alexametrics
mardi 24 mai 2022
Heure de Tunis : 17:49
Dernières news
L’Etat n’a pas de salaires, mais pense au TGV !
28/01/2022 | 10:27
6 min
L’Etat n’a pas de salaires, mais pense au TGV !

 

C’est un exercice que l’on ne peut recommander à personne tellement il est pénible et énergivore. En quoi consiste-t-il ? A écouter attentivement le(s) discours du président tunisien Kaïs Saïed et tenter ensuite d’en sortir une idée maîtresse, une cohérence ou des axes d’analyse.

C’est un fait, et il se confirme de jour en jour, les discours de Kaïs Saïed sont décousus et n’obéissent à aucune logique politique. Le président a le chic de sauter, dans une même phrase, d’une idée à une autre et d’un sujet à un autre sans qu’il n’y ait de lien. L’auditeur doit tout seul ponctuer et comprendre que l’orateur a fini un sujet et s’est attaqué à un autre.

Jeudi 27 janvier, le président de la République a eu trois activités. Il a présidé le conseil des ministres, il a reçu son ministre des Affaires étrangères puis son ministre du Transport.

 

A aucun moment, durant ces trois rencontres, le président n’a évoqué la priorité de l’heure, celle des finances publiques. On accuse actuellement un retard de plusieurs jours pour le paiement des salaires des fonctionnaires et l’Etat tarde à réunir l’argent nécessaire pour payer les gens. Pour le mois de janvier, il a dû emprunter chez les banques et la Poste et détourner le prêt algérien de 300 millions de dollars pour boucler une partie des salaires. Pour février, il n’y a aucune visibilité.

 

Alors que l’on s’attendait à ce que le conseil des ministres évoque ce sujet et invite le président à arbitrer entre les solutions possibles, on a eu droit à un discours qui dénigre et souille les magistrats, qui élimine la sacro-sainte règle de séparation entre les pouvoirs exécutif et judiciaire, qui revient (une énième fois) au projet de décret de réconciliation pénale, qui attaque les opposants, les hypothétiques spéculateurs qui appauvrissent le peuple tunisien etc etc etc.

 

Comme à chacun des conseils des ministres, le président a évoqué hier son grand projet de consultation nationale. La cheffe du gouvernement lui a présenté les chiffres provisoires et il avait du plaisir à dire que 81% des Tunisiens interrogés préfèrent le régime présidentiel. « Ces chiffres ne sont pas trafiqués », a-t-il avancé tout fier. Pourtant, force est d’attirer l’attention du président que 100% des chiffres provisoires qu’il a cités hier sont faux. Archi faux. Pourquoi ? Parce que le panel des personnes interrogées n’est pas représentatif de l’ensemble de la population tunisienne. Pour qu’une consultation (ou un sondage) soit considérée comme scientifique et représentative, il faut que la base des personnes interrogées soit conforme au tissu sociétal du pays (même pourcentage d’hommes et femmes, dispatching sur les régions, dispatching des tranches d’âge…). Les personnes qui ont participé à la consultation figurent, essentiellement, parmi les aficionados du président, puisque l’opposition a appelé au boycott. Dès lors, il est tout à fait normal que les réponses obtenues soient majoritairement conformes aux desiderata du président. 

 

Mais n’oublions pas l’essentiel. Comment l’Etat va payer les salaires, comment va-t-il encourager les entreprises pour qu’elles absorbent le chômage galopant, comment améliorer le pouvoir d’achat du citoyen, comment réduire le déficit public, comment réduire le déficit commercial, comment convaincre le FMI de nous porter assistance ? Aucune de ces questions prioritaires ne figure à l’ordre du jour du conseil des ministres, le président navigue dans d’autres cieux, dans une autre époque. Il évoque Montesquieu et Omar et fait part de sa colère après un procureur « coupable » de respecter les procédures. 

Avant (ou après) le conseil des ministres, le président de la République a reçu son ministre des Affaires étrangères Othman Jerandi à qui il a fait part de son intention de ne pas aller en Ethiopie pour le 35esommet de l’Union africaine. L’occasion pourtant de nouer des relations, de trouver des marchés pour les entreprises tunisiennes ou des acheteurs pour nos produits. Non, Kaïs Saïed est à la tête d’un Etat sans budget, mais qui ne cherche aucune solution viable !

