alexametrics
vendredi 27 novembre 2020
Heure de Tunis : 15:41
Dernières news
Nissaf Ben Alaya : Il existe une grande pression sur les lits de réanimation
21/10/2020 | 16:12
2 min
Nissaf Ben Alaya : Il existe une grande pression sur les lits de réanimation

 

« Il existe une grande pression quotidiennement en ce qui concerne la disponibilité de lits de réanimation notamment sur le Grand Tunis. Il y a une administration spéciale qui gère le suivi et la disponibilité des lits. Une coordination se fait entre cette administration et la Shoc room », a indiqué la porte-parole du ministère de la Santé, Nissaf Ben Alaya, ce mercredi 21 octobre 2020 à Shems Fm, en réponse à une interrogation de la journaliste sur l’absence de lits de réanimation sur le Grand Tunis, étant tous occupés.

 

Mme Ben Alaya a expliqué dans ce cadre que la disponibilité des lits de réanimation est un processus dynamique : des lits se libèrent et ils sont mis aussitôt à la disposition des patients qui en ont besoin.

« Le système de santé est en stress à cause de ce facteur (…). Le ministère de la Santé a fait un gros effort pour fournir ce genre de lits », a-t-elle indiqué, en soulignant l’importance d’appliquer le protocole sanitaire pour se prémunir, baisser le nombre de contamination et le nombre de décès.

 

 

Plus tôt dans la journée, le ministre de la Santé, Faouzi Mehdi, avait indiqué lors de la conférence de presse hebdomadaire : « Nous sommes en train d’augmenter le nombre de lits de réanimation. Nous avons 181 lits de réa et 1.086 lits d’oxygène. Nous sommes en train d’augmenter la capacité et on peut l'améliorer davantage au dépend d’autres choses. Il est à signaler que les équipements de réanimation seuls ne suffisent pas, il faut des médecins et des infirmiers spécialisés en la matière, ce qui n’est pas évident ».

 

1.723 nouveaux cas ont été testés porteurs du Covid-19 sur les 4.557 tests effectués, à la date du 19 octobre 2020. Le nombre de personnes testées positives au Covid-19 en Tunisie s'est élevé à la date du 19 octobre 2020 à 44.450 cas sur un total de 307.759 dépistages réalisés depuis le début de la pandémie. 1.020 cas sont pris en charge dans les hôpitaux dont 166 admis en soins intensifs et 95 personnes sont placés sous respirateur. On recense jusqu’à cette heure 711 décès (+24 décès) jusqu’à la date du 19 octobre à 20h, des suites de la pandémie.

Le 20 octobre jusqu’à 20h, 29 nouveaux décès en plus ont été dénombrés et 1.034 cas sont pris en charge dans les hôpitaux.

 

Tous nos articles sur la pandémie Covid-19

 

I.N

21/10/2020 | 16:12
2 min
sur le fil
Tous les Articles
Suivez-nous
Commentaires
Alya
Oui il y a problème de communication
a posté le 21-10-2020 à 22:48
Et les medecins utilisent souvent un langage français plutôt technique ELLE VOULAIT SIMPLEMENT DIRE QU UN LIT AVEC SIMPLEMENT ARRIVEE D OXYGENE POUVAIT ETRE DE NOUVEAU DISPONIBLE POUR UN 2EME PATIENT DES QUE LE PREMIER PATIENT S AMELORAIT AVEC UNE SATURATION D OXYGENE NORMALE A L AIR AMBIANT DE MEME UN LIT avec respirateur artificiel pouvait etre disponible après amélioration d un premier patient. La gestion est quotidienne
DHEJ
Elle doit être informée...
a posté le 21-10-2020 à 19:49
Que l'EU ne veut plus de nôtre racxxxle infectée !
AH
les faits, la vérité et l'espoir
a posté le 21-10-2020 à 19:08
"Les faits ne cessent pas d'exister parce qu'on les ignore" Aldous Huxley

La vérité sera connue un jour.

Il semble que le système sanitaire de prévention, dépistage, soins est débordé dans la crise COVID 19.

Qu'attend le gouvernement pour prendre des mesures plus strictes pour minimiser les dégâts.

Faut-il être un Einstein pour anticiper l'évolution de l'épidémie avec les mesures actuelles ; ,

Je pense qu'on ne se fit plus à la science mais à l'économie.

Je rappelle qu'à court terme nous sommes perdants. Il conviendrais de redonner l'espoir à moyen et long terme.

Les préalables à cet espoir sont la moralisation , el premier lieu la moralisation de la politique prônée par le Président de la République et redonner à la justice, à la solidarité, au savoir ( savoir, savoir faire et savoir être) et au travail leurs vraies valeurs dans la société.
BRAVO
Attention à mon avis!
a posté le 21-10-2020 à 17:48
Elle n´est pas destinée pour ce travail politique et exigeant . Elle communique avec insouciance et assez pissimiste: en tant que porte-parole du ministère, elle est tout simplement dans la mauvaise position.
Elle n´est pas faite pour la communication avec le grand public!
QQ
LA CROQUE-MORTS PARLE:
a posté le 21-10-2020 à 17:01
" Mme Ben Alaya a expliqué dans ce cadre que la disponibilité des lits de réanimation est un processus dynamique :des lits se libèrent et ils sont mis aussitôt à la disposition des patients qui en ont besoin" " Le système de santé est en stress à cause de ce facteur ('?'). Le ministère de la Santé a fait un gros effort pour fournir ce genre de lits » Elle ferait mieux de se taire ainsi que son sinistre de la santé, elle fout la trouille à chaque apparition, elle n'annonce rien de positif, c'est le français SALOMON à la Tunisienne. Son discours " des lits se libèrent et ils sont mis aussitôt à la disposition des patients qui en ont besoin" autrement dit: dès qu'il y a un mort, son lit est aussitôt occupé par un nouveau candidat à la mort, et ainsi de suite! Ensuite elle dit " Le ministère de la Santé a fait un gros effort pour fournir ce genre de lits" waow! Qu'elle belle affaire! Mella mzia 3amilha il gvt pour fournir ce genre de lits! Et quel effort surhumain! Merci, merci et encore merci! Quand on ne sait pas parler on se la ferme