alexametrics
Dernières news

Limogeage de Khaled Kaddour - Kamel Bennaceur fustige Youssef Chahed

Temps de lecture : 1 min
Limogeage de Khaled Kaddour - Kamel Bennaceur fustige Youssef Chahed

L’ancien ministre de l’Energie, Kamel Bennaceur a commenté, sur les réseaux sociaux, le limogeage de Khaled Kaddour, ministre de l’Energie et des Mines de Youssef Chahed.

 

Dans ce commentaire, l’ancien ministre a vivement critiqué la décision du chef du gouvernement, estimant que la présentation du dossier telle qu’entreprise « comprend plusieurs inexactitudes telles que l’obligation d’avoir l’Etap comme partenaire ». « L'Etap peut décider que l’exploitation n’est pas suffisamment rentable ce qui pourrait être le cas pour le champ de Halk El Menzel avec un pétrole de basse qualité et en petite quantité. Le champ est à l’arrêt depuis 2007 » a souligné l’ancien ministre ajoutant que même quand il était en activité, le champ produisait de faibles quantités et que lors des anciens ministères il n’y a pas eu de travaux sur ce site.

 

« La question juridique sur l’interprétation de l’accord sur la temporalité en 2009 et 2029 aurait simplement été faite devant le Tribunal Administratif. Le cinéma fait par le limogeage de toute l’équipe qui est faite de gens compétents et reconnus sert les visées du gouvernement actuel pour détourner l’attention sur les vrais problèmes du Tunisien aujourd’hui. Ce même cinéma est désastreux pour l’image de la Tunisie, de plus, quel que soit le chiffre, la fiscalité pétrolière tunisienne assure que la majorité des revenus nets, même sans participation de l’Etap, revient à la Tunisie » a-t-il estimé.

 

 M.B.Z


 

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (36)

Commenter

aziz aziz
| 03-09-2018 13:05
une chose est sûre c'est que les gouvernements qui se sont succédé après la révolution (et même avant ) ont fait preuve de beaucoup "d'indulgence" à l'égard des entreprises tunisiennes actives dans le domaines de l'exploration et la production pétrolière. entre 2011 et 2014 la rarefication des activités d'exploration et de de forage malgré la hausse vertigineuse des prix du brut à l'echelle internationale a mis encore plus de pression sur l'Etat, gouvernement et instances législatives et consultatives compris pour entériner cette politique indulgente en espérant qu'in fine des résultats soient au rendez-vous en terme de valorisation des ressources pétrolières nationales.
Le cas de TOPIC/hal9 el menzel n'est pas isolé, en janvier 2014 Nawaat a présenté un dossier sur un autre cas "louche" concernant une autre Entreprise tunisienne opérant au nord Médenine avec un permis de production expérimentale qui s'éternise. ce qui prouve encore une fois que c'était un choix politique, et c'est dans ce cadre qu'il fallait en faire une évaluation sérieuse mais sereine de cette politique pour en tirer les conséquences.
La tirade de Y.Chahed elle, ne peut être interpreter que comme une tentative gauche de rachat politique par le biais de la sacro-sainte guerre contre la corruption, seul joujou qui reste pour le jeune chef de gouvernement afin de continuer à exister politiquement.

Sphinx
| 03-09-2018 10:16
Par contre, il n'a pas ménagé le porte parole. Ce matin, il a fait preuve de retenue en ne prononçant pas le mot "super menteur".
Depuis 2011, et pour le malheur des tunisiens, le pouvoir a été dans une large mesure, l'apanage de charlatans d'abord, de plaisantins et fantaisistes ensuite.
L'anti-gouvernance c'est justement lorsqu'on ne s'indigne pas devant ces manoeuvres délétères.

mjr
| 03-09-2018 09:06
Ces affaires ne font que donner des arguments aux partis populistes ayant lancé le slogan"winou el petrole".Et diminuer la confiance du simple citoyen envers la classe politique.Ce sera le seul résultat tangible.

houngus
| 03-09-2018 07:11
Ce premier ministre que l'on croyait aux mains propres nous fait des surprises , et il filera de son poste à l'anglaise pour Londres

Pie
| 03-09-2018 05:56
Qui se sent morveux se mouche...!
Il est en plein dedans, personne ne lui a demandé de s'excuser ou de défendre qui que ce soit...!
VERDICT = COUPABLE D'OFFICE....!

Pie
| 03-09-2018 05:52
miam-miam Labbeeeellllaaaabi......!

Microbio
| 02-09-2018 21:19
Vous avez absolument raison!

Tounsi
| 02-09-2018 21:08
Vous ne faites que reproduire un post sur Facebook. On ne peut parler ni de journalisme ni d'information. Meskina tounesss

Lamia
| 02-09-2018 21:05
Je suis de votre avis, Mr. Bennaceur s'est mis en position de défense car il se sent coupable en vérité!

C'est Mr. Bennaceur qui a laissé faire pendant 6 ans, au temps où il était Ministre de l'Industrie, de l'Energie et des Mines.

Et comme a dit @Hatem jemaa, "L'obligation de réserve aurait due l'amener à plus de retenue et de sens des responsabilités. [en effet il va] avoir l'opportunité de s'exprimer devant les différentes structures techniques administratives et judiciaires qui se pencheront sur le dossier."

Le comportement/réaction de Mr. Bennaceur n'a rien d'intelligent, ce qu'il vient de faire est plutôt vulgaire et sans niveau! Il a le même caractère que Mr. Chafik Jarraya!

Encore et Encore et STOP
| 02-09-2018 19:38
Chacun protège son casse-croûte surtout quand c'est payé en livre sterling

A lire aussi

Le député Qalb Tounes, Hatem Mliki a affirmé que son bloc ne votera pas un gouvernement formé selon

12/12/2019 14:32
0

La directrice technique à la Pharmacie centrale, Kamilia Jaziri a annoncé, ce jeudi 12 décembre

12/12/2019 14:23
0

Les participants ont relevé l’importance de la démarche, notamment l’éventuel apport des mécanismes

12/12/2019 13:32
1

L’enterrement aura lieu ce jeudi 12 décembre 2019.

12/12/2019 12:31
1

Newsletter