 

Kaïs Saïed préfère mendier de l’argent au FMI et aux pays frères et amis, plutôt que de bouger, prendre l’avion et aller trouver des solutions pour notre économie.

 

Après (ou avant) avoir reçu Othman Jerandi, le président de la République a reçu Rabiî Majidi, ministre du Transport.

Ce dernier était tout content, d’après sa déclaration vidéo, de nous informer de la nouvelle priorité de son département. Les prochains jours, ses services vont se mobiliser totalement à la demande du président de réaliser une étude détaillée sur un TGV reliant le nord au sud de la Tunisie.

 

Le ministre a parlé d’un TGV pour le transport des marchandises et des personnes. Ce néophyte, qui tient à le faire savoir, ignore que les TGV ne transportent pas les marchandises. Il ignore, aussi, que l’idée a été évoquée depuis des décennies et a été bien relayée dans les médias et même par des candidats à la présidentielle. Ahmed Néjib Chebbi figure parmi les derniers à l’avoir dite durant sa campagne électorale de 2014.

 

M. Majidi envisage de tout reprendre à zéro et de consacrer les maigres ressources du ministère pour réaliser une étude dont l’issue est connue à l’avance. Il ne faut pas être un grand expert ferroviaire ou économique pour savoir qu’un tel projet coûte des centaines de milliards de dinars, c'est-à-dire des dizaines de fois le budget total de l’Etat. Il ne faut pas être un grand expert, non plus, qu’un tel projet ne peut pas être rentable pour un petit pays comme le nôtre. Il faut plusieurs millions de passagers par an pour que le projet ne soit pas un gouffre financier.

Un bon ministre, qui maitrise son sujet, aurait donné la réponse immédiate au président et n’aurait pas évoqué la question publiquement pour éviter, ainsi qu’à son président, d’être la risée du monde.

Quand on n’a pas d’argent pour boucler le budget du mois en cours, on ne peut pas parler de TGV. Cela rappelle tout simplement le célèbre dicton tunisien « le cul en l’air, la bague au doigt ».

 

Raouf Ben Hédi

28/01/2022 | 10:27
6 min
Suivez-nous
Commentaires
Zozo Zohra
URMAX
a posté le 31-01-2022 à 19:31
Aussi les logiciels ferroviaires concernant les réservations. Ca ouvre beaucoup d'opportunités
Surtout que si c'était un projet d'investissement finance par des investisseurs.
URMAX
Je vous invite à lire le deuxieme et troisieme paragraphe de l'article dans la rubrique "pépites" :
a posté le à 08:27
FMI : tout le monde se régale sauf la Tunisie
...
Oublions aussi - pour le moment - le FMI ...
Notre administration est statique.
URMAX
Oui, c'est juste, mais ...
a posté le à 21:24
... QUI, accepterait de nous délivrer un pret de trente milliards de Dinars Tunisiens ?
30.000.000.000 D.T.
Au prix de 16 ou 17 Millions d'Euros le kilomètre de voie LGV.
Quelles garanties pourrions-nous offrir ?
C'est astronomique comme somme pour notre économie.
... proposer à une compagnie étrangère de rentrer actionnaire majoritaire avec la S.N.C.F.T. ... ?
M'ouais ... au fond ... pourquoi pas ...
Sixtus
On ne fait pas d'omelette sans casser des oeufs
a posté le 31-01-2022 à 16:07
Il est temps d'arrêter de vouloir prendre le train en marche. Nous sommes dans l'ère de la mobilité. Pour trouver du travail, on ne peut plus se cantonner au hameau, quitte à parcourir des distances. La construction de cette ligne de chemin de fer va générer des emplois. Alors comment compter vous vous en sortir si vous ne vous donnez aucune chance?
Soussi
Fik
a posté le 31-01-2022 à 14:44
Ya Rais fik echaab maadech yourid
OM NADIM
Bravo
a posté le 31-01-2022 à 14:11
Bien dit et bien analysé.

