alexametrics
lundi 25 octobre 2021
Heure de Tunis : 14:42
Dernières news
L’Inlucc dépose le dossier de l’UFTAM auprès du procureur de la République
02/08/2021 | 17:21
3 min
L’Inlucc dépose le dossier de l’UFTAM auprès du procureur de la République

 

L'Instance nationale de lutte contre la corruption (Inlucc), a indiqué, dans son journal hebdomadaire paru ce lundi 2 août 2021, que le dossier de l’Université française en Tunisie pour l’Afrique et la Méditerranée (UFTAM), a été déposé auprès du procureur de la République près du Tribunal de première instance de Tunis après que l’Instance a achevé son enquête concernant des suspicions de corruption administrative et financière au ministère de l’Enseignement supérieur.

 

L’Inlucc rappelle que ses investigations ont démarré suite au dépôt d’une pétition déposée par un certain nombre d’universitaires pour suspicion de corruption à l’encontre de l’ancien ministre de l’Enseignement supérieur, en l’occurrence Slim Khalbous, accusé par les dénonciateurs de violation des procédures concernant la création d’une université étrangère en Tunisie, d’atteinte à l’éthique universitaire et d’avoir exploité son statut à des fins personnelles.

« Devant le sérieux des accusations, l’Inlucc a procédé à une enquête et a pu obtenir des preuves sérieuses et concordantes qui indiquent que l’ancien ministre a usé de son statut pour accélérer la mise en place d’une université étrangère en Tunisie afin de servir ses intérêts et d’obtenir le poste de président d’une agence universitaire étrangère. L’ancien ministre a poursuivi ses fonctions au sein du ministère durant deux mois et demi alors qu’il était déjà élu à la tête de l’agence en question » a souligné l’Instance.

 

D’un autre côté, l’Inlucc a évoqué des suspicions de dépassements liés à l’accord conclu entre le ministère de l’Enseignement supérieur et la caisse des dépôts et consignations (CDC) pour le financement du projet de création d’une université étrangère en violation avec les textes de loi régissant l’enseignement supérieur privé en plus de l’exploitation sans contrepartie du bâtiment d’un établissement contrairement aux dispositions légales.

 

Annoncée dans un protocole d’accord signé le 14 février 2019 par l’ancien ministre Slim Khalbous et la ministre française de l’Enseignement supérieur, Frédérique Vidal, l’UFTAM a commencé à accueillir ses premiers étudiants le 4 octobre 2019, délai qui a soulevé de nombreuses interrogations alimentées par la campagne électorale, alors menée par l’ancien ministre, pour le poste de recteur de l’AUF, fonction qu’il occupe depuis le 8 décembre dernier après son élection le 27 septembre 2019. 

Ce sont d’ailleurs les démarches entreprises par l’ancien ministre pour faire aboutir ce projet, que dénoncent depuis des mois de nombreux universitaires. Ils affirment, documents à l’appui, que l’université a démarré son activité sans avoir reçu l’agrément requis car elle ne rentre ni dans le cadre légal d’une université publique ni dans celui d’une université privée.

 

Le sujet a d’ailleurs été évoqué lors de la dernière visite du premier ministre français, Jean Castex, à Tunis. L’ambassadeur de France en Tunisie, André Parant a affirmé, dans une déclaration à Business News, que si l’UFTAM a été mise en place sur des bases «provisoires», les deux parties, tunisienne et française, sont en train « d’y remédier».

« Une Société Anonyme est en cours de constitution, elle sera créée d’ici le mois de septembre. Un accord intergouvernemental est aussi en cours d’élaboration, il définira les engagements respectifs de l’ensemble des parties. Nous avons mis tout cela sur les rails, on y travaille et d’ici septembre l’UFTAM sera créée sur des bases stables et moins précaires. Cet accord dira ce que chacune des parties s’engage à faire pour la création du campus et permettra de repositionner le projet sur des bases solides et durables », nous avait-t-il confié.

