alexametrics
B.N.CHECK

Non, l’OMS n’a jamais recommandé la fermeture des écoles

Temps de lecture : 2 min
Non, l’OMS n’a jamais recommandé la fermeture des écoles

Dimanche 25 octobre 2020, le président du bloc Qalb Tounes, Oussama Khelifi, a détourné une publication de l’Organisation mondiale de la Santé affirmant que celle-ci avait appelé à la fermeture des écoles pour ainsi justifier les recommandations de la commission sanitaire de son parti. 

Dans une publication sur Facebook le député a soutenu: “L’OMS a exhorté dirigeants et chefs d’Etats à fermer les établissements éducatifs et c’est ce que la commission de Qalb Tounes composée de plusieurs médecins a recommandé dans son communiqué du 23 octobre”. 

 

 

 

 

Or, en se référant au site de l’OMS, dans le briefing média datant du 23 octobre, le directeur général de l’agence onusienne, Tedros Adhanom Ghebreyesus, indique ce qui suit : “Nous sommes à un tournant critique de cette pandémie, en particulier dans l'hémisphère nord. Les prochains mois vont être très difficiles et certains pays suivent une trajectoire dangereuse. Nous exhortons les dirigeants à prendre des mesures immédiates pour éviter de nouveaux décès, l'effondrement des services de santé et la fermeture des écoles”. 

La propagation du Coronavirus dans le milieu scolaire reste, en effet, limitée. Dans la partie questions/réponses, l’OMS affirme, dans ce même contexte que : “On connaît mal le rôle joué par les enfants dans la transmission du virus. Jusqu’à présent, il y a eu peu de flambées signalées impliquant des enfants ou des écoles. Quoi qu’il en soit, le nombre réduit de flambées signalées parmi le corps enseignant ou le personnel associé suggère également que la propagation de la COVID-19 dans les structures éducatives peut être limitée. Comme les enfants sont généralement plus légèrement atteints et présentent moins de symptômes, les cas peuvent parfois passer inaperçus. Il est important de noter que selon les premières données des études, le taux d’infection peut être plus élevé chez les adolescents que chez les enfants plus jeunes. Nombre de pays commencent à lever progressivement les restrictions aux activités. Les répercussions à long terme de la poursuite de l’activité scolaire sur la transmission communautaire restent donc à évaluer. D’après certaines études de modélisation, la réouverture des écoles pourrait avoir un effet réduit sur une transmission plus large dans la communauté, mais ce point n’est pas encore parfaitement maîtrisé. D’autres études sont en cours sur le rôle des enfants dans la transmission dans et en dehors des structures éducatives (...)".

La Tunisie a enregistré, entre le 15 septembre - date de la rentrée scolaire - et le 22 octobre, 1462 cas de contamination au Covid-19 dans le milieu scolaire. Selon les statistiques du ministère de l’Education,  626 élèves, 636 enseignants et 131 cadres administratifs et pédagogiques ont été atteints dans 602 établissements éducatifs et ce sur plus de 40 000 cas recensés entre le 14 septembre et le 22 octobre 2020.


N.J. 

Votre commentaire

Commentaires
DHEJ
L'OMS cette organisation sat;;;;que ne...
a posté le 26-10-2020 à 14:11
Recommande pas elle ordonne!
aldo
=== MAIS DE QUOI SE MELE KHILIFI ET KLEB TOUNIS ? ====
a posté le 26-10-2020 à 11:01
FINIK YA OUAZIR ESSAHA , YA HOUKOUMA COMMENT VOUS LAISSER UN DEPUTE parler au peupole a votre place ------- MECHICHI tu es nul , MECHICHI tu es une marionette MECHICHI ihchim ala touhik , MECHICHI khrit fih , MECHICHI t'en es pas capable , MECHICHI débarques vite .

A lire aussi

Cette information a été catégoriquement démentie

26/11/2020 13:25
1

Une citoyenne autrichienne avait accusé Mahomet de pédophilie.

23/11/2020 10:33
1

Les internautes se font parfois prendre au piège

21/11/2020 17:55
3