alexametrics
Dernières news

Mohsen Marzouk : la Tunisie aurait dû assister à la conférence de Berlin !

Temps de lecture : 3 min
Mohsen Marzouk : la Tunisie aurait dû assister à la conférence de Berlin !

 

Le président de Machrouû Tounes, Mohsen Marzouk a publié, ce dimanche 19 janvier 2020, un statut détaillant les raisons pour lesquelles, la Tunisie aurait dû accepter l’invitation de l’Allemagne pour assister à la conférence de Berlin autour de la Libye.

 

« Nous aurions dû participer à la conférence de Berlin. Il est certain que l’invitation de la Tunisie a été tardive. Elle a été adressée après de multiples pressions exercées par certains amis de la Tunisie, et de la Tunisie elle-même. Il est indéniable qu’une invitation aussi tardive peut renvoyer vers un manque de respect pour la Tunisie, pays voisin de la Libye et qui a beaucoup enduré à cause de la crise sévissant dans ce pays. La Tunisie aurait dû être invitée dès le début. Ainsi, le refus de cette invitation tardive est légitime et exprime un orgueil et une colère étouffée. Tout cela est recevable théoriquement », indique Mohsen Marzouk.

 

Il a ajouté : « Mais je considère que la Tunisie aurait dû accepter l’invitation malgré le retard enregistré et ne pas rater l’occasion de participer à cet évènement international important ». Mohsen Marzouk avance les raisons suivantes :

 

1-      Cette conférence sera déterminante pour l’avenir proche en Libye. Ainsi, le président Tunisien, de par sa présence, pourra prendre connaissance directement du développement des évènements à travers les grands acteurs internationaux, et avoir une occasion en or pour se rapprocher des sources d’informations.

2-      Les plus grands décideurs à travers le monde seront réunis dans une conférence restreinte, chose qui ne se produit que rarement. Il y avait donc, une opportunité pour tisser des liens avec eux et les connaître. La politique internationale a beau être compliquée, mais les relations personnelles restent très utiles.

3-      La participation constitue une occasion pour briser l’isolement actuel. Sur le plan arabe, les Egyptiens, les Algériens et les Emirati seront présents, ainsi que l’Europe influente, la Russie et les USA. Ne serait-il plus judicieux de créer des liens avec eux au lieu de rester dépendants des visites d’Erdogan comme si on faisait partie de sa stratégie.

4-      Si la question de médiation en Libye a atteint ce haut niveau international, il est donc clair qu’il nous est difficile d’avoir notre propre initiative. Il est plus sage que nous soyons une partie symbolique de la médiation. Il est, également, possible que la Tunisie soit une destination des prochaines réunions si elle maintient sa position de neutralité.

5-      Cette situation nous permet de nous concentrer directement sur une ou deux revendications, à l’instar de la question humanitaire et sécuritaire, en appelant à préserver les intérêts de la Tunisie à ce niveau. Cela est possible avec un minimum de compétences diplomatiques lors de la conférence.

 

Mohsen Marzouk souligne que plusieurs personnes ont œuvré pour que la Tunisie soit invitée, et qu'il aurait été préférable de ne pas les décevoir. Il a conclu en précisant que l’Algérie a été conviée tardivement, pourtant, elle a accepté l’invitation et le Maroc proteste encore contre son exclusion.

 

 

S.H

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (28)

Commenter

URMAX
| 20-01-2020 13:38
... notre Nation, la Tunisie, n'aura plus qu'à se la fermer, n'ayant alors - de fait - plus rien à dire !
...
Nous ne sommes "pas contents" ?
Nous n'avions qu'à y assister !
...
Maintenant, les dés sont jetés : "D'autres" décideront à notre place et nous n'aurons plus qu'à docilement exécuter les diverses actions à entreprendre ... sans rien dire !
...
Bien fait pour nous :
IL fallait savoir POUR QUI VOTER !

Tounsi-Horr
| 20-01-2020 11:38
Monsieur Marzouk
un conseil d'un citoyen Tun, : " prenez votre retraite politique et consacrez-vous à vos nombreux hobbies et passions, je suis désolé de vous faire savoir que vous avez échoué en politique et que la majorité absolue des Tunisiens ne vous portent pas dans leurs c'?urs à cause de votre opportunisme et de votre malhonnêteté.
Profitez pleinement de votre vie, et laissez la politique pour les vrais amoureux de cette si belle Tunisie

Revelation
| 20-01-2020 10:59
Incroyable à quel point tu es assoiffé de lumière même si c'est au pris de la dignité nationale. Accepter une telle invitation affiche une volonté d'alignement par rapport au pole des vampires de la Libye. L'histoire ne nous l'aura jamais pardonné. Il s'avère en plus que c'était la bonne décisions vu les résultat de la rencontre.

