alexametrics
mercredi 01 décembre 2021
Heure de Tunis : 11:01
Dernières news
Mohamed Abbou : Le président a échoué !
22/09/2021 | 11:13
4 min
Mohamed Abbou : Le président a échoué !

 

L’ancien ministre et ancien secrétaire général du parti Attayar, Mohamed Abbou, a estimé que le président de la République a échoué.

Invité mercredi 22 septembre 2021 par la radio Jawhara FM, Mohamed Abbou a rappelé qu’il avait soutenu le président de la République lors de l’annonce des mesures exceptionnelles à la date du 25 juillet 2021.

Néanmoins, il estimé que Kaïs Saïed n’a pas réalisé les objectifs liés à l’application de l’article 80 de la Constitution. « Il a échoué… Il n’a pas lutté contre la corruption car il a cédé aux pressions étrangères et nationales », a-t-il déclaré.

Mohamed Abbou a considéré que le président de la République doit se focaliser sur le financement étranger des partis politiques et l’enrichissement illicite des politiciens et des juges. « Le président doit nous libérer de la classe politique corrompue ! Les quelques arrestations qui ont eu lieu ne signifient rien ! Je l’appelle à ne pas se laisser influencer par les opportunistes ! », a-t-il ajouté.

 

Pour ce qui est de la création d’un gouvernement, l’invité a estimé que Kaïs Saïed est libre d'en choisir la composition et la structure. Il a, aussi, mis l’accent sur le retard dans la formation de celle-ci. « Ceci aurait dû avoir lieu depuis la première semaine suivant l’annonce des mesures exceptionnelles… Les retards dans la création de gouvernement n’avaient pas dépassé les trois mois. Actuellement, bien qu’il soit le seul à détenir l’ensemble des pouvoirs, il n’est toujours pas arrivé à en former un ! », a-t-il déploré.

Les bailleurs de fonds et les institutions financières, selon lui, sont prêts à entamer des négociations même en l’absence d’un parlement.

L’ancien ministre a expliqué que le président de la République s’est emparé du pays. « Le président avait pour seul capital son intégrité ! », a-t-il affirmé.

 

 

 

Il a, par la suite, estimé que le président n’a pas respecté la Constitution. « Il en parle comme si c'était un torchon ! Ce n’est pas admissible ! Toute révision de la Constitution doit s’inscrire dans le cadre du respect du texte ! Ceci est soumis à certaines procédures ! Le non-respect de celle-ci signifie l’instauration d’une dictature… Nous sommes prêts à nous y opposer ! », a-t-il insisté.

Mohamed Abbou a considéré que le président a tourné le dos au processus des mesures exceptionnelles afin d’exécuter son plan personnel. « Nous n’avons vu aucune publication de sa part concernant son projet de changement de régime politique », a-t-il poursuivi.

 

A ce sujet, Mohamed Abbou a considéré que le projet du président n’a aucune importance pour les Tunisiens. « Il s’agit d’une illusion. Les Tunisiens découvriront que l’origine des problèmes auxquels fait face le pays n’est pas la Constitution », a-t-il expliqué.

Par la suite, Il a affirmé que le non-respect de la Constitution de la part de Kaïs Saïed peut pousser au non-respect des mesures qu’il annoncera.

« Même ceux qui soutiennent le président ne croient plus qu’il agit encore dans le cadre du respect de la Constitution. Ils affirment qu’il est tout à fait normal de suspendre l’application de la Constitution. Ces personnes sont irresponsables. Le président doit lutter contre la corruption et non-pas s’emparer du pays », a-t-il ajouté.

 

Évoquant le discours de Kaïs Saïed du 20 septembre 2021, Mohamed Abbou a assuré que le président de la République n’a pas encore élaboré des dispositions transitoires.

« Pour ma part, je ne pense pas que je suis concerné par les propos du président car je n’ai jamais essayé de me rapprocher de lui », a-t-il déclaré au sujet de certaines allégations mises en avant par le président durant le même discours.

