait chuté le dictateur zaba avant d'offrir le pouvoir aux élus ?
Le pays est divisé sur son identité, pauvre, avec un avenir sombre. Il suffit de voir les chiffres : endettement public, chômage, pauvreté, salaires faibles (smag et smig), pouvoir d'achat anéanti...
Est ce que le taux d'abstention ou l'élection d'un président outsider antisysteme ne vous a pas mis la puce à l'oreille ?
Maintenant pleurnicher ou aller faire une stoufida aux puissances étrangères ça ne sert rien.
La solution sera imposée par les tunisiens. Et KS devrait bien regarder ce que Bourguiba, zaba ou encore la secte sont devenus avant de passer son système politique qui n'a fait aucun rodage ailleurs avant les priorités des tunisiens.
DIEHK
Malade sans douleur le chien boite s'il en a envie.
a posté le 27-04-2022 à 10:18
Je vais rejoindre notre ST nationale et surtout sa rationalité méthodique d'analyse très approfondie de notre problème typiquement sociétal Tunisien envers "TOUT" et "RIEN"
Je vous l'ai écrit, il y a de ça quelques années que j'avais 1 caniche qui est mort que j'ai appelé "RIEN" et rien c'était le nom de ma chienne.
Et l'article de notre ST a réveillé en moi les pulsions anti-merdolution et surtout l'envie, alors laissez-moi svp divaguer avec vous: Sachez que :
Malade sans douleur le chien boite s'il en a envie.
Et que la patience tue l'envie ; car quand le feu ne trouve plus rien à dévorer, il se dévore lui-même.
ET aussi : Mieux vaut faire envie que pitié.
Et la bonne affaire : Nous envions le bonheur des autres, les autres envient le nôtre.
Alors, laissons notre imagination et son envie de divaguer avec ce qui suit :
L'envie, qui naît de la bassesse du c'?ur, est un vice qu'on ne saurait trop déguiser.
Mieux vaut faire une folie que ne point satisfaire son envie.
Sachez que : Si l'envie était une fièvre beaucoup de gens seraient malades.
Et que : L'envie et la sottise bien souvent cheminent de compagnie.
L'envie n'a jamais enrichi personne.
Et pour finir, j'envie notre ST pour sa jeunesse et ses écrits car elle vit dans un pays qui la détruit et la consume lentement!!!
L'envie s'envie elle-même.
Bon Ramadan à TOUS et courage ils ne vous restent que 5 jours à souffrir et après foncer les "sucreries" à longueur de journée et très bonne santé.
Prenez soin de vos 'FAMILLES"







momo
bravo
a posté le 27-04-2022 à 09:42
bravo
en Tunisie encore la guerre des singes