alexametrics
mercredi 08 février 2023
Heure de Tunis : 12:08
Dernières news
Législatives 2022 – Seulement 117 femmes candidates !
24/10/2022 | 08:44
1 min
Législatives 2022 – Seulement 117 femmes candidates !

 

L’Instance supérieure indépendante pour les élections (Isie), a indiqué, dans un communiqué publié lundi 24 octobre 2022, qu’au septième jour depuis l’ouverture des dépôts de candidatures aux législatives anticipées, 891 dossiers ont été déposés auprès de ses services.

 

L’Isie a précisé qu’on compte à l’heure actuelle 774 candidats et seulement 117 candidates. Lundi marque le dernier jour de dépôt des candidatures aux législatives anticipées de 2022. Comme attendu, puisque le président de la République avait supprimé le principe de parité, le nombre de femmes qui se portent candidates est négligeable. La société civile s’était mobilisée pour dénoncer cette démarche présidentielle qui sape l’un des acquis politiques de la dernière décennie.

 

Le dépôt des candidatures aux législatives a été ouvert le 17 octobre 2022. Les candidats doivent présenter un dossier incluant le bulletin n°3, la déclaration d’impôts ainsi que 400 parrainages dûment signés et légalisés. 

Les opérations qui devront se poursuivre jusqu’au 24 octobre se dérouleront dans une ambiance floue. Plusieurs partis boycottent le scrutin. Par ailleurs, un scandale en lien avec la collecte des parrainages a éclaté, des fraudes ayant été constatées au niveau des municipalités pour la légalisation des signatures mais aussi au niveau des instances régionales pour les élections. 

Dans la foulée, le président de la République Kaïs Saïed, avait annoncé l’amendement du nouveau code électoral élaboré par ses soins. Sauf qu’il semble s’être rétracté.

 

24/10/2022 | 08:44
1 min
Suivez-nous
Commentaires
Abidi
Bizarre
a posté le 24-10-2022 à 22:56
On ne va quand même pas forcer les gens a se porter candidat pour n'importe quoi, ceux qui veulent le faire ont la totale liberté pareil pour ceux qui n'ont veulent pas
Loc
Hammam Bardo
a posté le 24-10-2022 à 16:25
Cet emballement à mettre des femmes partout et à tout prix pour imiter les occidentaux ne sert pas la Tunisienne .
Dans un pays en développement , arabe et musulman , la Tunisienne est présente dans tous les domaines de la société , elle est médecin, ingénieur , enseignante dans des universités de prestige ou simplement ouvrière dans l'agriculture ( elle a autant de mérite ) . Elle s'est imposée toute seule .
En politique on a imposé la présence des femmes pour le décor et cet expérience à tourné au fiasco , les ghannouchettes de l'A.R.P en était l'illustration .
kouki
et alors?
a posté le 24-10-2022 à 16:18
je crois que personne ne les empechent de presenter leurs candidatures...
avec 10% de candidats on ne peut pas avoir 50% des élus..
Donc la loi n'est pour rien
The Mirror
Ne commercez plus avec les femmes
a posté le 24-10-2022 à 15:43
Personne ne peut empêcher les femmes de se porter candidates, et personne ne peut empêcher les électeurs de voter pour des femmes.

Ceux qui ont pleurniché sur la Consultation nationale, ont aussi pleurniché sur le référendum et continuent aujourd'hui à pleurnicher sur les législatives.

La Tunisie a fait son choix, elle avance. En Tunisie actuelle, il n'y a plus de place aux pleurnichards.
Bouba
Offrande
a posté le 24-10-2022 à 15:02
Oui, mais est ce que les élections sur liste a permis une vraie parité, sachant que pendants les élections précédentes il y a eu une minorité fiminine tête de liste, les droits des femmes existent et il faut les consolider, mais aux femmes aussi de s'imposer pour que cela ne soit pas perçu comme d'offrandes
Carthage Libre
Et parmi ces 117 (comme son "marsoum", quel hasard!) il y'en aura que 3, dont 2 voilées.
a posté le 24-10-2022 à 13:18
Et surtout, avec tant de "mâles" autour d'elles, toucheront les 4.000 dinars/mois, elle fermeront leur clapet.

Vous allez regretter le "cirque" de Abir Moussi ; au moins, elle, elle dénonçait les khwenjias et démasquait l'administration de l'ARP avec ses "lobbies" et une administration aux ordres des khwenjias...

Là, ça sera opaque, fermée, "circulez, y'a rien à voir"...
Tunisino
Compétence ou genre!
a posté le 24-10-2022 à 13:03
Dans un pays sous-développé, comme le notre, on mélange tout. Quel est le plus important pour un pays en faillite et avec un Etat en effondrement, le socioéconomique ou le politique, la compétence ou le genre, le développement ou l'idéologie, l'efficacité ou le populisme, les sciences ou la démagogie?! Doit-on laisser les tunisiens simples et innocents, qui avoisinent 95% de la population, sans encadrement et sans rêve national? Doit-on laisser tout un pays sans objectif stratégique et sans planification scientifique? C'est toujours les politiciens qui sont à blâmer, ils ne sont que des chats de poubelles qui se présentent aux pauvres tunisiens pour des tigres capables de dresser tous les lions de la foret.
Alya
Difficile à analyser
a posté le 24-10-2022 à 12:35
Il faudrait connaître le nombre de femmes ayant voulu se présenter et n ayant pas pu réunir le parrainage?
adel
Bravo les femmes !
a posté le 24-10-2022 à 10:50
Au moins elles savent que les législatives sont une mascarade et refusent d'y contribuer.
UP
Et c'est truqué !!
a posté le 24-10-2022 à 10:06
Même ce chiffre qui vous semble négligeable est largement truqué. Avec un simple calcul on s'aperçoit qu'il y a au total 356.400 parrainages; c'est un mensonge pur et dur. Les tunisiens à ces moments là sont en train de chercher du lait, des pates, du sucre, du carburant et autres pour leur ménages...... Ils se désintéressent totalement de ces supposées élections clownesques; au lieu de faire la queue pour s'octroyer une légalisation de signature, on préfère largement faire la queue pour un paquet de lait ou de sucre...... Arrêtez de nous prendre pour des cons !!