alexametrics
jeudi 19 mai 2022
Heure de Tunis : 06:14
Dernières news
Neïla Sellini, déclarée morte par la CNRPS
28/01/2022 | 10:22
1 min
Neïla Sellini, déclarée morte par la CNRPS

 

L’écrivaine et universitaire tunisienne Neïla Sellini a été déclarée morte par le système informatique de la Caisse nationale de retraite et de prévoyance sociale (CNRPS). 

C’est ce qu’elle a dû constater, elle-même, ce matin vendredi 28 janvier 2022 au guichet de la CNRPS de Hammam-Lif. 

Sa pension de retraite a accusé un léger retard et elle s’est déplacée elle-même pour la réclamer. Le préposé au guichet n’a même pas cherché un prétexte fallacieux pour justifier le retard, il lui a dit clairement ce qu’il en est : « Votre nom a été totalement effacé parce que considérée comme décédée. Le système frappe d’une manière aléatoire et après on vérifie si vous êtes morte ou vivante. Si vous êtes vivante, vous devez ramener un extrait de naissance et une copie de la carte d’identité. Sinon, paix à votre âme ! » 

 

L’Etat tunisien accuse un retard, ce mois-ci, dans le règlement des salaires des fonctionnaires et des pensions de retraite. Plusieurs retraités, par ailleurs, ont annoncé que leur pension a été réduite de quelques dinars ou quelques dizaines de dinars. Il n’est pas interdit de penser que cette question de décès annoncé par le système informatique n’est qu’une trouvaille pour gagner quelques jours et de retarder, autant que possible, le règlement des pensions à leurs bénéficiaires.

 

R.B.H.

28/01/2022 | 10:22
1 min
Suivez-nous
Commentaires
Abidi
Mort
a posté le 28-01-2022 à 21:49
C'est le unième cas mais vous ne soulevez que ceux des personnes plus ou moins connues
Akoubi Ammar
Résultats du laxisme
a posté le 28-01-2022 à 19:11
Le destin des retraités est entre leurs mains. Ils doivent s unir en créant leur propre syndicat autonome exerçant loin de la politique et en demandant leur présence au conseil d administration de la CNRPS. Avec un statut pareil, ils pourront engager par l intermédiaire de leur syndicat un audit approfondi pour la restructuration et l assainissement de l organisme géré dans le flou depuis des décennies ( recouvrement, pléthore du personnel, mauvaise gestion des comptes individuels, excès des charges illégales, emplois fictifs, mauvaise gestion de l échange d informations avec les autres organismes etc...)
IB1966
Propos fallacieux
a posté le 28-01-2022 à 16:19
Les propos de l'agent Cnrps ont été totalement déformés par l'intéressée. Certains pensionnés ont été avisés par courrier de la nécessité de déposer au centre Cnrps le plus proche de leurs lieux de résidence, un extrait de naissance récent et une photocopie de la cin, certains l'ont fait, d'autres pas. Les pensions du mois de janvier 2022 de ces derniers ont été suspendues et seront rétablies sous 48 heures après le dépôt des deux pièces demandées. Toute l'affaire se résume à ça et la Cnrps ne déclare jamais d'elle-même une personne décédée.
Salim
Pension de retraite
a posté le 28-01-2022 à 14:30
D'après ce qu'on nous a dit, c'est qu'on ne va plus demander des extraits de naissance aux retraités vu que ces informations sont disponibles sur le site des municipalités et peuvent être vérifiés directement.
Abel Chater
Allah yarhamek yè Naïlouti!!!!
a posté le 28-01-2022 à 11:35
Quand est-ce qu'on va boire un café ensemble, dans ce paradis terrestre la Tunisie, qu'ils ne cessent de malmener par une nonchalance incompréhensible?
Et dire qu'ils veulent encore faire leur référendum informatisé, qui ne servira que leurs mensonges et leurs manipulations à deux sous troués.
Si Neïla Sellini, s'est ressuscitée pour les démentir, qui va se rendre compte de ce qu'ils vont manipuler au ministère de l'Intérieur, comme ils l'avaient toujours fait sous les deux défunts dictateurs déchus Bourguiba et Ben Ali!!!
Un chef de bureau de votes à la présidencielle de Ben Ali, m'a raconté qu'il a passé des heures à remplir les faux billets de votes au profit du dictateur déchu Ben Ali, jusqu'à ce que sa main et son bras, ne l'en pouvaient plus. Il n'a réussi que 70% des voix. Le délégué de l'époque à Hammam-Lif, Ali Boutoffaha, l'a malmené par la question :"quoi, notre président n'est élu chez toi, que par 70% seulement? Tu n'auras plus le droit au chef de bureau de votes".
Exactement à la manière du journaliste qui a promis à l'arbitre, de ne plus mettre ses pieds dans son studio.
Allah y tawèl fi omrèk bessahha wèl Aâfia, yè Neïla Sellini. El-Rahma, koll El-Rahma li Wèlideïki.
Amine yè Rabb El-Aâlamine, yè Rahmèn yè Rahime, en ce jour saint de vendredi.
Abir
Bonjour chère madame
a posté le 28-01-2022 à 11:30
Ne vous inquiétez pas madame, on a du prêté votre pension pour faire le plan de TGV, vous deviez encourager ce projet tant attendu et qui va rendre le couffin de citoyen beaucoup moins cher vu qu'il va distribuer les alimentations, du nord au sud ! C'est plus urgent non!? Je blaaague madame ! Rabi maak
Gg
Nooooon!
a posté le 28-01-2022 à 11:07
"Le système frappe d'une manière aléatoire et après on vérifie si vous êtes morte ou vivante. "

Mort... de rire !
Mon.
Comment
a posté le 28-01-2022 à 10:50
Chaque retraité, dépassé un certain âge, doit prouver qu'il est en vie et doit fournir un extrait de naissance chaque année pour éviter que la famille du mort continue à en bénéficier par des procédés illégaux comme une copie de signature du défunt. C'est ce que je fais chaque année.
Gg
Comprends pas!
a posté le à 11:39
Cher ami, je ne comprends pas. Lorsqu' une personne est morte, les autorités délivrent un certificat de décès, qui est automatiquement transmis aux administrations.
Ce que vous dites est vrai, la SS française a mené une enquête qui montre que 22% des retraites versées à des bénéficiaires établis en pays étranger, le sont à des personnes décédées depuis parfois plus de 20 ans!
Mais là, tout se passe dans un même pays. Donc c'est incompréhensible!
Tunisien
Que c'est mesquin...
a posté le 28-01-2022 à 10:48
Du n'importe quoi. Je crois savoir que l'erreur est humaine, pour preuve, la mère de l'auteur s'est trompée. Au lieu d'avoir un enfant normal, elle a mis au monde un débile qui coure après des imbécillités et futilités de son genre. C'est bien dommage pour elle.