alexametrics
Dernières news

Najem Gharsalli n'a pas comparu devant le juge d'instruction militaire

Temps de lecture : 1 min
Najem Gharsalli n'a pas comparu devant le juge d'instruction militaire

L’interrogatoire de l’ancien ministre de l’Intérieur Najem Gharsalli n’a pas eu lieu comme prévu aujourd’hui mercredi 21 février 2018 et a été reporté à une date ultérieure. Najem Gharsalli n’a effectivement pas reçu la convocation qui lui a été adressée par le juge d’instruction militaire mais a été interceptée par un autre juge.

 

Des dizaines d'avocats se sont réunis aujourd’hui reprochant au juge d'instruction de ne pas avoir envoyé la convocation à l’adresse de Najem Gharsalli mais également d'avoir donné son avis dans cette affaire alors qu'il n'est pas autorisé à le faire.  Les avocats ont également demandé à ce que l'immunité de Gharsalli lui soit restituée. 

 

M.G

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (8)

Commenter

A4
| 22-02-2018 12:12
C'est un état factice
Ni respect, ni justice !

DHEJ
| 21-02-2018 19:55
Le GHARSALLI est nommé PROCUREUR GENERAL PRES DE LA COUR DE CASSATION!!!

Abir
| 21-02-2018 15:58
Il protègent,Gannouchi pour la stabilité du pays,ils protègent Ayari pour protéger les complices,ils protègent Gharsalli pour protéger la Troîka ,la justice est fait pour qui!?Pour les voleurs des poules!!!??? Même la justice militaire l'ont mis à genoux.

houd
| 21-02-2018 15:31
actuellement le pouvoir est pourrie jusqu au coups il n y a qua le trafic la corruption et la traitrise tout s achete et tout se vend de nos jours meme la dignitè humaine qu dire alors de la dignitè de l etat un ministre traitre qui n a pas ete jugè parcequ il est juge et ses complices des ministres ou ex ministre la tunisie retrouvera sa dignitè en 2019 quand abir moussi sera presidente de la republique et quand on se debarasse de cette contitution faite pour detruire le pays

HatemC
| 21-02-2018 15:24
Un juge d'instruction ne donne pas d'avis ???? il sert à quoi d'investiguer messieurs les zavocats ?????????
Et l'intime conviction c'est des chocotom ... HC

Abir
| 21-02-2018 14:17
C'est un pays bananière,tu peux être juger de tout et sur tout mais jamais quand tu es traître,vendu,corrompus ou même criminel,là tu es un archer,libre de tes mouvements !!!

kameleon78
| 21-02-2018 13:58
Si Gharsalli tombe, il fera tomber tous ses complices au Gouvernement de la Troïka, c'est pour cela qu'on veut le ménager. Des juges et des avocats veulent faire éviter coûte que coûte à Gharsalli d'être jugé, beaucoup de têtes risquent de tomber.

houda
| 21-02-2018 13:39
s il est impliquè dans une affaire de haute trahison il doit etre jugè et condamnès quoi qu il en soit un traitre est un traitre de toute façon si ce gouvernement continu a fermer les yoeux sur les affaires de corruptions etmeme de haute trahison il sera rejugè en 2019 apres les elections parsque je ne crois pas que le peuple permettra aux dirigents actuels d etre reelus impossible

A lire aussi

Pour lui, le soutien de Qalb Tounes et d’Al Karama n’était pas sans contrepartie et sans concessions

14/11/2019 10:32
0

Une déception qui l’avait incité à remettre en question sa capacité de s’adapter à cette «

14/11/2019 09:31
5

Dans l’après-midi du 13 novembre, Rached Ghannouchi a été élu à la tête du parlement tunisien avec

14/11/2019 08:47
6

La députée Qalb Tounes et nouvelle première vice-présidente, Samira Chaouachi a assuré, ce mercredi

13/11/2019 23:44
11

Newsletter