alexametrics
mardi 09 août 2022
Heure de Tunis : 11:40
BN TV
Mohamed Tlili Mansri : nous étudions la possibilité de prolonger la période de lecture de la nouvelle constitution
29/06/2022 | 09:47
1 min
Mohamed Tlili Mansri : nous étudions la possibilité de prolonger la période de lecture de la nouvelle constitution

 

Le membre de l’Instance supérieure indépendante pour les élections, Mohamed Tlili Mansri, a affirmé, lors de son intervention, ce mercredi 29 juin 2022, sur Shems FM, que l’Instance étudie la possibilité de prolonger d’un ou deux jours la période de lecture de la nouvelle constitution.

 

Il a précisé à ce propos que les délais annoncés, fixés au 3 juillet, sont courts et qu’il est possible de les réviser pour donner aux participants le temps de bien lire la constitution qu’ils vont soutenir ou refuser.

 

« Nous avons eu 169 demandes de participation, nous en avons refusé huit car ils ne remplissaient pas les conditions et avons retenu 161.  Ils vont lire la constitution et fixer leur position pour démarrer la campagne » a ajouté Mohamed Tlili Mansri.

 

Le membre de l’Isie a, en outre, tenu à souligner que les électeurs sont appelés à participer au processus et qu’il leur est tout à fait possible et simple de modifier leur centre de vote sans avoir à remplir la moindre condition.

 

M.B.Z

29/06/2022 | 09:47
1 min
Suivez-nous
Commentaires
Observateur
Constitution - temps pour l'étudier
a posté le 29-06-2022 à 11:21
il est absolument ridicule de faire la Constitution d'un état en toute secrétée - et puis donner 4 jours de discussion publique. C'est le chantage du peuple.
Jab
Lecture
a posté le à 10:05
Le ridicule est le fait d'accepter et défendre une constitution ecrite par EL KASSAS ET BEN TOUMIA ET LES KHOUWANJIYAS, et si tu n'es pas capable de lire moins de 10 pages en 4 jours , tu n'es pas apte à dire oui ou non , reste chez toi , il fera chaud le 25 juillet et le 17 décembre tu peux voter s'il ne fait pas trop froid.