alexametrics
Dernières news

Mabrouk Korchid prend la défense de Ben Ali

Mabrouk Korchid prend la défense de Ben Ali

 

 

Après le président de Machrouû Tounes, Mohsen Marzouk, c'est à l'ancien ministre des Domaines de l'Etat et des Affaires foncières, Mabrouk Korchid d'appeler au rappatriement de l'ancien président de la République, Zine El Abidine Ben Ali.

Dans un statut publié sur sa page Facebook ce lundi 13 mai 2019, le nouveau membre de Tahya Tounes a jugé que "l'échec" du dispositif de la justice transitionnelle est derrière les réserves de Ben Ali quant au retour en Tunisie.

Dans ce sens, Korchid a souligné que si l'ancien chef de l'Etat reste à l'étranger, cela portera atteinte aux notions de la démocratie et de la transition démocratique ainsi qu'à la personne de Ben Ali.

Et d'ajouter que Zine El Abidine Ben Ali avait droit à récupérer ses effets personnels ainsi qu'au versement de sa retraite mettant en garde contre "la rancune" que pourrait ressentir un nombre de Tunisiens envers lui.

Rappelons que Mohsen Marzouk avait également publié un statut sur sa page Facebook dans lequel il avait indiqué qu'il avait appris de sources sûres que l'ancien président de la République, Zine El Abidine Ben Ali serait mourant.

Il avait, également, précisé dans son statut que Ben Ali avait choisi d'être enterré en Arabie saoudite.

Des propos qui avaient été démentis par l'avocat de Ben Ali, Mounir Ben Salha. Ce dernier avait souligné que l'ancien chef de l'Etat était en bonne santé, contrairement à ce que Marzouk avait annoncé.


B.L



Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (31)

Commenter

ourwa
| 14-05-2019 22:55
C'est désespérant, à la fin, de ne constater que deux appels au retour de ben ali ( pardon, Maxula, Ben Ali.mais croyez-vous qu'Il mérite les majuscules?...) deux appels lancés par Marzouk et Korchid. Ces deux-là, bonnes pâtes et pattes de tartour, ne font rien, ce faisant, qu'appeler avec discrétion et humiliation à la réconciliation générale et complète des Tunisiens entre eux. Et qui pourrait symboliser cette réconciliation rêvée, à part Ben Ali par le biais de son retour à son bled, son quartier, son club de fous et sa boulangerie halal? Aucun parti politique, en tant que tel, n'a eu le courage de Marzouk et Korchid...Il faut leur rendre cet hommage, wallâhou yâalamou mâa fis-soudouour ! certaines brebis aussi... Le bon peuple de Tunisie a cette fâcheuse pathologie d'être brouillé avec l'Histoire, même sa propre Histoire. A-t-il perdu la mémoire? Est-il devenu une tribu sans histoires et sans Histoire, ancienne et contemporaine? LA R'?CONCILIATION, dûment doublée du CONSENSUS, deux mots clés, deux notions majeures, qu'un seul mouvement politique tunisien, islamo-fasciste soit-il, a adoptés courageusement et ne cesse de chevaucher avec acharnement, comme autant de canassons fourbus. C'est le mouvement nahdha. ( Désolé pour la minuscule, mais il ne mérite pas moins). Or, par Sidi Dinosaure et ses houris castaphiores, par l'eau qui glougloute et par celle qui dort, nous n'avons pas encore entendu ghannouchi, ni aucun (e) de sa issâaba remettre au gout du jour son consensus et surtout sa "réconciliation", en joignant sa voix à celles de Marzouk et de Korchid. Qu'attend donc nahdha pour réclamer à son tour le retour de ben ali au bled? la fin de ramadan? la saison du hajj et ses toisons d'or? la saint glinglin? On est sur des braises, comme autant de méchouis saupoudrés de thym et truffés d'ail...l'on ne saurait attendre plus! Que ghannouchi fasse une déclaration en bonne et due forme quant à sa position propre et celle de son parti en ce qui concerne le retour ou non de ben ali au douar natal. '?a y va de la crédibilité et de la notoriété de ce grand mouvement islao-fasciste. Celui-ci ne doit pas oublier ( j'en ai marre de devoir à chaque fois réveiller des mémoires qui flanchent...) qu'il est à la veille d'élections décisives...où il pourrait y laisser toutes ses plumes, s'il ne réagit pas à l'appel de Marzouk et Korchid. Est-il devenu lâche à ce point? Alâa hal ballaghta etc...

EL OUAFFY Y
| 14-05-2019 22:37
Tout le monde sont des voleurs sauf vous pourquoi ces préjugés l'ancien président n'est pas un voleur la preuve il avait laissé les caisses de l'Etat pleins de devises il n'a rien pris avec lui la preuve méme ses droits sa retraite n'a pas l"encaissé à ce jour .
D'après votre commentaire il me semble que vous n'aimer ce président qui vous a pris comment s'habiller comme s'exprimer avec l'autre et c'est ça les recompenses ? ? ? ? .
Prochainement faut mieux laisser SIDAKE Ben Ali ( le Sahly ) tranquille .

Microbio
| 14-05-2019 20:51
Il faut voir pour croire!

