alexametrics
Dernières news

Nissaf Ben Alaya : La situation épidémique à Kairouan est dangereuse

Temps de lecture : 2 min
Nissaf Ben Alaya : La situation épidémique à Kairouan est dangereuse

 

La directrice de l’Observatoire national des maladies nouvelles et émergentes (ONMNE), Nissaf Ben Alaya, est revenu, samedi 8 août 2020, sur la situation épidémique à Kairouan.

Qualifiant la situation de « dangereuse », la directrice de l’ONMNE a réitéré l’importance de respecter le protocole de prévention afin d’éviter la propagation du virus à nouveau.

Après la multiplication des cas de contaminations locales à Kairouan, la direction régionale de la santé a lancé, mercredi 5 août une campagne de dépistage visant la population présentant les symptômes les plus fréquents du Covid-19.

Selon le dernier bilan du ministère de la Santé sur l’évolution de la situation épidémique en Tunisie, le gouvernorat de Kairouan comptait, jusqu’au 7 août, 41 cas confirmés de Covid-19 dont 5 locaux.

Le nombre de personnes Covid+ en Tunisie s’élève, lui, à 1.656 cas sur un total de 102.041 dépistages réalisés depuis le début de la pandémie. On recense 1.251 personnes rétablies, 354 contaminations actives – prises en charge dans des centres aménagés à cet effet –  et 51 décès.

 

 

Nissaf Ben Alaya a, par ailleurs, précisé, dans une déclaration à Jawhara FM, que les nouveaux cas Covid+ recensés avaient été contaminés par la même source, une personne de provenance d’un pays répertorié sur la liste verte. Elle a ajouté, dans ce sens, que deux familles composées de huit et sept membres comptaient actuellement des cas Covid+.

La directrice de l’ONMNE a, également, affirmé que le comité scientifique chargé de la lutte contre la pandémie Covid-19 allait proposer l’obligation d’effectuer des tests PCR pour toutes les personnes souhaitant rentrer sur le sol tunisien et ce peut importe le pays de provenance, soulignant la nécessité de faire preuve de plus de rigueur aux frontières.

N.J. 

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (9)

Commenter

Microbio
| 09-08-2020 11:58
Compte tenu de l'augmentation des taux d'infection, la politique de mise à l'épreuve de la corona doit être revue.

Après six mois d'expérience avec le virus, nous avons besoin d'une classification médicale de ce qui a mal tourné et doit être modifié.

Nous devons utiliser tous nos moyens pour éviter un deuxième confinement. C'est pourquoi nous avons besoin de mesures et de corrections plus ciblées au lieu de ratisser large.

L' augmentation des nouvelles infections est "alarmante". Nous ne pouvons qu'appeler et aplatir et inverser cette tendance, car la santé de tous est en jeu, le retour des enfants à l'école et la reprise de notre économie.

J'admets qu'en ce moment, les hommes politiques ne sont pas à envier et que les décisions politiques sont très risquées.

retraité
| 09-08-2020 09:42
ce pseudo conseil scientifique aurait prendre la mesure de test PCR à l'arrivée depuis plus de 15 jours et même confinement pour une semaine à la charge des arrivants pour éviter une contamination de la population locale les pays européens suivants :Royaume Uni ,Espagne ,Italie, France ,Allemagne ,Belgique et Pays Bas depuis le 20 juillet jusqu'au 8 aout une hausse du nombre de nouveaux cas contaminés a augmenté de 25 à 30 % le Royaume Uni passe de296364 à311466 ,l'Espagne de260255 à314362 l'Italie de244434 à 250103 ,la France de 211943 à 235208 ,l'Allemagne de 202953 à216592 ,la Belgique de 63893 à72784 et le Pays Bas de 52 140 à 58604 ,le nombre de malades au 8 août est le suivant :Royaume Uni 263367,l'Espagne 270483 France 121913 l'Allemagne 10871,la Belgique 45190 ,le Pays Bas 52199, il semble selon ces chiffres les autorités fédérales allemandes et ses landers gèrent mieux que les autres la lutte contre covid-19 puisqu'elle n'a que 10871 personnes malades pour une population de 85 millions peut être pour les arrivants d'Allemagne on exige seulement un test PCR valable 72 heures avant l'arrivée en Tunisie

observator
| 09-08-2020 00:12
Tes commentaires scientifiques sont très instructifs sur le sujet.
Merci pour cette contribution.

