alexametrics
samedi 21 mai 2022
Heure de Tunis : 16:49
Dernières news
Les avocats appelés à un sit-in ouvert à la Kasbah
05/01/2019 | 21:51
1 min
Les avocats appelés à un sit-in ouvert à la Kasbah

 

Dans un communiqué rendu public ce samedi 5 janvier 2019, l’Ordre national des avocats de Tunisie (Onat) a réitéré son refus de l’article relatif à la levée du secret professionnel pour les professions libérales stipulé dans la Loi de finances 2019. L’ordre a, ainsi, appelé les avocats à un sit-in ouvert à la Kasbah aussi bien qu’aux tribunaux sur tout le territoire tunisien.

 

L’Onat a également appelé à établir un dialogue national socio-économique afin de mettre en place une stratégie de sauvetage de la Tunisie ainsi que de remédier à la situation détériorée du pays.

Il a été par ailleurs question d’exhorter le gouvernement à lutter contre la corruption avec efficience notamment en combattant à l’économie parallèle et en assainissant l’administration.

 

Rappelons que l’Onat avait annoncé la création d’une commission d’experts pour contester la constitutionnalité de la Loi de finances 2019. Un recours a également été déposé, le 17 décembre courant auprès de l’Instance provisoire de contrôle de la constitutionnalité des projets de loi. Suite à l’appel de l’Union tunisienne des professions libérales (UTPL), une marche de protestation s’est tenue le 13 décembre 2018, sous le slogan « Le secret professionnel, une ligne rouge ». Le mouvement a démarré à partir du Palais de la justice vers la place de la Kasbah.

 

Les avocats sont, par ailleurs, entrés dans une grève générale à partir du 20 décembre 2018. Une grève ouverte ainsi qu’une suspension des activités des avocats ont été envisagées. Une décision qui a été prise en signe de contestation des dispositions de la Loi de finances 2019 stipulant la levée du secret professionnel pour les avocats.

 

B.L

05/01/2019 | 21:51
1 min
Suivez-nous

Commentaires (1)

Commenter

tounsi
| 06-01-2019 13:53
article 36 evoque le respect du secret professionnel avocats hypocrites ils se prennent pour des citoyens superieurs cotisations sociales zero impots ridicule zero pour certains la greve ne va rien couter ils sont payes par avance pauvre justiciables je propose par parallele a la medecine medecin etatique medecin prive avocat fonctionnaire avocat prive le justiciable demuni trouvera une solution