alexametrics
Dernières news

L’IACE amorce la 2ème phase du programme Economy First

L’IACE amorce la 2ème phase du programme Economy First

 

Annoncer la deuxième phase du projet «Economy First» et les recommandations de la première phase a été l’objet du déjeuner de presse organisé par l'Institut arabe des chefs d'entreprises (IACE) ce lundi 17 juin 2019.

 

En effet, l’institut avait lancé une série de tables rondes avec les partis politiques visant à les sensibiliser sur la situation économique et les encourageant à se focaliser sur le volet économie dans leurs campagnes électorales, en présentant un programme, une vision et surtout une étude de faisabilité. Le think tank veut pousser les différents politiques à parler économie et à mettre de côté les promesses populistes ou irréalistes et à débattre des moyens qui sortiront le pays de cette impasse : "le comment ?".

Pour les chefs d’entreprises les différents gouvernements qui se sont succédé ont longuement débattu des problématiques et des solutions, ce qui coince à chaque fois c’est la faisabilité et l’implémentation qui est entravée.

 

Pour ces élections, les chefs d’entreprises veulent que les électeurs s’intéressent au volet économique qui est en train d’impacter notre vie de tous les jours (cherté de la vie, pression fiscale, pouvoir d’achat, etc.) et donc d’évaluer les programmes des partis et leur faisabilité. L’objectif étant de choisir la meilleure alternative qui permettra une sortie de crise et la relance économique, avec des taux de croissance capables de répondre aux besoins des Tunisiens en termes d’emploi, de hausse du pouvoir d’achat et de qualité de vie.

 

Après les rencontres fermées avec les partis politiques, les thématiques des limites et défis entourant la Loi de finances 2020, le financement, les caisses sociales et l’énergie, l’institut s’attaque dans ce second volet à la vision stratégique et les choix à faire en matière d'exportations, de la loi de change, de l’employabilité, de l’inflation, des relations entre les parties sociales et du phosphate. Des thématiques qui peuvent être des éléments de réponse pour la sortie de crise, mais également des facteurs d’aggravation.

Ensuite, l’institut a programmé des débats sur les réformes en matière de santé, éducation, transport, relations extérieures, etc.

 

L’IACE veut aller plus loin. Il veut devenir un watchdog (observatoire) pour faire le suivi des réalisations des partis politiques vainqueurs des élections par rapport aux programmes annoncés.

 

I.N

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires

Commenter

A lire aussi

Une conférence de presse a été tenue, ce mercredi 17 juillet 2019, par le gouverneur de la BCT,

18/07/2019 23:28
0

Le dirigeant nahdhaoui, Mohamed Ben Salem a exprimé, dans une déclaration accordée à Al Jazeera.net,

17/07/2019 22:44
0

La fondatrice de 3ich Tounsi, Olfa Terras a été présente, ce soir du mercredi 17 juillet 2019, sur

17/07/2019 21:20
1

Chahed et Taboubi ont abordé la question des négociations

17/07/2019 21:01
0

Newsletter