 

Mohamed Abbou a considéré qu’il n’y a pas de soutien populaire au président. Il s’agit de personnes marginalisées qui s’attendent à ce que le président leur fournisse des emplois. Or, ceci n’est pas possible en raison de la réticence des investisseurs et du manque de ressources.

« Le président de la République n’est pas conscient de la situation économique… Il faut encourager l’investissement afin de lutter contre le chômage… Kais Saied n’est pas soutenu par le peuple… Je ne veux pas parler des sondages… Le frère du président ne doit pas le mener dans la tromperie… Il est en train de pousser son frère vers le danger », a-t-il dit.

Mohamed Abbou a, aussi, considéré que les assignations à résidence et interdictions de voyager ne s'inscrivent pas dans le cadre des mesures exceptionnelles.

 

 

S.G

22/09/2021 | 11:13
4 min
Suivez-nous
Commentaires
BOUSS KHOUK
ABOU ! là tu dois réellement la mettre en veilleuse
a posté le 23-09-2021 à 09:12
TU AS PROUVES ta bassesse , t'es minable , impossible de te faire confiance et KAISSOUN L'AVAIT COMPRIS ((( kaissoun riglig comme il faut KHALIK TINBAH FI KOL BLASSA )))
Abidi
'?chec
a posté le 23-09-2021 à 05:34
Par contre vous vous avez réussi surtout quand vous étiez ministre, réussi a faire l'hypocrite chose que les gens n'ont jamais vu en vous , réussi a décevoir tous ceux qui ont cru en vous pendants un laps de temps et puis voilà votre parcours politique en dit long sur vous. Vous êtes fait pour autre chose alors gardez un peu d'estime pour vous mêmes et ne parlez plus politique
takilas
Personne n'a applaudi ce nommé Abbou.
a posté le 22-09-2021 à 21:33
Par contre il est hué.
Donc trop de complications pour rien.
Il doit s'emmerder par sa sédentarité.
mansour
Le Président Kais Said a fait surgir les véritables opposants du 25 Juillet
a posté le 22-09-2021 à 19:18
et les Abbou ne peuvent plus se déguiser en dissimulant leur nature islamiste au service des islamistes freres musulmans Rached Ghannouchi-Ennahdha-Tartour Marzouki-Al Karama depuis 2011
Citoyen_H
SI QUELQU'UN DEVAIT REMPORTER LA PALME D'OR DE LA PERFEDIE,
a posté le 22-09-2021 à 18:37
ce serait bien cet opportuniste sans foi ni loi de abbou !!!
Ce parvenu, ce JUDAS de la politique a toujours était un instable. La cause principale est du fait qu'il s'agit d'un affamé congénital qui veut à tout prix occuper le trône de Carthage à la place de celui qui le sortit de l'anonymat.
Il s'agit d'u grand traitre, un affamé notoire de la place, le goumi marzoukiki.
Ca a toujours été le but principal des abbou², et comme famma Rabbi, soubhanou wè ta3ala, ils se sont toujours cassés les dents.
abbou ben judas en a gros sur la patate.
Son but ultime est de se venger de certaines personnes qui lui firent de l'ombre avant le coup d'état de 2011.
Il ne vit que pour ça !!!
Ce qu'il ne veut pas admettre, c'est qu'il est fini.
Sa pseudo-lutte anti-corruption, n'est qu'un prétexte fallacieux.
C'est du bidon. Il veut uniquement s'en servir comme d'un tremplin pour assouvir sa soif de vengeance.
Cet être est un de ceux qui représentent le mal absolu, depuis la maudite infection de 2011 !!
Il faut s'en méfier, comme de la COVID 19, 20, 21, 22, etc....!



Citoyen_H
SI QUELQU'UN DEVAIT REMPORTER LA PALME D'OR DE LA PERFIDIE
a posté le à 20:21
PERFIDIE à la place de PERFEDIE

Au temps pour moi ..




