alexametrics
Dernières news

Moody's améliore les perspectives de la Tunisie qui évoluent de négatives à stables

Temps de lecture : 2 min
Moody's améliore les perspectives de la Tunisie qui évoluent de négatives à stables

              

L’agence de notation Moody's a annoncé, dans son communiqué publié vendredi 14 février 2020, la modification des perspectives de la Tunisie de négatives à stables et ce, tout en confirmant la note de B2.

« L’amélioration des perspectives se fonde, principalement, sur le rétrécissement du déficit courant, l’amélioration du stock des réserves et la baisse du fardeau de la dette publique. Autant d’éléments qui ont sensiblement réduit le niveau du risque lié à la stabilité macroéconomique », relève l’agence.

 

Expliquant le maintien de la notation à B2, Moody's estime, que - malgré la résilience des institutions tunisiennes et la réussite des politiques en matière de consolidation budgétaire et de stabilité des prix - la vulnérabilité externe demeure importante et les taux de croissance (réalisés et projetés à moyen terme) restent  encore insuffisants pour instaurer une nouvelle dynamique socio-économique, tout en notant les risques sociaux et environnementaux auxquels fait face la Tunisie.

« Ceci étant, une réduction significative et durable des déséquilibres extérieurs et budgétaires et une plus grande visibilité quant à la capacité de la Tunisie à couvrir ses besoins en financement, seraient favorables à une  amélioration de la notation », assure l’agence de notation.

 

En revanche, elle relève qu’une aggravation des déséquilibres et un retard dans la mise en œuvre des réformes ; qui pourrait être imputé à des raisons politiques y compris l'incapacité à former un gouvernement, sont susceptibles de conduire à une dégradation au niveau de la notation souveraine. 

 

Cette décision intervient suite à une revue sur place effectuée par Moody's au mois de novembre 2019, au cours de laquelle elle a eu des entretiens avec les autorités, les responsables de l’Union générale tunisienne du travail (UGTT) et de l'Union tunisienne de l'industrie, du commerce et de l'artisanat (Utica).

 

D’après communiqué

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (5)

Commenter

CHDOULA
| 15-02-2020 14:40
D'insolvable on est passé à insolvable !

MH
| 15-02-2020 10:46
Depuis que le gvt Chahed tourne au minima et s'occupe uniquement que des affaires courantes (c-à-d, ne prend plus de décisions politiques de gouvernance), la situation économique s'améliore petit à petit, semble t-il au vu des indicateurs récents comme le cours du change du Dinard plus favorable et cette dernière hausse de la note sur l'investissement. En conclusion, continuez comme ça avec votre crise politique et surtout pas de gouvernement, vous faites du bien à la Tunisie même involontairement c'est déjà ça.

Léon
| 15-02-2020 10:33
Cela veut tout simplement dire que l'on ne peut pas descendre plus bas. La stabilité dans la merde n'est pas une aubaine mais plutôt un mauvais signe.
Peuple de traitres, profitez-bien de votre démocratie. Vous comprendrez un jour, que pour arriver un jour à l'état de 2010, en dépit de votre potentiel de nuisance hors du commun, il fallait une excellente politique et de vrais hommes d'état.
Amusez-vous bien aujourd'hui avec ceux qui négocient des places de ministres depuis une bonne moitié d'année, et ce, en dépit de l'urgence dans un pays où l'état économique, social et même sanitaire ne peuvent plus attendre, et où moustiques venimeux et des cobras se promènent dans les maisons dans le voisinage de 3gareb, dans la région de Sfax faisant plusieurs morts (si vous ne me croyez pas, revisionner l'émission "les autre vérités" de la 9 d'hier soir).
Les traitres se sont appuyés sur les régions dites "oubliées" pour parfaire leurs desseins, prenant le risque d'altérer la cohésion nationale dans un pays où le régionalisme prime. Ces mêmes régions ne demandent plus d'investissements ou de croissance, et encore moins l'emploi de leurs chômeurs, mais demandent aujourd'hui le droit de respirer un air tout simplement acceptable. L'effort mis au service des régions dites "oubliées" du temps de Ben Ali était colossal, et vous aurez tout le temps et le loisir de vous en rendre compte. Vous aurez aussi tout le temps et tout le loisir de comprendre que la revendication des zones retranchées, n'a eu comme conséquence que de faire des grandes villes de notre pays, des régions elles aussi oubliées. Aujourd'hui les banlieues de toutes les grandes villes, issues de d'exode rural, sont devenues des terreaux de chômage, de banditisme, et d'égouts débordants à ciel ouvert où pullulent les moustiques et les rats.
Pendant ce temps-là, les partis se battent pour leurs postes de ministres. En réalité, ils vos politiques, issus de vos urnes, vous ressemblent sur un point: Ils n'aiment pas leur pays. Ils disent tous l'aimer, juste par "propos convenus". Non seulement ils ne l'aiment pas, mais lui nuisent de leur mieux.
Voilà le fruit de vos urnes; de l'urine pur jus. C'est le fruit de la démocratie chez les peuples rétrogrades. Comment voulez-vous qu'un système qui donne le même droit de décision à un homme consciencieux qu'à un ivrogne inconscient, soit efficace dans un pays qui aspire à ressembler à ceux où ce système existe (depuis si peu de temps)?
Quant à cette publication de Moody's, si vous n'avez toujours pas compris la fable du corbeau et du renard ou plutôt du "grand peuple" que l'on vous chante depuis 2011, c'est que vous êtes, non seulement traitres, mais aussi imbéciles à se conchier sur vos cervelles instruites.
Ben Ali est mort, John Wayne est mort, les Patriotes partent les uns derrière les autres, ignorant vos insultes et avec le sentiment du devoir accompli; et vous autres traitres, vivez l'enfer, ou au mieux, laissez à vos enfants le pire des enfers.
Je me battrai jusqu'à mon dernier souffle, pour que Vive la Tunisie, pour que Vive la terre dont je suis issu, pour que Vive son Histoire, pour que Vive la mémoire de Bourguiba et Ben Ali.
A bon entendeur.

Léon, Min Joundi Tounis Al Awfiya;
Résistant Hasta la Victoria Siempre.

VERSET 112 de la SOURATE des ABEILLES.

Ftouh
| 15-02-2020 08:00
On dit merci a qui ? A Si Youssef Chahed et a son equipe. Cette note - rating pourra encore evoluer positivement si le nouveau gouvernement saura maitriser et implementer les recommandations preconisées ... Les partis politiques , les nabbaras et autres syndicats doivent se remettre au boulot.

Ntc
| 15-02-2020 07:55
Youssef Chahed , n'y est pour rien . Ingrats !!!!

A lire aussi

Asma Shiri revient sur le durcissement des mesures avec la mise en place de les nouvelles décidées

09/04/2020 10:32
2

Cet événement vise à répondre aux questions du public quant à la situation économique en cette

09/04/2020 10:07
0

Dans un communiqué rendu public le 8 avril

09/04/2020 09:08
5