l'article a tout dit j'espére que notre président descend de son propre planete et lit ou qu'on l'informe qu'il y a une petite analyse qui pourrait lui être utile pour garder sa place à Carthage.
Certe notre président vit dans un autre monde mais aussi l'entourrage corrompue ou inutile et non qualifié a creusé le gouffre entre lui et le peuple .
LAKI RABBI YA TOUNES
Noisette
Ras le bol
a posté le 31-01-2022 à 10:59
A cette date les fonctionnaires n'ont pas été payes
Noisette
Pfffff
a posté le 31-01-2022 à 10:57
A cette date les fonctionnaires n ont pas été payés
Ils ont des crédits et la banque n'attend pas
zozo Zohra
TITIEN
a posté le 30-01-2022 à 11:42
Et vous avez construit quoi ? En fait, des avions, des métros, des bus, des voitures, des camions, des machines à laver, des ordinateurs des téléphones, ect....
LOL
Titien
Est-ce vraiment le problème de l'heure!
a posté le 30-01-2022 à 11:05
le peuple à besoin de pain et de travail et non de donner du travail aux autres. Ce ne sont pas les tunisiens qui vont construire ces locomotives et ce ne sont pas ses bureaux d'études qui ont de l'expérience et du recul dans ce genre de projet qui vont travailler ni leurs entreprises qui vont assurer l'entretien. Soyons sages et réaliste. L'intelligence commence quand l'ignorance prend fin.
URMAX
... et les milliers d'employés que ce projet permettra de gagner un salaire chez-soi, dans leur patrie ?
a posté le à 17:55
... les conducteurs de rames ; les agents de service et de controle a bord, les employes dans toutes les gares ...
Et la maintenance de la voie et du matériel roulant, qui la fera ?
Tout cela s'accompagnera d'un transfert technologique.
Ayons la vision large et moderniste.
Cessons d'avoir des oeilleres de part et d'autre des yeux ... et surtout, avant tout :
OFFRONS L'OPPORTUNITES A NOS JEUNES GENERATIONS DE TROUVER UN EMPLOI STABLE CHEZ-EUX, dans leur Nation, pres de leurs familles.
Soufi
Solutions ?
a posté le 30-01-2022 à 08:48
Toujours à critiquer soit, mais quelles sont les solutions que vous proposez ?
"La yanfaou al akkarou fi ma afsadahou addahr".
Mansour Lahyani
Mais non, ils ne sont pas "décousus" !
a posté le 29-01-2022 à 14:58
Ils sont tout simplement irréels, inexistants, fantomatiques, fantasmagoriques... Mais d'une grande efficacité pour séduire les débiles, les naÏfs, les demeurés !!
Warrior
Boussarsar ... et la Fourmi ...............................
a posté le 29-01-2022 à 14:15
La Cigale, ayant dépensé
les devises des immigrés
à importer du Whiskey
Tout l'?té,

Se trouva fort dépourvue
Quand la bise fut venue.