Tunisino
Bien sûr
a posté le 22-09-2021 à 18:26
Bien sûr qu'il a échoué, à paver la route aux Abbous au pouvoir! Nadia Akacha s'est avérée plus maline que Samia Abbou. L'égoïsme des idéologues a détruit toute une république et a affamé tout un peuple. Aucun projet national, tous les projets sont personnels. Bourguiba et Ben Ali avaient raison en chassant les idéologues, ils sont trop égoïstes pour servir la patrie.
Abel Chater
Le putschiste Mohamed Abbou, prend les Tunisiens pour des cons. C'est avec la vraie honnêteté du président Kaïs Saïed, qu'il a été surpris et avec laquelle il n'a jamais compté.
a posté le 22-09-2021 à 17:22
Le pauvre couple Samia et Mohamed Abbou!!!
Par leur approche de lèches-bottes autour du président Kaïs Saïed, ils ont pensé avoir tiré le grand lot de leur vie. Ils lui ont préparé leur propre plan de putsch et l'ont exhorté à l'exécuter par tous leurs moyens de faux-jetons. Mohamed Abbou a démissionné de la tête du parti Attayar, pour se préparer au putsch et dans l'idée de s'acquérir le poste de volant, qui devait guider les décisions du président Kaïs Saïed. Sa femme Samia Abbou de l'intérieur du palais de Carthage et lui, de l'intérieur du palais de la Casbah. Un plan satanique, qu'ils voient tous les deux se transformer en une Fata Morgana ou mirage du désert.
Le rêve du président Kaïs Saïed, date déjà de 2013. Il l'a toujours mentionné à toutes les occasions médiatiques qui se présentaient à lui, avant son élection en 2019. Par la suite, tout son comportement à la tête de la présidence de la République depuis 2019, ne visait et ne préparait que ce jour du putsch du 25 juillet dernier. Samia et Mohamed Abbou se prenaient pour malins. Mais néanmoins, il s'est avéré qu'ils marchaient à quatre, dans l'idée de passer sous un Kaïs Saïed, qui rampe à terre sans laisser passer le moindre cafard sous lui, jusqu'à aujourd'hui.
Dans le plan de putsch de Mohamed Abbou, il a programmé de coller des crimes qu'il fomente lui-même contre ses adversaires d'Ennahdha et contre ceux qu'il nomme «islamistes». Il a compté sans le sérieux et sans l'honnêteté des Etats-majors de notre armée nationale et des Valeureux parmi les juges de notre Justice. Comme il n'a pas réussi à les vaincre par les élections démocratiques, il les mettrait tous en prison à la manière du putschiste Saffah d'Egypte Sissi. Il jouerait au marionnettiste du président Kaïs Saïed, puis se retournerait contre lui, pour lui prendre sa place. Un plan diabolique prototype et identique à celui du putsch d'Egypte.
L'avidité de pouvoir de Mohamed Abbou, dont il a calculée au détriment de cadavres tunisiens, l'a aveuglé, au point qu'il prenait lui-même notre armée nationale et ses Etats-majors, pour des pions, qu'il pourrait lui ou le président Kaïs Saïed, manipuler à leur guise, même contre la volonté du peuple tunisien lui-même.
Maintenant le couple Abbou se réveille de sa «sicra» ou de son ivresse. Samia et son mari Mohamed Abbou, sentent venir le danger de leur inculpation par la Justice militaire, pour haute trahison contre la sécurité de l'Etat tunisien, pour avoir élaboré leur plan de putsch. C'est pour cela qu'ils veulent maintenant prendre le train des opposants à Kaïs Saïed, en marche. Ils sont presque certains que la patience des Etats-majors de notre armée nationale, se trouve déjà au ras-le-bol et qu'ils attentent la destitution du président Kaïs Saïed d'un jour à l'autre ou même d'une heure à l'autre.
Vive la Révolution tunisienne.
VERITE
OUI M. Mohamed Abbou..
a posté le 22-09-2021 à 16:38
Monsieur le président a vraiment échoué . Dans l'intérêt du pays et pour nous épargner bien d'autres développements plus graves, devrait démissionner équitablement et aujourd'hui !

