alexametrics
dimanche 14 août 2022
Heure de Tunis : 14:32
Dernières news
Le Tribunal militaire maintient le mandat de dépôt contre le journaliste Salah Attia
07/07/2022 | 14:01
1 min
Le Tribunal militaire maintient le mandat de dépôt contre le journaliste Salah Attia

 

L’avocat, Samir Dilou, a annoncé, dans un post partagé jeudi 7 juillet 2022, sur les réseaux sociaux, que le journaliste Salah Attia a comparu de nouveau aujourd’hui devant le juge d'instruction militaire près du Tribunal militaire permanent de première instance de Tunis.

Samir Dilou a précisé que le mandat de dépôt émis contre le journaliste a été maintenu et que ce dernier a continué de refuser sa traduction devant la justice militaire affirmant qu’il répondrait aux questions devant un juge civil.

 

Il convient de rappeler que le journaliste Salah Attia, a déclaré à la chaîne Al Jazeera que l'armée avait confié à l’UGTT son refus d'accéder à la demande du président Kaïs Saïed d’encercler ses locaux. Ces propos ont été formellement démentis par la centrale syndicale.

Le journaliste a été accusé d’attentat ayant pour but de changer la forme de l'Etat, d'inciter les gens à s'armer les uns contre les autres ou à provoquer le désordre, le meurtre ou le pillage sur le territoire tunisien, d’imputer à un fonctionnaire public des faits illégaux en rapport avec ses fonctions, sans en établir la véracité, d'atteinte à la dignité, à la renommée, au moral de l'armée, d’outrage à autrui à travers les réseaux publics de communication.

Il a refusé de révéler la source de ses informations faisant prévaloir les dispositions du décret 115 relatif à la liberté de presse, affirmant que le juge d’instruction près le tribunal militaire a autorisé sa mise en garde à vue.

Le 13 juin 2022, le juge d'instruction militaire près du Tribunal militaire permanent de première instance de Tunis a décidé d'émettre un mandat de dépôt contre le journaliste.

 

 

M.B.Z

 

 

 

 

07/07/2022 | 14:01
1 min
Suivez-nous
Commentaires
Abel Chater
Je rappelle à tous les journalistes tunisiens, à leurs têtes les jeunes frivoles qui se sont emparé du SNJT, sous l'égide de Yessine Jelassi, l'adage : "oukiltou yaouma oukilè al-thawr al-abyadh" ou (je fus dévoré le jour où je les ai aidés à tuer le taureau blanc).
a posté le 08-07-2022 à 11:48
Faire tout pour se faire élire à la tête du Syndicat national des journalistes tunisiens (SNJT), par des méthodes claniques des temps de Ben Ali, en imposant à sa présidence un jeune Yessine Jelassi, sans la moindre expérience ni la moindre volonté de lutte pour valoriser la solidarité avec les journalistes, pilier essentiel et primordial pour la création et pour l'existence de ce SNJT, n'est qu'un suicide pour tout le métier du journalisme en Tunisie.
L'icône du journalisme tunisien, la fierté de tous les journalistes tunisiens, Salah Attiya, se trouve emprisonné par la Justice militaire pour une simple déclaration journalistique et notre (très, trop et plus cher de ce monde) Yassine Jelassi, n'est occupé que par se faire élire membre du comité exécutif de la Fédération internationale des journalistes (FIJ). Il ne manque au pendu que de la friandise.
Allah yostir Tounes.
SAM53
QUI S'Y FROTTE S'Y PIQUE
a posté le 07-07-2022 à 19:04
Mr attia devrait savoir laisser notre brave Armée loin de toute politique donc ce tribunal militaire est tout ce qu'il t a de plus normal pour son cas
Citoyen_H
A CROIRE QUE dilou EST
a posté le 07-07-2022 à 17:32
le seul et unique avocat exerçant au chlékistan ?




BOUSS KHOUK
BILHIMTOU
a posté le 07-07-2022 à 14:56
en attendant la reprise du travail des juges , il fera l'affaire et comblera le temps des coodétenus .
veritas
il est content Attia'?'
a posté le 07-07-2022 à 14:12
Pour l'islam il est prêt à crever comme un chien pour être qualifié de martyre et garantir une place aux paradis '?'c'est presque ça non '?'.?