Elle alla crier famine
Chez FMI sa voisine,
La priant de lui prêter

La FMI n'est pas prêteuse ;
C'est là son moindre défaut.
« Que faisiez-vous au temps chaud ?
Dit-elle à cette emprunteuse.
' Nuit et jour à tout venant
Je buvais whiskey, ne vous déplaise.
' Vous buviez ? j'en suis fort aise.
Eh bien !dansez maintenant. »
( d'après La Fontaine )
https://www.leconomistemaghrebin.com/2020/02/19/consommation-alcool-tunisie-1ere-arabe-9eme-mondiale/
URMAX
L'Etat n'a pas de salaires, mais pense au TGV !
a posté le 29-01-2022 à 12:35
... il y a une part de logique, dans les grandes ambitions de Monsieur le Président de la République :
* Avec un projet titanesque du genre, vous créez des emplois, de la valeur ajoutée et augmentez les revenus de l'état, sous forme de taxes de transport.
* Le paiement des salaires ... DES FONCTIONNAIRES, précisons-le, ne rapporte presque rien à l'état.
... 3ala el khedma el heyla illi 9a3din i ya3mlou fiha ...
Meme le samedi, il ne travaillent presque plus ... alors que le contribuable n'est libre QUE le week-end, ce qui oblige a de l'absentéisme en cours de semaine.
ILs feraient mieux d'avoir congé le jeudi et le vendredi, ou alors le lundi et le mardi ... (un peu comme nos chers amis, les coiffeurs, quoi.).
Abidi
Intelligence
a posté le 29-01-2022 à 09:36
Mr Raouf c'est très simple le président dans ses discours s'adresse aux gens simples et qui ne sont pas dotés de la haute Qi dont vous jouissez et c'est pour cela que vous éprouvez beaucoup de mal à comprendre, bientôt il va faire une cure d'intelligence pour pouvoir ou essayer de monter à votre niveau, que Dieu ait l'âme de Ben Ali
Hassine
TGV.....!
a posté le 29-01-2022 à 06:55
Alors que le projet FRF ou je ne sais quoi piétine depuis des années
Fares
Saïed revient enfin sur terre
a posté le 28-01-2022 à 19:07
Après deux ans et demi de discours sur les swarikhs, saïed revient enfin sur terre et commence à nous parler de trains. Tout comme les sawarikhs, ces TGVs n'existent que dans l'imagination du fabulateur de Carthage. Prochaine cible, le grand projet de saied pour les tunisiens: chaque famille aura le droit à son jhayesh. Assez parlé de ce con.
VRAI
Proposition importante!
a posté le 28-01-2022 à 18:09
Il ne faut jamais poser de questions sur l'économie ou la finance à un politicien littéraire, ni sur Facebook ni sur d'autres médias !

Ou demandera-t-on à un vendeur de poisson de parler de la réparation automobile ?
AN
Les femmes ont souvent des projets..
a posté le 28-01-2022 à 16:33
Et peut faire d'un homme un vrai millionnaire, surtout lorsque celui-ci est milliardaire !
Kaiis Saied est entouré surtout par des femmes conseillées COMPETANTES en économie et aux finances comme Akacha, Ksouri.. qui nous passent le bonjour !

Allah I3aiech Innissa !
Warrior
plus féministe que lui .... tu ....
a posté le à 17:50
à l'inverse des hommes, les femmes ne peuvent pas lui donner un coup de poing .... mais peuvent le griffer .... tout de mème !!
Bizertin
De Bizerte à Ben Garden
a posté le 28-01-2022 à 16:21
même pas 700 km.
Il faut être taré et dérangé de la jugeote pour installer un TGV pour parcourir ces quelques kilomètres . Un bon entretien des chemins de fer et des train Intercités qui ne s'arrêtent pas dans petites gares est largement suffisant
pour garantir un transport publique acceptable ET décent.
Avoir un TGV à la frontière pour aller à Casa ou au Caire ,pourquoi pas?
URMAX
même pas 700 km. Il faut être taré et dérangé de la jugeote pour installer un TGV pour parcourir ces quelques kilomètres
a posté le à 13:09
Tozeur -Tunis : Au moins 10h de route, AVEC LE RESPECT DU CODE DE LA ROUTE.
Bref, cela vous prend toute une journée.
Sans compter la consommation de carburant. Disons 7 litres aux 100 km.
Multipliez cette consommation par toutes les voitures circulant entre nos grandes villes et que le train (électrique) pourrait remplacer. N'ommettez pas que nous importons ce carburant et qu'il nous coute tres cher.
... le bruit des milliers de klaxons et la pollution des pots d'échappements, en moins ...
Warrior
TGV ensablé ........................
a posté le à 17:48
dont la moitié des rails couverts de sable ....
nazou de la chameliere
Les fachos sont réellement débiles
a posté le 28-01-2022 à 15:59
Vous leur demandez comment payer les salaires des fonctionnaires aujourd'hui ,ce mois ci ?

