alexametrics
lundi 18 octobre 2021
Heure de Tunis : 06:29
Dernières news
Mohamed Ali Boughdiri : L’UGTT veut que le processus du 25-Juillet réussisse
20/09/2021 | 11:23
2 min
Mohamed Ali Boughdiri : L’UGTT veut que le processus du 25-Juillet réussisse

 

Le secrétaire général adjoint de l'Union générale tunisienne du travail (UGTT), Mohamed Ali Boughdiri, est revenu sur la position de la centrale syndicale concernant le retard dans la formation du nouveau gouvernement.

 

Lors de son intervention dans l'émission Prime Time sur Radio Med, lundi 20 septembre 2021, le syndicaliste a indiqué que l’UGTT suit, comme toutes les composantes de la société civile et de la classe politique, l’évolution de la situation du pays, surtout après les décisions du 25 juillet dernier.

Et de rappeler que l’union avait considéré ces décisions à l’époque comme un mouvement de réforme effectif, face à une réalité d’une médiocrité absolue et qui pouvait entrainer le pays à sa ruine et à une guerre civile.

Mais après plusieurs semaines où rien ne s’est passé, la centrale syndicale a appelé, lors de la réunion du bureau exécutif, à la formation d’un gouvernement, qui permettra d’avancer dans le dialogue social. « L’UGTT veut que ce processus réussisse, que le pays se développe et se stabilise définitivement », a-t-il affirmé.

 

 

En réponse à une interrogation de l’animatrice, M. Boughdiri a indiqué que l’UGTT n’a pas eu de réunions avec le chef de l’Etat et que le travail ne pourrait commencer qu’après la formation du gouvernement, son vis-à-vis. Et de soutenir que la centrale syndicale n’intervient pas dans la formation du gouvernement, mais émet juste son avis, notamment à propos du ministre des Affaires sociales, qui sera son vis-à-vis direct et avec lequel elle doit travailler quotidiennement.

 

Par ailleurs, le syndicaliste pense qu’il n’y a pas d’alternative au dialogue et que l’UGTT a une expérience pour gérer les conflits et crises, le tout en admettant qu’il y a eu des changements sociaux profonds qu’ils sont en train d’étudier.

Interrogé sur l’amendement de la Constitution auquel le chef de l’Etat avait fait allusion lors de ses discours, Mohamed Ali Boughdiri a répondu : « Moi, je suis pour le changement de du régime politique en Tunisie. Mais c’est mon avis personnel, le sujet n’ayant pas été discuté au niveau du bureau exécutif ».

Et d’ajouter : « La constitution, n’est pas le coran. Ce qui est sûr, c’est que la majorité des syndicalistes et des Tunisiens ne veulent pas d'un retour en arrière ».

 

I.N

20/09/2021 | 11:23
2 min
Suivez-nous
Commentaires
Warrior
go back to school ................................
a posté le 20-09-2021 à 13:40
un coup qui réussit !!!
pwhahaha ....