alexametrics
BN TV

Mongi Rahoui : il n'y aura pas de vote utile lors de l'élection présidentielle

Mongi Rahoui : il n'y aura pas de vote utile lors de l'élection présidentielle

 

 « En 2012 et 2013, la Tunisie était dans une situation insoutenable. Il y avait la menace de la Ligue de protection de la révolution, les assassinats politiques et les attaques terroristes, nos jeunes avaient été envoyés dans les zones de conflit et des prédicateurs religieux étaient venus. En 2014, il y avait le vote utile. Mais en 2019, il n’y en aura pas ! », a lancé le député du Front populaire et candidat du Parti des patriotes démocrates unifié (Al Watad) à la présidentielle, Mongi Rahoui.

 

Le parlementaire a également indiqué, lors de son passage à Express FM ce jeudi 22 août 2019 qu’une fois élu à la tête de l’institution de la présidence de la République, il présidera les réunions ministérielles et présentera à chaque occasion sa vision des choses avant toute prise de décisions.

« Malheureusement, le président de la République a une présence de façade. Ses prérogatives consistent à représenter la Tunisie à l’étranger, consulte le chef du gouvernement concernant la nomination d’un ministère des Affaires étrangères ou celui de la Défense », a-t-il aussi déclaré laissant croire à demi-mot que les prérogatives du président de la République sont assez limitées contrairement au chef du gouvernement.

 

Interrogé sur la question « Etes-vous favorable à l’idée d’un changement du régime politique ? », Mongi Rahoui a tout bonnement esquivé cette question et s’est contenté de dire que le réel problème se résume en fin de compte sur la nature des partis politiques.

E.B.A.

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (8)

Commenter

Maxula
| 23-08-2019 18:59
"que Rahoui ne fasse pas partie"

Que Rahoui ne FAIT pas partie !
Merci d'avoir corrigé.
Maxula.

Maxula
| 23-08-2019 18:33
"il fallait développer." ?

Une question prêtée pour une rendue !

"ce monsieur figure parmi les candidats les plus intègres et les plus honnêtes de la liste."

Merci donc de nous indiquer quels sont ces candidats "intègres et honnêtes" ?
Pour ma part, je n'en vois qu'un seul !
(Deux à la rigueur. Et encore !)
Et vous aurez bien sûr deviné que Rahoui ne fasse pas partie de ma "short-list" !
Mais je vous laisse la priorité pour répondre.
Sinon je ne vous dirai pas ce qu'il en est advenu du "chat" en question !
Maxula.

Le chat de Schrödinger
| 22-08-2019 23:13
Pourquoi dites-vous cela ? En quoi Mongi Rahoui serait-il moins utile que la flopée de candidats-charlatans dont la médiocrité abyssale n'a d'égal que la futilité navrante ? Contrairement à vous, je considère que ce monsieur figure parmi les candidats les plus intègres et les plus honnêtes de la liste. Sa présence a du sens : il représente la Gauche tunisienne au sens noble du terme. C'est vrai, vous avez écrit "entre autres"; mais dans ce cas, il fallait développer. Vous en avez dit trop ou pas assez. Cordialement

Houcine
| 22-08-2019 20:58
Avoir en tête les préoccupations des gens, la question sociale et une politique économique, mais ne pas perdre de vue le danger de la terreur et surtout ne pas oublier ses victimes. Et puis, les assassinats politiques dont les donneurs d'ordre et les exécutants sont toujours libres et nullement inquiètés. Voilà qui fait la différence avec les bonimenteurs et les marchands d'illusion.
Ceux qui savent tout sur tout iront voter pour ceux qui leur ressemblent. Ils nous feront la leçon psalmodiant les argumentaires du prêt à penser anticommuniste appris dans les digest de leurs maîtres qui le leur rendent si bien...à coup de bombes.
La gauche, L'UGTT, et tout ce qui ne s'agenouille pas devant l'ordre du même est réputé vain et inutile. Peut être, faut-il nous épargner ces leçons inutiles en renvoyant à leur magistère les sachants dont la fatuité et l'inutilité sont communes.



Abel Chater
| 22-08-2019 20:48
C'est bien d'entendre des Tunisiens se distancer des crimes électoraux de 2014, mais il est mieux de préparer une forte résistance civile contre l'escroquerie électorale. Une spécialité des résidus RCDistes du dictateur déchu Ben Ali, dont s'est fait entourer Youssef Chahed par son parti "Tahra Tounes" à plus de 80% de RCDistes, au point qu'il a nommé le pire des Azlèms de Ben Ali, Kamel Morjane de Hammam-Sousse, à la tête du gouvernement, en trahison impardonnable contre la Révolution du 14 janvier 2011.
Que faire, hormis de diriger tous les projecteurs d'attention vers l'ISIE et son chef Baffoun, afin qu'ils ne trahissent la démocratie tunisienne par des manipulations électorales, dont ils prétendront par la suite, qu'elles n'avaient pas influencé les élections, à l'image de ce qu'ils avaient fait en 2014.
Ou que les élections soient à 100% en règle ou qu'elles soient annulées sur le champ, avant de prononcer le résultat final. Non pas après des mois ou des années des élections.

Faouzi
| 22-08-2019 18:21
Enfin de compte Monji erahoui c est présente a la présidence ce n' est pas pour devenir président de la République c est plutôt pour évincer hamma elhammami et l'écarter de la direction de la gauche.

HAtemC
| 22-08-2019 18:09
Il est clair qu'il ne veut pas s'aliéner l'électorat de gauche islamisant '?' HC

Maxula
| 22-08-2019 18:01
"En 2014, il y avait le vote utile. Mais en 2019, il n'y en aura pas !"

Par contre il y aura BEAUCOUP de votes INUTILES !
Entre autres, le vote "Rahoui" !
Maxula.

A lire aussi

La couverture des médias en question était également déséquilibrée servant les intérêts de certains

17/09/2019 09:47
0

Dans une déclaration téléphonique accordée ce matin, mardi 17 septembre 2019, à Wassim Ben Larbi sur

17/09/2019 08:51
0

La candidate du Parti destourien libre (PDL) à la présidentielle, Abir Moussi, a adressé, dans un

16/09/2019 21:44
30

Le président de l’Instance supérieure indépendante pour les élections (Isie), Nabil Baffoun a

16/09/2019 21:26
7

Newsletter