Il vous répondent : dans dix ans on aura une super ligne de chemin de fer !!!
D'ici là, c'est ramadan illimité, pour les fonctionnaires !!!
EL OUAFI
Erreurs ! Et visions
a posté le 28-01-2022 à 15:16
La réalisation de l'aéroport de N'FIDAH est une des plus flagrantes erreurs de nos décideurs, cet édifice est conçu sur des bases non conformes au pays à savoir, favorisant le développement du tourisme du littoral Est au détriment des autres régions défavorisées, en exemple le Nord-ouest Tabarka.
Je doute fort que ce projet renfermait une éventuelle ségrégation et régionalisation ! Et régionalisme
Les décideurs d'autrefois, n'avaient pas l'envergure d'une vision lointaine pour un développement économique durable dans l'ensemble du pays ! ! !
Cette projection à long terme, nécessite un regard lointain sur plusieurs décennies, pour la réalisation d'un plan de développement, ou éventuellement plusieurs plans dans différents secteurs.
On prend l'infrastructure du pays, des autoroutes reliant l'Algérie, et d'autres vers la Lybie et même le Caire !
D'autres réalisations vers le centre et le Nord-ouest par ces projets novateurs etc.
Ce projet de réalisation d'un TGV certainement demande du temps, les études et les plans, doivent être réalisés, en amont à longues échéances.
Or le président Kais Saied se projette en homme d'?tat, visionnaire, à en croire les réalisations dans d'autres pays frères,
En exemples le Maroc, bientôt l'Algérie et la Lybie une fois le calme et l'entente reviendraient chez eux.
C'est dans cette perspective que les Nations se développent et accèdent à la réalisation de grands projets et inscrivent leurs noms dans l'histoire.
A contrario ceux qui se chamaillent et projettent à occuper des hauts postes pour réaliser les projets qui développeraient leurs gains et intérêts personnels.
Enfin on pourrait distinguer l'ivraie du bon grain !






URMAX
Oui, c'est tout a fait juste.
a posté le à 10:34
D'autant plus que le niveau des mers augmantant innexorablement (1 cm / an, ce qui résulte par une érosion des plages de 1 m de largeur en moins par année, il est clair que c'est un projet mort-né a court terme.
Malheureusement, Ben Ali et son entourage - "grands experts" en culture technologique, sociale et écologique, qu'ils sont, furent sourds avec des bouchons dans les oreilles, alors que - depuis déja les années '90 les scientifiques allertaient contre la montée des eaux, due au réchauffement climatique et a la fonte des calottes glacieres des poles et du Groenland.
Le projet de déplacer la capitale de la Tunisie a Enfidha, et le port en eaux profondes dans la meme zone - qui lui, est une bonne idée - eurent raison de son "Bon Sens", a Zaba.
Bruno
La vérité
a posté le 28-01-2022 à 13:30
Quand on voit que le bout de son nez on tient de tel propos ,revenons à l'histoire qui a montré que les pays sous-développés à savoir l'URSS et la Chine et les pays développés comme l'Allemagne et le Japon étaient pendant la deuxième guerre mondiale à la dérive et avaient vécu le chaos économique. Grâce aux grands projets ils ont relevé le défi et ont développé leur pays.
Giselle
le TGV Nord/Sud
a posté le à 19:33
C'est pas uniquement a cause des grands projets ils ont développé leur pays, d'abord l'Allemagne devait se lever du "cendres"et ça c'est fait avec le t r a v a i l . L'allemand ne passe pas 3/4 de la journée au café.
zozo Zohra
Absolument
a posté le à 13:36
Merci
mjr
Regarder l'avenir
a posté le 28-01-2022 à 13:21
Il faudrait que nous apprenions à séparer le court terme, du moyen , du long terme et du très long terme dans le cadre d'une politique économique tenant compte de l'intérêt supérieur du pays.
Notre préoccupation a moyen terme devrait être la remise en état du réseau SNCFT qui est délaissé depuis des décennies. Par contre un TGV est un projet à très long terme pour 2040 ou 2050 vu la prééminence des problèmes politiques et financiers de stabilisation du pays.
On peut commencer les études pendant les 10 prochaines années, puis mettre en place le financement pour commencer la réalisation vers 2040.
L'important c'est que ce soit considéré comme projet national d'importance stratégique par les citoyens et doit être indépendant du régime politique et ne doit pas être un soumis aux tiraillements régionalistes ou a l'opportunisme politique propre aux islamistes, ,aux ,populistes, aux khvobsistes ,aux pseudo destouriens ou autres.
D'autre part il faudra éviter que le financement soit détourné a d'autres fins comme c'est souvent le cas quand la politique économique ne tient pas compte de l'inte national
zozo Zohra
Pour info
a posté le 28-01-2022 à 13:07
LGV Haramain (ligne de train à grande vitesse Haramain) ou HHR (en anglais : Haramain High Speed Rail) est une ligne ferroviaire à grande vitesse reliant La Mecque à Médine via Djeddah. La ligne a été inaugurée en septembre 2018 et fonctionne depuis le 11 octobre 2018


