alexametrics
coronavirus

Lobby or not lobby !

Temps de lecture : 1 min
Lobby or not lobby !

Par Ghazi Mabrouk*


Initialement prévue à Carthage le 2 avril 2020 à l’Académie Beït El Hikma, la conférence de Ghazi Mabrouk a été différée pour cause de dispositions relatives au Coronavirus. BusinessNews publie en exclusivité l'extrait.



 

 


(*) Ghazi MABROUK - Docteur en Sciences Politiques de l’Université de Paris – Professeur Emérite des Universités en Diplomatie Economique et Public-Affairs – Conseiller Spécial du Secrétaire Général de l’Union du Maghreb Arabe et Haut-Représentant auprès ce l’Union Européenne – Membre du Comité Directeur du Cercle Diplomatique - Délégué Général de l’Observatoire Européen du Maghreb à Bruxelles - Spécialiste des Fonds Souverains – Président-Exécutif du G7 Circle – Euro lobbyiste –  Officer Ad Honores - Il a exercé les fonctions de : Délégué Général auprès des Institutions Internationales – Vice Président de l’Alliance Economique Européenne - Président Exécutif de la Convention Euro Méditerranée sur le Libre Echange - Vice Président de la Commission Méditerranée au Conseil Fédéral Européen.



Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (1)

Commenter

J. Hannachi
| 01-04-2020 09:10
Bonjour,

J'ai écouté avec beaucoup d'attention votre exposé. J'avoue ne pas vous connaitre auparavant et donc je n'ai pas eu l'occasion de vous lire. J'y remédierai.
Par contre, de ce que vous avez exposé je retiens deux choses, au risque d'être hâtif de le dire:
1- Point d'originalité dans votre manière de voir les choses d'un point de vue historique. Le portrait que vous dressez de Bourguiba est somme toute uni-directionnel voire à la limite de l'éloge. J'aurais espéré mieux d'un intellectuel comme vous, plus de mesure, plus d'équilibre et surtout moins de parti pris. Je reste sur ma faim pour ce qui est de l'éclairage de l'oeuvre du personnage qui est Bourguiba et surtout de l'adéquation de cette oeuvre par rapport au présent du Pays du point de vue de la diplomatie. D'où mon second point.
2- La chute de votre propos qui est de mettre en place un lobbying professionnel au service de la Tunisie n'a, encore une fois, rien d'inédit ou d'original. Je reste encore une fois sur ma faim quant à la genèse de vos conclusions, essentiellement tirées de l'ancrage historique, de l'originalité de la Diplomatie de Bourguiba. Je reste sur ma faim parce que, mes attentes sont hautes cher Professeur, aussi brillante qu'elle était, cette diplomatie là ne peut satisfaire aux aspirations de la nouvelle ère que vit la Tunisie.
Il nous faut être fier, oui, mais il nous faut inventer de nouveaux paradigmes, adaptés à l'époque, ses enjeux et nos aspirations. Il nous faut, me semble-t-il, se décharger du prisme et de la grille de lecture du « par rapport à ce qu'à fait Bourguiba » pour réfléchir, choisir, décider et penser par nous même. Cette liberté là manque cruellement dans votre exposé, si je peux me permettre.

Cordialement,
J. Hannachi

A lire aussi

18 000 par voie aérienne et 7 000 par voie terrestre.

03/06/2020 13:43
2

Le taux de transmission du virus est devenu très faible

03/06/2020 10:34
4

à partir du jeudi 4

03/06/2020 00:33
1