alexametrics
lundi 28 novembre 2022
Heure de Tunis : 22:12
Dernières news
Législatives, FMI, PDL… Les 5 infos de la journée
04/10/2022 | 22:59
3 min
Législatives, FMI, PDL… Les 5 infos de la journée

 

Il est déjà 23h, voici le récapitulatif des informations les plus importantes ayant marqué la journée du 4 octobre  2022 :

 

Mansri : les candidats aux législatives peuvent utiliser les logos des partis politiques

Le porte-parole de l'Instance supérieure indépendante pour les élections (Isie), Mohamed Tlili Mansri a indiqué que les candidats aux législatives anticipées du 17 décembre 2022 avaient le droit d'utiliser les logos officiels des partis politiques durant la campagne électorale. « Tout individu a le droit de faire campagne en se basant sur son appartenance partisane... Il peut utiliser le programme du parti. Il peut utiliser le logo du parti. Aucune loi n'interdit cela », a-t-il ajouté. Mohamed Tlili Mansri a expliqué que les partis politiques avaient le droit de soutenir un candidat, mais n'avaient pas le droit de se présenter aux élections. 

 

Kristalina Georgieva : les négociations avec la Tunisie ont atteint un stade avancé

La directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), Kristalina Georgieva, a annoncé que les négociations avec la Tunisie pour l’obtention d’un accord de financement, avaient atteint un stade avancé. 

 

Le PDL menace de mettre le cap, le 15 octobre, sur le Palais de Carthage

Après avoir annoncé, il y a dix jours, l’organisation d’une marche « nationale » le 15 octobre 2022, le Parti destourien libre (PDL) a dénoncé la publication par le Front de salut national d’un communiqué concernant la tenue d’une marche, le même jour, à la même heure et devant partir du même lieu au niveau du Passage. Le PDL a annoncé, mardi 4 octobre 2022, avoir adressé une correspondance par écrit au gouverneur de Tunis, au ministre de l’Intérieur et au district de sécurité de Bab Bhar réclamant une notification écrite stipulant l’interdiction de la manifestation du Front de salut. Le PDL considère, ainsi que la marche programmée en parallèle, que la sienne constitue une véritable agression à son encontre.


Après les 600.000 dinars, saisie d’autres montants dans les comptes d’un syndicat sécuritaire

Après avoir saisi 600.000 dinars en cash dans un coffre-fort dans l’ancien local du Syndicat des forces de sécurité intérieure fin septembre, d’autres montants dont la valeur n’a pas été communiquée ont été saisis sur les comptes bancaires du même syndicat.  C’est ce qu’a annoncé le bureau d’information du Tribunal de première instance de Tunis dans un communiqué relayé par la Tap, précisant que toutes les parties impliquées seraient entendues à ce sujet par l’unité en charge des investigations dans cette affaire. 


Les serrures des locaux de l'Inlucc à Sfax changées pour non-payement du loyer par l’État

Amel Rezgui, membre l’Instance nationale de lutte contre la corruption (Inlucc) et représentante des employés protestataires, est revenue sur ce dossier que personne n’ose aborder et sur la situation dramatique que vit aujourd’hui le personnel de l’Instance gelée sur décision du président de la République. « Nous faisons face à une absence totale de l’Etat, le dossier de l’Inlucc personne ne veut en parler, nous avons adressé des correspondances et des messages à tout le monde, au président même, aucune réaction ! Nous sommes des citoyens, nous avons des familles, notre avenir est incertain ! Est-ce que la solution est de fermer l’Instance ? 


























 



04/10/2022 | 22:59
3 min
Suivez-nous