 

M.B.Z

 

 

 

 

02/08/2021 | 17:21
3 min
Suivez-nous
Commentaires
AT
Free Yassine
a posté le 02-08-2021 à 21:57
Une plainte a été déposé depuis le 17 mars par Yassine Ayari https://www.facebook.com/yassine.ayari.page.officielle/posts/3854774014576589
Zba
Encore un corrompu et non le dernier
a posté le 02-08-2021 à 19:10
Au pays des opportunistes et des corompus
WAMA KHFIA A3DHAM
Medias et psychose d'identification tous pareils
Au prochain la liste est longue
a posté le 02-08-2021 à 18:20
Slim Khalbous


Slim Khalbous
Illustration.
Fonctions
Ministre tunisien de l'Enseignement supérieur et de la Recherche
Biographie
Date de naissance 1971 (49-50 ans)
Lieu de naissance Nabeul (Tunisie)
Nationalité tunisienne
Parti politique Indépendant
Diplômé de Université de Toulouse
IEP de Toulouse
Profession Universitaire
modifier Consultez la documentation du modèle
Slim Khalbous, né en 1971 à Nabeul, est un universitaire et homme politique tunisien.


Sommaire
1 Biographie
1.1 Formation et carrière professionnelle
1.2 Ministre
2 Références
Biographie
Formation et carrière professionnelle
En 1994, il déroche un DEA en gestion d'entreprise à l'université de Toulouse et, en 1996, un DEA de science politique à l'Institut d'études politiques de Toulouse1. En 2000, il obtient un doctorat. Devenu professeur des universités en gestion d'entreprise, il publie des articles sur les sujets du management interculturel, de l'esprit d'entreprise et de la communication marketing2. '? partir de 1995, il enseigne dans des universités tunisiennes, étant également professeur invité dans des universités en France, au Maroc et au Liban. '? partir de 2011, il est directeur général de l'Institut des hautes études commerciales de Carthage3.

Il fonde la Revue tunisienne du marketing, dont il est par ailleurs le rédacteur en chef. Il fonde également deux entreprises consacrées au développement stratégique, aux études de marché, à la communication et aux technologies de l'information et de la communication3.

Ministre
Le 27 août 2016, il est nommé au poste de ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique dans le gouvernement de Youssef Chahed3. Le 30 avril 2017, il prend en charge à titre intérimaire le ministère de l'?ducation après la destitution de son collègue Néji Jalloul4.

Lors de son mandat, il doit gérer un conflit opposant son ministère aux syndicats de l'enseignement supérieur et tente de réformer le système universitaire tunisien5.

En juillet 2018, il annonce la création de l'Agence d'accueil des étudiants africains6.

Le 14 décembre 2019, un communiqué de la présidence du gouvernement annonce sa démission7 après son élection au poste de recteur de l'Agence universitaire de la Francophonie8 afin de remplacer pour quatre ans le professeur Jean-Paul de Gaudemar9.

Références
Sciences Po Toulouse Alumni, « En bref #26 » [archive], sur sciencespotoulouse-alumni.fr, 19 septembre 2016 (consulté le 23 mai 2017).
« Qui est Slim Khalbous, nouveau ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique? » [archive], sur leconomistemaghrebin.com, 23 août 2016 (consulté le 18 juillet 2018).
« Biographie de Slim Khalbous, ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique » [archive], sur businessnews.com.tn, 20 août 2016 (consulté le 3 février 2017).
« Remaniement ministériel : Néji Jalloul et Lamia Zribi limogés par Youssef Chahed » [archive], sur huffpostmaghreb.com, 30 avril 2017 (consulté le 30 avril 2017).
« Enseignement supérieur : Khalbous annonce une série de réformes structurelles » [archive], sur realites.com.tn, 17 juillet 2018 (consulté le 18 juillet 2018).
Hamza Marzouk, « L'agence d'accueil des étudiants africains voit le jour » [archive], sur leconomistemaghrebin.com, 18 juillet 2018 (consulté le 18 juillet 2018).
« Démission de Selim Khalbous ministre de l'Enseignement supérieur, Hatem Ben Salem assurera l'intérim » [archive], sur lapresse.tn, 14 décembre 2019 (consulté le 14 décembre 2019).
« Tunisie : Slim Khalbous élu à la tête de l'Agence universitaire de la Francophonie » [archive], sur directinfo.webmanagercenter.com, 14 décembre 2019 (consulté le 15 décembre 2019).
Nadia Dejoui, « Hatem Ben Salem, désigné ministre de l'Enseignement supérieur par intérim » [archive], sur leconomistemaghrebin.com, 14 décembre 2019 (consulté le 16 décembre 2019).
[afficher]
v · m
Gouvernement Chahed (août 2016-février 2020)
icône décorative Portail de la Tunisie icône décorative Portail de la politique
Catégories'?': Ministre tunisien de l'Enseignement supérieurMinistre tunisien de l'?ducation'?tudiant de l'université de Toulouse'?lève de l'Institut d'études politiques de ToulouseNaissance en 1971Naissance à Nabeul[+]