DIDON
| 19-01-2020 20:51
Desolee mais ce sont eux qui ont besoin de nous pour résoudre ce conflit nous sommes les mieux placés stratégiquement! Nous sommes le seul pays qui leur ait ouvert nos frontières quand ils ont fuit la guerre dans leur pays. La Tunisie a agit comme une grande nation qui impose le respect ! Alors non Mme Merkel nous n avons pas besoin de votre invitation gardez la pour vous ! Tôt ou tard la Tunisie sera indispensable dans la résolution de ce conflit et celui qui ne s en rend pas compte est un incompétent en matière de diplomatie internationale.

Badran
| 19-01-2020 20:46
Non à Marzouk, non à la contre révolution, on n'a pas de leçons à avoir de celui qui soutient Haftar!

Achille
| 19-01-2020 20:35
Tu nous gonfle avec tes interventions, tu n'a pas ton mot a dire, du fait que tu ne pèse rien a l'ARP, du fait aussi de tes multiples visites a washington !

Lâche nous stp, va te conduire en vassal ailleurs !
Faire genre on aurait du y aller, pour quoi ? pour quoi on aurait du y aller ? non mais donne nous les véritables raison, c'est pour qu'on reste un bon toutou ? par peur ? t'es frustré de voir qu'on n'est plus de bon toutou a Merkel la taré qui a fait la guerre a la Syrie ? la déglingué de la tête Merkel qui a appauvrit tant de pays dans le monde ? qui est membre de l'OTAN qui a foudroyer la Libye, et la Syrie ? qui a protéger les djihadistes en disant faire le contraire ?

Sans la Russie la Syrie ne serait plus, et nous aussi.
Si tu veux avoir des alliés ya Si Mohsen, ai la Russie comme allié. Mouch l'OTAN l'assasin de tellements de peuples sur cette terre.

La Russie est notre ami, Poutine c'est un mec bien, lui tu peux l'avoir comme allié, ama tji ta7kili 3ala Merkel w Macron w Erdogan, ti chbik ya wéldi, ti ta7ki 3al l'OTAN rak !

Ti klémék devrait être interdit ya weldi, tu ne devrais pas faire les louanges d'une organisation alliance entre pays dont on fait pas partie ya m3allem, de plus une organisation de guerre qui a dévasté tant de pays !

Ti ça devrait être considéré comme de la haute trahison, ti fi9 a3la ro7ék ya méhboul ya vassal !

Gg
| 19-01-2020 19:34
Voici enfin un avis calme, posé, argumenté, intelligent.
Merci!

Bourguibiste nationaliste
| 19-01-2020 19:23
Tu es un pauvre con.

dalil
| 19-01-2020 19:23
Fayez Al-Sarraj. « Si Khalifa Haftar ne met pas un terme à son offensive, la communauté internationale va devoir intervenir avec une force internationale de protection de la population civile libyenne », a-t-il affirmé dans un entretien au quotidien allemand Die Welt.......La seule chose de juste !!
cet homme insipide falot et très peu politique aurait du y penser avant de se vendre à la Turquie

dalil
| 19-01-2020 19:10
"Ce sommet sous l'égide de l'ONU, qui rassemblait onze dirigeants étrangers, dont Vladimir Poutine, Emmanuel Macron, Boris Johnson, Recep Tayyip Erdogan et Angela Merkel, s'est ouvert en début d'après-midi vers 14 heures.......... "Il devrait se terminer ' tard dans la soirée ' par l'adoption d'une déclaration commune négociée depuis plusieurs semaines, dans un contexte de fragile trêve des combats sur le terrain."
quelques phrases du journal 'Le Monde ' du 19/01/2020.
Pour une fois la présidence tunisienne a eu raison puisque tout s'est joué " depuis plusieurs semaines' et que les incendiaires ( lAngeterre et la France ) sont là pour dicter avec les nouveaux 'maitres' ( la Russie et la Turquie) ce que doivent faire les libyens pour laisser leurs richesses à tous ceux qui les méprisent

A lire aussi

les élus, comme les ministres et leurs familles, ne sont pas concernés par les passeports

22/02/2020 21:39
11

La participation tunisienne a été organisée par l’APIA et des groupements interprofessionnels des

22/02/2020 19:25
4

Business News a appris de source digne de foi, que Hassouna Nasfi, secrétaire général de Machrouû

22/02/2020 16:51
16

l’intérêt de la Tunisie réside en un gouvernement d’union nationale mais nous avons échoué à en

22/02/2020 16:05
17

Newsletter