alexametrics
mercredi 01 décembre 2021
Heure de Tunis : 22:21
coronavirus
Les médecins dénoncent le traitement qui leur a été réservé lors de la troisième dose de vaccin
10/10/2021 | 13:16
1 min
Les médecins dénoncent le traitement qui leur a été réservé lors de la troisième dose de vaccin

 

Plusieurs médecins ont exprimé, ce dimanche 10 octobre 2021, leur colère sur les réseaux sociaux, à cause d’un rétropédalage à propos du vaccin qui leur sera administré en troisième dose.

 

En effet, en début de l’opération de vaccination, les médecins et les professionnels de la santé avaient reçu le vaccin russe Sputnik, sauf que ce vaccin n’avait pas été reconnu par l’OMS. Le ministère de la Santé et la commission nationale de vaccination avaient décidé de vacciner, à nouveau, les professionnels de la santé par un vaccin reconnu.

 

Un premier message leur a été envoyé leur indiquant qu’ils devraient recevoir deux doses de vaccin à ARN messager (Pfizer), sauf qu’il a été suivi d'un deuxième message, envoyé vers minuit, pour les informer qu’ils allaient recevoir le vaccin Janssen.

 

Les médecins n’ont pas accepté ce rétropédalage et le manque de transparence, épinglant la stratégie défaillante adoptée par le ministère de la Santé, ainsi que le manque de respect et de reconnaissance envers les professionnels de Santé.

 

Face à cette situation confuse, et la solution peu convaincante présentée par le ministère, à savoir l’injection d’un vaccin pour déposer une réclamation par la suite, les médecins ont refusé cette solution et n’ont pas reçu le vaccin.

 

S.H

10/10/2021 | 13:16
1 min
Suivez-nous
Commentaires
souilem
Le Ministre de la santé ?
a posté le 10-10-2021 à 15:52
Cette situation d'attente de la nomination des équipes du gouvernement pour qu'on sache le programme de chaque ministre entrainera des confusions et de la non cordination. Ya monsieur le Président, SVP désignez l'équipe du gouvernement ou chargez la cheffe du gouvernement pour annoncer cette composition et que chacun nous présente sa feuille de route. Il y va de votre crédibilité et de celle de la Tunisie. Sensibilisez davantage la justice pour qu'elle ouvre les dossiers et annoncer les condamnations des criminels et des corrompus. Vos ennemis sont entrai de gagner du terrain à l'intérieur et à l'extérieur de la Tunisie. C'est ce qu'il cherche.