alexametrics
Dernières news

Mohsen Marzouk appelle à tirer les bonnes leçons

Mohsen Marzouk appelle à tirer les bonnes leçons

 

Le leader de Machrouû Tounes, Mohsen Marzouk a adressé un message aux Tunisiens ainsi qu’à la classe politique, ce mardi 17 septembre 2019, les appelant à tirer les bonnes leçons des résultats de la présidentielle, et les invitant à agir en conséquence pour les législatives.

 

Mohsen Marzouk a considéré dans son allocution que le peuple a dit son mot à travers les urnes et qu’il a exprimé son refus des politiques qui ont été au pouvoir durant ces cinq dernières années. « Le vote est venu du fond du gouffre », considère-t-il, soulignant que le vote des Tunisiens exprime le mécontentement des franges marginalisées par la classe politique. Il a, également, pointé l’égo surdimensionné de certaines personnalités qui n’ont même pas vu venir cette vague de colère et qui poursuivent la fuite en avant.

 

Mohsen Marzouk a indiqué qu’il faut prendre en considération l’image de la Tunisie à l’échelle internationale et sur le plan économique, « il est vrai qu’on accepte le résultat de ce premier tour d’un point de vue électoral même si on le refuse politiquement. Cela dit, il ne faut pas négliger la situation internationale de la Tunisie. De ce fait, il est nécessaire de rectifier le tir et de prendre ses responsabilités pour les élections législatives, qui sont plus importantes et qui auront la charge de redonner l’équilibre de la scène politique ».

 

Il a ajouté, « pour cela dit, je ne compte pas sur les politiques qui ont fait preuve d’égo démesuré. Mon message s’adresse plutôt aux électeurs qui devront choisir les personnes compétentes, sincères et qui ont fait primer l’intérêt national à chaque occasion ».

S.H

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (24)

Commenter

Maryd
| 19-09-2019 14:41
Tous le monde sait que vous êtes un des plus sérieux et pragmatique
Vous connectez les tenons et les aboutissants .
Vous évaluez bien les enjeux futures de notre nation
Vous connaissez les complots envers notre patrie pour diviser pour mieux régner et surtous la stratégie qui a consisté à éliminer physiquement un concurrent en tête du sondage
Vous savez que malgré tous Mr Karoui nous a montré un succès personnel et de la Tunisie à travers sa réussite dans le domaine de l'audio visuel .
Grâce à Nessma ,une publicité pour la Tunisie qui a fait venir des millions de touristes Algériens.
S'il s'est enrichie , ça ne me gène pas ce que je souhaite à tous prometteur Tunisien .
En tous cas il n'a appovri aucun Tunisien .
Il n'est pas extrémiste,il a contribué à réunir les parties à plusieurs reprises .
Il est injustement incarcéré sans jugement dans une affaire basée sur une dénonciation et non pas un contrôle fiscal.
La Tunisie sera gérable par une majorité de votre famille politique et un chef de gouvernement comme Mr Jomaa ou Mr Marzouk et une équipe dynamique et compétantes dans leurs domaines respectifs
Bonne chance et honneur à votre partie qui a pris la bonne décision et qui ne tardera pas à le faire dans le sens de l'intérêt de la nation

safia
| 18-09-2019 19:18
Il ose encore donné des leçons avec ses 0,22% ?

B-Jamil-s
| 18-09-2019 17:49
Je considère que les centristes n'ont pas uni leurs forces pour ne présenter qu'un seul voire deux candidats aux présidentielles.
Ils paient donc pour leur égoïsme en monnaie sonnante et bien "trébuchante"
Pour rester dans la course ils doivent impérativement changer de fusil d'épaule et, là encore,
- faire preuve d'altruisme en changeant les thèmes de leur discours électoral pour les législatives... Souvenez vous des thèmes choisis par Hachmi Hamdi : il avait promis la baguette de pain (compensée) à 100 millimes pour glaner 26 sièges à la constituante
- unir toutes les forces centristes et proches en un front électoral seules garantes de réussite et de suprématie à la future ARP

CITOYEN
| 18-09-2019 14:25
La vraie bonne leçon à retenir,c'est qu'il prenne de longues vacances. Celles-ci lui remettront peut être les idées en place.