https://www.capital.fr/entreprises-marches/legypte-se-dote-dune-premiere-ligne-tgv-jackpot-pour-siemens-1413184?amp
WArrior
une tortue dans un TGV ..... c'est un fou, fou ..... un psy vite, vite ..........................
a posté le 28-01-2022 à 12:49
il n'y a que ces bons à rien de polytechniciens, qui croient en ce TVG N/S ...
non seulement le financement, mais aussi la rentabilité ...
emprunter en dollars, pour payer des salaires en DT .... çà rappelle un autre pays tombé 3 fois en faillite:
don't cry for me Argentina ....
MAHROUK
tunisiens doivent payer
a posté le à 13:24
Les tunisiens doivent payer, je propose de bloquer tous les comptes bancaires et prelever 10% de tous les depots comptes pro et perso - la dette de l'Etat sera immédiatement remboursée et tout rentre dans l'ordre - puisque vs ne voulez pas payer d'impots ni de taxes
Lakoudi
Delirium
a posté le 28-01-2022 à 12:23
Ce n'est que le délire d'un homme aveugle pris de vertige
nazou de la chameliere
A un moment donné
a posté le 28-01-2022 à 12:19
Les fonctionnaires qui ,pour le moment ne bronches pas trop.
Marcheront sur carthage pour avoir leurs salaires !!!
Ces fonctionnaires ou n'importe quel parent, refusera que ses enfants soient condamné à mourir de faim !!!
Parce qu'ils lui font confiance.
La colère de ses propres soutiens au facho, sera mortelle pour lui !!!
Alors il faut rester calme,.
Le facho essaie de pousser à bout ses adversaires.
Pour son projet il a besoin d'une guerre civile.
Il ne faut surtout pas céder à l'énervement.

Laissez faire ses soutiens !!!
Il lui feront la peau, pour les avoir berné !!!
Alya
Peut être que la vérité est ailleurs
a posté le 28-01-2022 à 12:10
Le projet tGV peut être un projet finance par un pays ami comme vous dites . Ce pays ami ou ces pays ont l habitude de financer ses projets dans le monde et surtout de suivre ces projets en payant directement les sociétés de construction et autres
zozo Zohra
Le FUTUR
a posté le 28-01-2022 à 11:56
Avec un TGV, on est sur 0,7 kg de CO2 rejeté, 84 fois moins que la voiture (59,3 kg de CO2) et 115 fois moins que l'avion (80,7 kg de CO2 par passager).31 mai 2021

C'est politique du monde entier
l'écologie.

Demain on pourrait aller à la Mecque en TGV en tout cas les pays du golfe se mettent au TGV.

Hhhhhh
zozo Zohra
D'abord
a posté le 28-01-2022 à 11:44
Ce n'est qu'un projet, une étude !!! '?a prendra combien de temps une étude ? En tout ça ce n'est pas demain.
Pour absorber le chômage, il faut de grand chantier, ça créé beaucoup d'emplois direct et indirect. Le pays à besoin de tel chantier. Un bon choix de chantier. '?a peut être bénéfique pour tout le monde, même pour nos voisins et qui sait peut-être qu'ils prendront parti dans le projet (lybie et l'Algérie quand à l'?gypte c'est dans ses projets les lignes TGV).
Toujours dans le déni et le pessimisme, on avancera jamais de cette façon.
Comme je disais, relier, l'aéroport NFIDA, par TGV, de cette façon exploiter cet aéroport elmesquin.

Vous êtes déjà un obstacle colossal à lui seul. Que dire de l'expropriation, ce n'est pas une mince affaire. Que peut on faire en cliquant des doigts

Il ya du potentiel, dommage, les esprits sont toujours fermés.

