alexametrics
Dernières news

Mohamed Fadhel Mahfoudh : il n’existait aucun parti nommé Front populaire

Temps de lecture : 1 min
Mohamed Fadhel Mahfoudh : il n’existait aucun parti nommé Front populaire

 

« Il n’existait pas de parti nommé Front populaire, mais une coalition sous ce nom », a précisé Mohamed Fadhel Mahfoudh, ministre auprès du chef du gouvernement, chargé de la relation avec les Instances constitutionnelles, la Société civile et des droits de l’Homme, lors de son intervention ce mardi 23 juillet 2019, au micro de Wassim Ben Larbi sur Express FM.

 

Mohamed Fadhel Mahfoudh a ajouté que le nouveau parti a présenté des papiers en règle et que le visa lui a été accordé car son dossier était complet et a été approuvé.

 

« Je n’ai aucune raison de viser le Front populaire ou encore Hamma Hammami et je suis désolé de l’entendre accuser des gens à tort et à travers, notamment sur la rapidité de la procédure, qui a pris un temps normal. A notre niveau tout était clair et évident, nous avons néanmoins prévenu le nouveau parti qu’au niveau de l’Isie, il pourrait y avoir un problème et que l’Instance pourrait juger qu’il y a quiproquo, ou pas… cela dépasse notre cadre de toute façon », a souligné le ministre.

 

Rappelons qu’hier, le nouveau parti « Front populaire » a obtenu son visa. Le porte-parole du Front populaire Hamma Hammami avait estimé que le gouvernement a détruit le Front à travers l’octroi d’un visa légal à un nouveau parti portant le même nom, accusant directement Mohamed Fadhel Mahfoudh de viser le FP.

 

 

M.B.Z

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (7)

Commenter

HatemC
| 24-07-2019 07:10
Es ce que tu comprends le sens des mots ?
Le FP de Hamma n'est pas un parti politique,pour certains ça ne monte pas rapidement au cerveau... HC

Maxula
| 23-07-2019 16:50
Je n'irais pas jusqu'à voir Hammami en Jésus, ni à lui prédire un même funeste sort, mais force est de constater une certaine analogie avec l'épisode qui relate la trahison du compagnon, et qui remet en mémoire l'adage "préservez-moi de mes amis, mes ennemis je m'en charge" !
Reste à désigner qui sont les Judas de l'épisode et combien ont-ils reçu de deniers pour solde de toute forfaiture, en plus de savoir le sort que réservera la justice des hommes à cette escroquerie en plein jour !
Quant à Mahfoudh qui "s'en lave les mains", c'est "haut la main" qu'il a gagné le titre peu enviable de Ponce-Pilate-le-petit !
Maxula.

Professeur de droit
| 23-07-2019 14:56
Je n'ai aucune sympathie pour les communistes, mais ce que vous dites n'est pas exact.
L'absence des statuts déposés n'est pas le seul critère, le droit prend en compte la notoriété, quand elle est à ce niveau, ainsi que l'ordre public et d'autres considérations sociétales.
Au meme titre que, malgré l'absence des statuts, il ne peut etre autorisé un parti s'appelant " Beji Caid Essebsi" ou " Habib Bourguiba" " République Tunisienne" ou " Allah, le seul Dieu" ou " Parti des amoureux du sexe" , de la meme façon, un parti s'appelant " Front populaire" en Tunisie, devrait poser problème, car source de confusion.
Votre action est clairement politique, et non celui d'une administration publique neutre.

sassi
| 23-07-2019 12:51
le dysfonctionnement des organismes gouvernementaux
je ne suis pas un fervent des partis communistes
mais donner un meme nom a 2 partis et une aberration
comme si leu dire que le plus fort tue le plus faible
s'entre tuer est la politique du polichinelle

MFH
| 23-07-2019 11:03
Il faut savoir partir sans faire de bruit. La procédure de dépôt de dossier est tout à fait saine.

J.trad
| 23-07-2019 10:46
Qui dit Front populaire ,dit parti de la gauche ,signé Gamma Hammami ,par conséquent,nous sommes devant une manipulation suspecte,sournoise ,ayant pour objectif de perturber la populaire qui n'a pas beaucoup de moyen pour discerner le conflit bref Jabha ,c'est Jabha ,c'est le parti Hamma Hammami ,point à la ligne .

HatemC
| 23-07-2019 10:01
C'est ce que tout le monde a compris, le parti Front Populaire n'existait et aucun statut du même nom.
Des partis de gauches ( leniniste, marxiste, extrémiste,baathiste ..) ont formé une coalition qu'ils ont nomé FP mais n'ont déposé aucun statut.

Le nouveau parti qui a déposé les statut se nommant FP n'a rien usurpé ...

C'est Hamma et ses sbires des incompétents incapables de gérer une épicerie qui nous font encore un caca nerveux ... c'est des anarchistes, ils veulent vivre dans un pays sans droit ... c'est le propre des anarchistes ... HC

A lire aussi

Pour expliquer, l'élue a précisé que l'adhésion au RCD était systématique pour tous les employés,

09/12/2019 19:24
0

Le chef du gouvernement sortant, Youssef Chahed, chargé de la gestion des affaires courantes a

09/12/2019 18:28
1

Le défunt a débuté sa carrière au sein du département des Affaires étrangères en

09/12/2019 17:58
1

Le député d'Ennahdha, Moez Belhaj Rhouma a proposé la création d'un fonds Zakat (aumône

09/12/2019 16:19
23

Newsletter