Abel Chater
| 14-05-2019 18:28
@Microbio
Mon ami, je n'ai jamais pensé que Youssef Chahed était de cette avidité de pouvoir, qui l'aveugle jusqu'à la bestialité, au point qu'il trahit la Révolution des jeunes tunisiens et qu'il abuse de la confiance qu'on lui a léguée en tant que jeune politicien, pour l'avoir soutenu tout le temps contre la machinerie de limogeage de Béji Caïd Essebsi.
En ayant créé son parti politique Tahra Tounes (Tunisie Usée) à 80% d'Azlèms RCDistes, Youssef Chahed n'a pas seulement trahi la Révolution et les Révolutionnaires tunisiens, mais il s'est trahi lui-même, parce qu'il a perdu l'estime de tous les Tunisiens neutres sans le moindre intérêt personnel autour de sa personne, que le bien de la Tunisie. Il nous a changés par des RCDistes, qui ne rêvent que du retour au pouvoir, pour se restituer les avantages et les privilèges dont ils jouissaient chez le dictateur déchu Ben Ali. Nous, nous n'avons appris qu'à dire la vérité au profit de notre patrie la Tunisie et eux les RCDistes, ils ont appris comment créer un dictateur pour y coller à sa peau comme des sangsues. A peine qu'il n'y aura plus rien à sucer, qu'ils le laissent tomber à son sort, à l'image de ce qu'ils firent avec les deux dictateurs déchus Bourguiba et Ben Ali.
Dommage pour Youssef Chahed et pour les jeunes politiciens tunisiens trahis par Youssef Chahed, dont on n'a plus confiance en leur lucidité. Ce même Youssef Chahed, qui ne finira que dans une pire situation que Chafik Jarraya ou en fuite comme Slim Riahi. Il s'est avéré en contradiction totale avec ses prédécesseurs au poste de premiers ministres de la transition démocratique. D'aucuns des Hamadi Jébali, Ali Laarayèdh, Mehdi Jomaa et Habib Essid, n'avaient abusé de leur pouvoir de premiers ministres, pour faire appel aux ennemis de la Révolution tunisienne du 14 janvier 2011, afin de s'emparer du pouvoir, par les manières criminelles des RCDistes. Même Mehdi Jomaa n'a créé son parti politique Al Badil Ettounsi, qu'une année après son départ de la Casbah, sans le moindre abus de pouvoir, comme le fait Youssef Chahed à présent.
Sahha Chribtèk mon ami et bonne soirée.

Lecteur
| 14-05-2019 16:03
Avec qui voulez qu'il soit, le peuple tunisien est mélange de tous. De toute façon quoi qu'il fasse, il aurait toujours des critiques, khwanjiya, RCDistes. ...... Vous qu'ils les jettent à la mer pour vous contenter.

Roger Rabitt
| 14-05-2019 16:00
Sûrement que Maître Korchid connaît les angoisses d'un jugement mérité

Pourra t on un jour de débarrasser de ces clochard opportunistes ?

Microbio
| 14-05-2019 15:05
Après ce que j'ai vu et vecu, deux fois de suite lors de mes derniers deux séjours à l'hôtel Möwenpick de Sousse, Là Mr. Y. Chahed est apparemment un invité permanent, je ne peux que corroborer vos déclarations. Vous pouviez voir notre Youssef Chahed entouré du " noyau dur" de la *** du RCD. Je peux vous dire et avec une grande certitude qu´ il est, déja dans les "meilleures" mains de la *** Sahelienne (attention, je suis moi-même Sahelien de part en part, " Sahli durch und durch") et qu´ il ne pourra jamais, resister à ce groupe de RCDistes ou leur rejeter un seul souhait.
Contre l'effet de succion de la Souahlia, le pauvre n'a pas grand chose à proposer et pour ne pas mentionner une eventuelle résistance contre leur projets politiques : Breff, il est trop faible et definitivement renfermé dans la CAGE des saheliens!

Dommage!

Microbio
| 14-05-2019 14:20
"Enfin le moment tant attendu, tous les Tunisiens réconcilies, heureux comme une portée de chiots dans un jeu de quilles. wa jâalnâakom kabâailann wa chououbenn li tâarafou proclame le texte allahique."

Merci pour la description adequate et précise: C'est très bien formulé et bon pour bien rire aujourd'hui !

Tunisino
| 14-05-2019 14:04
Le début d'une compagne pour lavage d'esprits, ou pour retour du Trabelsi?
Pour la première: Revenir à l'atmosphère de 2011, Effacer les 9 années d'échec, Inciter les tunisiens à voter, et ...
Pour la deuxième: Préparer le retour de Belhassen, Camoufler l'affaire Belhassen, ou ...
Les politicards sont tellement malhonnêtes qu'ils sont capable d'utiliser toutes les techniques pour manipuler les citoyens, malgré que le pouvoir n'est pas réellement un luxe mais une corvée!

Analyste
| 14-05-2019 11:17
Le stambeli pour recuperer les votes des residus et orphelins rcdistes du dictateur a deja commence. Marzouk et Chahed ont apparamment peur que les rcdistes votent pour la folle du dictateur. Ils savent trop bien que Ben Ali ne souillera le sol du pays que dans un cerceuil, mais les votes des rcdistes sont precieux pour la survie de leur copies de Nida Tounes, baptises Tahya et Machrou Tounes. La tache pour sauver ce qui peut etre sauve, a ete confiee a ce cameleon de Kochrid..

A lire aussi

L’ancien président par intérim de l’Instance supérieure indépendante pour les élections (Isie),

19/08/2019 10:27
0

Ces faux sondages sont utilisés pour donner l’impression que tel ou tel candidat est favori pour la

19/08/2019 09:37
1

Abdelkader Bouslama, membre du bureau national de l'Union des universitaires chercheurs tunisiens

19/08/2019 09:31
0

Première en Tunisie, une maison de presse lance un site de vérification des faits, communément

19/08/2019 08:00
10

Newsletter