Reflex
| 08-08-2020 23:03
L'approche de confrontation du covid a été toujours approximative pendant la vague 1
Elle s'amplifie maintenant
Ouvrons sans PCR, non !
Ouvrons zones rouges, non !
Mettre en quarantaine des régions, non !
Sidi Mehrez, Si Belhassen, kadech,
Ramener des spécialistes de gestion de crises et non des médecins ou des hommes politiques
La gestion de la pandémie est une affaire d'Hommes qui se connaissent en gestion de projets et crises qui peut être appuyé par des scientifiques ou des techniciens
l'hésitation est grave dans ce contexte ...

DHEJ
| 08-08-2020 20:40
Il faut démocratiser le traitement n'en déplaise à l'OMS Organisation Mondiale de la Saloperie.

DHEJ
| 08-08-2020 20:08
Le pays est infesté...

Allah latif...

Microbio
| 08-08-2020 19:58
Une nouvelle Corona-stratégie est-elle nécessaire pour l'automne?
Ne devrait-il pas être préférable alors de rechercher les moteurs de l'épidémie et d'évaluer plus
précisément les testes?

Cela pourrait empêcher un autre confinement (Lockdown), même s'il y avait une deuxième
vague de pandémie corona en Tunisie.

Jusqu'à présent, la plupart des chaînes d'infection étaient traçables, de nouveaux cas peuvent
bientôt survenir simultanément partout, dans toutes les régions, dans toutes les tranches d'âge.
Ensuite, les autorités sanitaires mal équipées sont enfin débordées de réglementer
la quarantaine de chaque personne de contact.

Je suggère ensuite de ne plus se concentrer sur des cas individuels, mais sur des soi-disant
clusters, c'est-à-dire des groupes dans lesquels de nombreuses personnes ont été infectées
par le virus. Ils sont le moteur de l'épidémie sur lesquels les autorités devront concentrer leurs
efforts, si la deuxième vague débute à plusieurs endroits en même temps.

Les autorités devraient alors répondre à un test positif s'il provient d'un membre possible
du cluster. Cette personne testée positive n'aurait alors plus à être en quarantaine pendant
14 jours. L'isolement des membres du cluster pendant cinq ou six jours est suffisant.

En outre, nous avons besoin d'un autre changement crucial dans notre stratégie: tester
l' INFECTIVITE au lieu de l'infection.
Les tests communs ont déjà fourni les informations pour cela. Une faible charge virale
signifie qu'un patient n'est plus contagieux.

Cependant, il faudrait alors oser dériver un seuil de tolérance de la charge virale à partir
des données scientifiques désormais disponibles.

Les médecins officiels pourraient alors libérer immédiatement de la quarantaine ceux
dont la charge virale est déjà tombée en dessous du seuil.
L'expérience d'autres pays nous enseigne déjà qu'il est impossible d'interrompre
complètement les transmissions individuelles.

Ainsi, dans les moments difficiles, nous devons permettre aux autorités sanitaires d'ignorer
le risque résiduel. Il faut déployer le peu de personnel là où ça compte: avec les clusters.
En plus de la politique et des affaires, chaque individu doit contribuer à contenir
la deuxième vague: chaque citoyen devrait-il tenir un journal de contacts cet hiver?


Médecin spécialiste en Microbiologie, Virologie et Epidémiologie

Pratiquant en Allémagne.

Monastir
| 08-08-2020 19:42
Des clients tunisiens tout droit arrivés d'Europe pataugent dans les piscines avec vêtements aucune douche avant collés les uns contre les autres aucun n'utilisent les gel hydroalcoolique et ne respectent aucune mesure sanitaire pourtant bien placardé partout.
Aucune table désinfecté entre chaque client ect ect
La catastrophe est partout grâce aux tunisiens incivilises revenant d'Europe !

veritas
| 08-08-2020 19:16
Avant qu'il ne soit trop il faut isoler kairouan le temps que la situation épidémique s'améliore c'est la moindre des choses .

A lire aussi

Au final, le congrès a abouti à l’élection d’un bureau exécutif de neuf se présentant comme suit :

21/09/2020 03:00
0

C’est l’EST qui a remporté le titre pour cette année après avoir gagné le match aux tirs au but.

20/09/2020 20:52
1

Le mouvement Ennahdha a clôturé, ce dimanche 20 septembre 2020, ses journées parlementaires, sous la

20/09/2020 18:18
3

Un communiqué rendu public par la présidence de la République, indique que la situation sera évaluée

20/09/2020 16:09
8