Titien
| 18-09-2019 11:48
C'est dommage. Je vois en ce Monsieur un type compétent, bien informé sur la situation économique, sociale ayant des projets pour l'avenir qui sont défendables. Il est capable de donner beaucoup pour le pays. Je trouve que s'est dommage pour un pays qui ne juge ses leaders que sur quoi ils peuvent donner et immédiatement. L'avenir de leurs progénitures, de la nation n'a aucun sens peur eux.

zilos
| 18-09-2019 11:42
voilà mon cher marzouk ,je te l 'offre la présidence ,je te l'offre le palais de Carthage .ton ambition t'a aveuglé ,au moins tu n'as pas hypothéqué ta maison pour mener ta compagne ?
vous êtes tous des nuls . 100 candidats à la présidence pour une société chinoise de production .une honte .

A4
| 18-09-2019 11:37
LA CLASSE POLITIQUE
Ecrit par A4 - Tunis, le 16 Avril 2016

Et voilà la classe politique
Elle est là tout à fait au fond
Ils sont malades et nostalgiques
Plongés dans un sommeil profond
Allez savoir ce qu'ils fabriquent
Moi je déteste ce qu'ils font

Les nostalgiques en millénaires
Sont à droite, à l'extrême
Ils ont des rêves qui dégénèrent
En califat d'ordre sixième
En morbides instincts sanguinaires
Qui leur donnent ce vil teint blême

Ces nostalgiques du désert
N'ont qu'une seule vocation
Qui les ronge tel un cancer
Les poussant à la destruction
De toute oeuvre ou espace vert
Laissant ruine et désolation

Les nostalgiques en centenaires
Occupent la rangée de gauche
Ils radotent à bout de nerfs
Et ils trouvent que tout est moche
Tout leur monde est en binaire
Tous leurs beaux rêves s'effilochent

Ces nostalgiques des glaciers
Des murailles et des rocheuses
Ont des programmes populaciers
Pour fainéants et pleureuses
Qui veulent vider le couscoussier
Des bosseurs et des bosseuses

Les nostalgiques en décennies
Suffoquent et ont besoin d'air
Se chamaillent, sont à l'agonie
A la recherche d'un leader
Les guidant au chemin béni
Aboutissant au belvédère

Ces nostalgiques des tropiques
Des jeux et des enfantillages
Sont des modernes archaïques
Qui ont raté leur aiguillage
Ils ont l'allure pragmatique
Mais la cervelle est d'un autre âge

Tout ce beau monde me dégoûte
Tous ces nostalgiques m'indiffèrent
Leur seul cri "en arrière toute"
Ne peut nous mener qu'en enfer
C'est bientôt la banqueroute
Pour ceux regardant en arrière

Kais
| 18-09-2019 10:17
il trouve encore le culot pour parler

Professeur de droit
| 18-09-2019 10:15
A voir les commentaires qui vont dans tous les sens. Marzouk est bien placé pour tirer les conclusions, étant le seul candidat qui s'est rétiré au profit d'un autre de sa famille politique.
Il veut encore sauver les progressistes en leur disant qu'on fait la campagne autour d'un leader. Les députés seront élus en fonction du nom du leader qu'ils vont soutenir pour la Kasbah (et il ne parle pas pour lui-meme).
De ce point de vue, certains dont le seul nom est une garantie d'échec continuent à vouloir polluer la campagne des progressistes. Ce n'est pas Marzouk qui devrait dégager, bien au contraire.

ntc
| 18-09-2019 10:03
Vous êtes cuit , vous ne valez plus un sous.

A lire aussi

Le secrétaire général du Mouvement Echaâb, Zouheir Maghzaoui a présenté, ce vendredi 18 octobre

18/10/2019 11:26
3

« On a présélectionné 24 projets. Quatre équipes de six étudiants avaient travaillé durant tout

18/10/2019 11:12
0

Des appels se sont levés via les réseaux sociaux pour peindre les monuments archéologiques et ceux

18/10/2019 10:38
6

C’est dans un statut Facebook publié sur sa page officielle que le chef du gouvernement, Youssef

18/10/2019 10:13
6

Newsletter