Rabbi Yoster Tounes !
Ennaj
Le danger des frères et soeurs en oolitique
a posté le 22-09-2021 à 15:43
L'histoire de l'ingérence des proches des politiques prouve que ces satellites sont en fait des éclats en orbite libre et qui risquent de s'écraser n'importe où et occasionner des dégâts incontrôlables comme le frère de boutef, les gueddafi, chaouseskou, ben ali et son entourage, certains pays arabes, chinois et autres. Ou on leur donne des fonctions officielles pour pouvoir les contrôler et leur demander des comptes ou qu'ils se taisent à jamais... Qu'ils nous aident par leur silence.
Abir
@abou
a posté le 22-09-2021 à 13:59
Toi et ta femme vous êtes pire que Said ! Moi propre et les autres sont sale vous êtes malades de la jalousie! Abir tacharfek wa t3arfek
Abir
Tous sont sales et lui le seul propre
a posté le 22-09-2021 à 13:53
Arrêtez de parler de quelqu'un, propre et sale ! c'est normal une personne propre, alors qu'il n'a rien fait dans sa vie à part enseignant ! Aujourd'hui ,tirez votre plan avec une personne qui veut tout et au dessus de tout
Petit x
Le seul souci pour ma part...
a posté le 22-09-2021 à 13:04
C'est que K.Saeid n'est pas conscient de la gravité de la situation économique et financière et pire encore la majorité du peuple tunisien ne sont pas conscients de la gravité de la situation économique et financière de leur pays en ce moment.
Mais, K.Saeid ne se rendra jamais compte de cette gravité pour les raisons que tout le monde devine, alors que le peuple va bientôt s'en rendre compte lorsque les salaires ne seront plus versés dans les délais fixés voire diminués pour manque de ressources. Ce jour fatidique n'est plus loin et K.Saeid sera dégagé comme fût ZABA pour les mêmes raisons économiques.
Warrior
Coup 25 thermidor , an 10 .............................
a posté le à 14:33
l'assemblée est inviolable . ( cf. coup 18 brumaire.).
la violation de la constitution est punie de la peine de mort.
les officiers qui ont obéi à ses ordres, sont complices.
wait and see.
jilani
Il faut se regarder parfois dans le miroir
a posté le 22-09-2021 à 12:59
Ancien islamiste et fondateur des LPR. Vous étiez deux fois ministre et vous n'avez pas eu le courage de dénoncer ouvertement les corrompus, une fois vous avez démissionné par lâcheté et une autre fois, tout le gouvernement est parti sans aucune résistance. Vous avez abandonné votre parti encore par lâcheté et le laisser à un corrompu.
Nephentes
Mais enfin c'est quand la fin de ce cirque
a posté le 22-09-2021 à 12:51
La situation vire a l'obscenite

Parce que les menaces qui pesent sont DRAMATIQUES ET URGENTES; et il n'y a que des incapables majeurs des fofolles accompagnees de leurs maquereaux qui gambadent sur la scene des soi-disant "decideurs"

Un decor digne de Fellini

QUI s'occupe de l'avenir des Tunisiens dans cette cage aux folle version desert des tartares

Extraordinaire hallucinant vraiment cette nonchalance des dirigeants et de la population face aux veritables defis cyclopeens et mortels qui sont en face de nous .

L'ampleur et la dangerosite de ces defis devrait mobiliser orienter toute politique nationale. Le consensus devrait s'etablir de lui meme face aux menaces

Aucune place aux delires constitutionnalistes. C'est obscene.