Allah yahfkom

Lis DHEJ, tu comprendras !
TEAM-TONIC
a posté le à 12:07
J'espère vraiment qu'on continuera à te voir sur ce forum une fois que BOCCASSA II aura giclé d'une manière ou d'une autre...
Ne changes pas de nom entre temps stp...
zozo Zohra
Non
a posté le à 12:23
Vous ne me verrez plus j'irai me suicidé. LOL

De toutes les façons, avec votre mentalité il ya de quoi se faire pendre
Abir
Achaabaouia par excellence
a posté le 28-01-2022 à 11:17
KS sait très bien que ses supporters adorent les mensonges et aiment vivre par les mensonges, j'entends toujours ses supporters et même une femme dite intellectuelle nommée tounisLina, elle disait toujours sur son facebook: Même si KS ment sur nous, on le soutient! Je réponds à elle et aux autres comme elle: que, quand quelqu'un ment, c'est une corruption aussi ! Réveillez vous un peu , KS, n'est pas le père biologique et même, ou le propriétaire privé de notre pays
Franco
L'explication du TGV est simple!
a posté le 28-01-2022 à 11:13
Président Macron lui a soufflé l'idée à l'oreille'?'. Et il veut lui faire plaisir!
Linoucha
Dés les premières lignes ...
a posté le 28-01-2022 à 11:12
En lisant les premières lignes ça saute aux yeux qu'il s'agit d'un article de Monsieur Raouf vraiment son avis envers le Président est connu de tous les lecteurs de BN et là est son avis et il est libre de l'exprimer mais ma foi pourquoi il n' a jamais évoqué ceux qui ont été les vrais responsables de ce pétrin que nous sommes entrain de vivre et Le Président n'est autre que la cerise du gâteau qui tarde à prendre les décisions nécessaires car le fardeau de l'héritage est très lourd n'est ce pas si Raouf
Adnène
La déroute du pays se confrime
a posté le 28-01-2022 à 11:00
Des déclarations qui semblent être un remplissage. En fait que produit la Tunisie comme biens marchands actuellement pour exporter en Turquie ou en n'importe quel pays d'Afrique ou même du monde. A part les entreprises étrangères européennes, implantées sous la loi -72, qui exportent, rien d'autre que des produits agricoles sont exportés vers l'Europe, l'Ethiopie comme l'Afrique de l'Est et de l'Ouest n'ont en rien à faire de nos produits agricole, si on arrive à les faire parvenir frais et en état de consommation, ce qui est peu probable. Des programmes économiques ? Plutôt des fantaisies de bureaucrates, qu'ils balancent à des politiques qui gobent tout ça ..c'est comme le pont de Hamdi entre la Tunisie et la Sicile...., la fac de médecine des nahdhaouis à Mednine, le TGV de KS en est un autre buzz.... Les décideurs dans les transports, ont de l'énergie à gaspiller, au lieu de de bloquer la situation du RRF de Tunis, et chercher à réparer toutes les malfaçons et surtout la grosse erreur de ne pas avoir programmé un tunnel pour la traversée de la Palace du Bardo ....erreur qui en dit long sur le manque de bon sens et d'amateurisme dans l'implantation des projets de transports.....
Tunisien
Les Chiens aboient, la caravane passe
a posté le 28-01-2022 à 10:40
KS me semble plus cohérent que bien d'autres qui sont du genre versatiles parce-qu'ils font de la politique alors lui, il l'exerce... Quant à l'auteur du présent article , qu'il mette son nom ou des abréviations, on le reconnait à son style hargneux.
Tunisino
Tout à fait!
a posté le 28-01-2022 à 10:39
La Tunisie est certainement dans des mauvaises mains.
DHEJ
Non il pense sûrement...
a posté le 28-01-2022 à 10:33
Au 200 millimes dépensés lors de sa campagne présidentielle!

Donc avec un budget de 50 dinars il peut...
Bravo !
TEAM-TONIC
a posté le à 12:04
Vous avez absolument raison...
Il peut tout faire dans sa tête avec trés peu...
Merci de nous avoit fait sourire dans notre malheur !