alexametrics
jeudi 11 août 2022
Heure de Tunis : 22:12
Tribunes
L’utopie en marche
24/07/2022 | 18:21
3 min
L’utopie en marche

Par Mustapha Ben Ahmed



La Tunisie est-elle en train de payer les frais de ses ambitions démesurées et de son manque de réalisme ?

Un petit pays tel que la Tunisie que la géographie a coincé dans une zone de fortes turbulences politiques, s’est permis, non seulement de se mesurer aux puissances régionales et de leur tenir tête, mais aussi de chercher d'être la locomotive du changement dans la région.

Cette envie a failli coûter cher à Bourguiba qui a essayé d’accélérer la modernisation. Suite à son appel à la population d’abandonner la pratique du jeûne à Ramadan, il s’est heurté à un rejet violent de cette dernière et des chefs religieux. Il a rapidement saisi le message et réduit son ambition de la laïcisation en insérant une dimension religieuse dans son discours.

Les générations qui ont vécu sous le règne de Bourguiba et Ben Ali n’ont pas connu un meilleur sort. Toutes les tendances confondues se sont confrontées au conservatisme et à l’inertie du peuple. Leurs discours, bien que chargés de belles promesses, n’ont pas trouvé grand écho parmi la masse, mis à part les islamistes qui se sont infiltrés aux mosquées sous la couverture de la religion.

Cela peut expliquer en partie l’échec de ces forces politiques à traduire leurs slogans en programmes concrets réalisables. En effet, ils ont commis toutes les erreurs possibles jusqu’à la déroute totale. En mettant la barre de leurs objectifs très haut par rapport à leurs capacités, ils se sont condamnés à l’échec dès le départ.


Comme disait Hegel « de l’histoire, nous apprenons que nous n’en apprenons rien ». En constatant là où on est arrivé après une année de ce fameux 25-Juillet, l'on comprend que notre grande faiblesse est de ne pas savoir tirer les enseignements de nos défaites.

Tout de suite après la chute du système de 2011, la majorité des citoyens ont adhéré à une logique de destruction des institutions existantes au profit d’un discours farfelu basé sur un mélange phraséologique salafiste-marxiste. Plus grave encore, l’article 5 de la constitution proposée menace les fondements sur lesquels a été basée la société de l’après indépendance. Cette société risque aujourd’hui de perdre sa dimension laïque et de se trouver totalement sous le règne de la chariâa.

 

Mettant le destin de tout un peuple entre les mains d’un sauveur est un risque trop gros à courir. Quelles que soient ses vertus et ses qualités vantées par ses partisans, rien ne garantit les risques de déviation qui pourront surgir d’un moment à l’autre. Cet homme, autour duquel toute une légende s’est construite, n’a pas tardé à dévoiler ses illusions. Il a exprimé sa volonté de rompre avec le passé et de construire une nouvelle république, sa propre république. Il a cependant oublié de prier pour que « le père Noël transite par la Tunisie et lui offre de quoi prolonger son rêve …son utopie ».


24/07/2022 | 18:21
3 min
Suivez-nous
Commentaires
Lol
Aveugle
a posté le 29-07-2022 à 09:01
Comme d'habitude nos politiciens ne voient pas la catastrophe économique dont ils sont tous en grande partie responsables.
Ils n'ont rien bâti, ils n'ont rien réussi à part dans les élections pour certains.
Pour eux c'est KS le problème et non pas leur incapacité à donner à leurs électeurs ce qu'ils ont promis ou au moins de leur garantir le même niveau de vie qu'à l'époque zaba.
Si votre concurrent arrive à vous dépasser facilement, pensez à améliorer votre rendement et non pas seulement a l'insulter la stupidité des électeurs et à saboter la course.
MAH
Sarcasme !
a posté le 25-07-2022 à 22:48
J'aime bien ce gentil bonhomme de syndicaliste- classe "Génération Achouriste" - ... mais, à ce que je saches, il n'a pas trop avancé dans son parcours d'études... Alors, à moins que ce soit une translation de la Rédaction BN, s'il aurait bien signé ces "papiers" ds la langue de Molière, "bravo" !
Bonne santé !
Tounsi-horr
Déplacé
a posté le à 13:28
L'art d'écrire n'est guère lié au niveau d'instruction. C'est un autodidacte, bien cultivé qui a une bonne plume dans les deux langues arabe et française. Votre statut est malheureusement déplacé et je t'invite par la même occasion à consulter la biographie de l'ancien premier ministre Français B'?R'?GOVOY qui n'est titulaire que d'un CAP en comptabilité et pourtant il a légiféré plusieurs mois fiscales dans son pays
Gardons un minimum d'honnêteté!
@Mr. Mustapha Ben Ahmed
a posté le 25-07-2022 à 12:07
@Mr. Mustapha Ben Ahmed , vous citez Hegel en hors contexte...

' Chaque époque se trouve dans des conditions si particulières, constitue une situation si individuelle que dans cette situation on doit et l'on ne peut décider que par elle. Dans ce tumulte des événements du monde, une maxime générale ne sert pas plus que le souvenir de situations analogues, car une chose comme un pâle souvenir est sans force en face de la vie et de la liberté du présent. A ce point de vue, rien n'est plus fade que de s'en référer souvent aux exemples grecs et romains, comme c'est arrivé si fréquemment chez les Français à l'époque de la Révolution. Rien de plus différent que la nature de ces peuples et le caractère de notre époque (...). Seuls l'intuition approfondie, libre, compréhensive des situations et le sens profond de l'idée [...] peuvent donner aux réflexions de la vérité et de l'intérêt'
Hegel, Leçons sur la philosophie de l'histoire, cours de 1822.

De même vous citez Bourguiba en Hors contexte, et vous déformez ses paroles. En effet Bourguiba n'a jamais fait "appel à la population [tunisienne] d'abandonner la pratique du jeûne à Ramadan", il s'est adressé plutôt seulement aux très vieux et aux très malades qui devraient se soigner et ceci est même recommandé par notre religion.

@Mr. Mustapha Ben Ahmed, je vous propose d'effectuer le très simple
mini-test de QI sur le lien suivant:

https://www.123test.com/fr/test-de-qi/

très Cordialement

PS: La Tunisie est plutôt victime de ses pseudo-intellectuels et ses pseudo-religieux...
Citoyen_H
ALLAH YARHIM WéLDIK
a posté le à 13:51
"PS: La Tunisie est plutôt victime de ses pseudo-intellectuels et ses pseudo-religieux... "
Vous avez résumé ces onze dernières années en très peu de mots.



Warrior
l'islamophobe arabophobe Rguiba .................
a posté le 24-07-2022 à 19:13
Rguiba, ataturk, le Shah ... ont tous voulu changer l'identité orientale du peuple, pour une identité qui lui étrangère: l'occidentalisation. ils ont tous échoué.
l'identité du peuple est arabo muslmane, pas JUDEO chrétienne, comme la France qui vous traite de Raton = far emmassakh.
les crimes de Rguiba sont multiples, inter alia:
forcer la femme à se dévoiler, l'empèchant de pratiquer sa religion. il répondra de ce crime devant dieu. il a craché sur Ramadan, un mois saint, etc ...
dimanche au lieu du vendredi , Noel , 1/1 .... fètés dans un pays musulman !!

no comment !!