Trois urgences Absolues existent actuellement et tendent a s'aggraver de mois en mois

L'urgence economique ; elle doit etre resolue dans les mois qui suivent sous peine de faillite de l'Etat et exemple parmi d'autres sous peine d'incapacite a payer les fonctionnaires

L'urgence environnementale et climatique ; des 2050 et c'est irreversible les plages de La Goulette n'existeront lus la cote nord de Djerba sera submergee le tiers de Kerkennah sera sous les eaux; ca c'est irreversile.
En 2050 la pluviometrie moyenne a Sidi Bouzid Chebika Nasrallah ne depassera 260 mll par an contre 320 actuellement, avec diminution de moitie des nappes aquarifers profondes non renouvelables
la productivite des cultures ceralieres diminuera de 25ù celle arboricole de 30% la production laitiere jusqu'a 50% etc etc

En 2050 les villes cotieres accueilleront 85% de la population totale

La troisieme urgence absolue est d'ordre urbanistique : des zones entieres non constructibles et a fort risque d'inondations sont a amenager dans la mesure du faisable et en grande partie a detruire ; les enjeux societaux sont majeurs

a cela s'ajoute l'enjeu numerique la bonne gouvernance administrative etc etc

QUI s'occupe de l'avenir des Tunisiens qui se joue aujourd'hui
bbaya
votre plan a échoué
a posté le 22-09-2021 à 12:47
Vous avez échoué sur tout les niveau!
Ce plan de l'article 80 est votre plan! vous n'avez jamais envisagé le dérapage de l'utilisation de cet article ni sur comment l'exécuter sans se trouver dans un impasse! vous êtes des politiciens nuls ! sans imagination ni vision ni le niveau de sourdi mankoub
Alya
Parler pour ne rien dire
a posté le 22-09-2021 à 12:46
Le couplé Abbou n est pas corrompu. Abbou a eu la possibilité officielle à 2 reprises de finaliser de véritables dossiers bétons elle son épouse parle en énonçant verite et contre vérités. A mon humble avis,la couardise a été leur principal défaut.
nazou de la chameliere
Y-A DES ORDURES QUI
a posté le 22-09-2021 à 12:38
devraient changer de métier !!! Et ne surtout plus faire de politique !!!
Des ordures qui soutiennent et appellent a l'activation de l'article 80 ,viennent aujourd'hui essayer de se dédouaner de ce désastre !!!
Dès la premiere heure ,ces ordures avaient soutenu ce débile fasciste !!!
Parce qu'un président élu, de manière obscure ,ne peut pas lutter contre la corruption !!!
Etant lui même sujet a caution !!!
Et ça vient donner des leçons de démocratie ,d'institution ,d'état de droit et d'intégrité !!!
ORDURES QUE VOUS ETES !!!
Vous n'avez pas de figures !!!
zozo Zohra
Ham darou fi hyassa
a posté le 22-09-2021 à 11:31
Malheureusement la majorité d'entre vous sont devenus malades du pouvoir.
Au lieu de mettre la main dans la main, et sortir le pays de la déchéance, en écartant, bien entendu, tous les corrompus et voleurs. Une occasion pour sauver votre pays et kafakom fina et foutage de gueules.
Si c'était à moi, je pousserai tous dans un trou sans retour. Ras-le-bol.
C'est lourd, lourd.......
Le soldat Ryan
ABBOU A ECOUHE SUR TOUTE LA LIGNE
a posté le 22-09-2021 à 11:31
Abbou a échoué sur toute la ligne. Il n'a même pas été foutu de se faire élire.
Il vient maintenant donner des leçons, ce tahhan.

skabens
va dormir va
a posté le 22-09-2021 à 11:30
tu as offert un jour de travail par semaine, 52 jours/an, a tous les fonctionnaires
c'est une CATASTROPHE et tu en es fier
va dormir va
BOUSS KHOUK
TBARKALLAH ALIK - peux tu nous dire
a posté le 22-09-2021 à 11:29
SU TU AS REUSSIES EN POLITIUE , AS TU APPORTE UNE PLUS VALUE A CE PAYS ET A SON PEUPLE , DU CONCRET A PART SE LA RAMENER !!! T 'ES VRAIMENT une OM EL BOUYA ! HEIN UE VOUS SENTEZ - ZELZEL sous vos pieds BIL HINNA - le tsunami arrive et emportera la mauvaise graine .