alexametrics
Dernières news

Le syndicat du corps diplomatique dénonce des nominations politisées

Le syndicat du corps diplomatique dénonce des nominations politisées

Le porte-parole du syndicat du corps diplomatique, Fayçal Naggazi, a affirmé, dans une déclaration accordée ce matin du jeudi 22 août 2019, que les nouvelles nominations au sein du ministère des Affaires étrangères menacent l’intégrité de l’institution.

 

Il a précisé qu’un dangereux retour aux nominations politisées basées sur les liens partisans ou encore familiaux est observé, soulignant que le syndicat, qui a déjà amorcé un mouvement de protestation, mettra tout en œuvre pour lutter contre ces pratiques.

 

« Oui le président peut nommer des personnalités qui ne font pas partie du ministère, c’est bien évidemment possible mais cela obéit à des règles. D’abord cette personnalité doit prouver une valeur ajoutée à présenter au ministère et à la fonction et ensuite ces nominations ne doivent en aucun cas dépasser les 7% de la totalité du corps diplomatique et nous y sommes déjà ! » A expliqué Fayçal Naggazi.

 

Le syndicaliste a ensuite rappelé que les nominations politiques ont conduit à avoir « un ancien ministre et ambassadeur qui est actuellement un fugitif, et un récemment nommé sur lequel planent des soupçons de corruption ».

 

« L’évolution normale au sein du ministère se fait par cycles de 13 ans. Donc le personnel du MAE ne peut aspirer à une promotion qu’après de longues années de service, pour qu’à la fin on vienne nommer quelqu’un de l’extérieur pour des considérations plus que douteuses et pire encore, aux meilleurs postes ! Ces personnes, bien sûr, veulent travailler leur réseau, donc il faut les envoyer dans les capitales européennes, là où notre diaspora est importante, le reste écope des zones des tensions et des pays à risque. Ce n’est pas normal ! Nous avons entamé un mouvement de protestation et si les choses n’évoluent pas, nous pourrons aller jusqu’à l’arrêt de travail. Nous avons, cela dit, entamé des discussions avec le ministère et on nous a donné des garanties, les postes vacants ne doivent pas être attribués à des personnalités politisés et pour d’autres considérations que la compétence » a-t-il conclu.

 


M.B.Z

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (2)

Commenter

Citoyen de Tunisie
| 22-08-2019 11:18
Avec les khouanjias, la seule compétence est la "mouchardise" des "béni-oui-oui".
Comme on revient au temps d'avant, le mauvais vieux temps.

mansour
| 22-08-2019 09:51
depuis la troika islamiste Nidation de Tounes+Youssef Chahed et Tahya Tounes

A lire aussi

L’examen des recours concernant les résultats du 1er tour du scrutin présidentiel a été achevé, ce

21/09/2019 21:29
0

L’ancien président de la République, Zine El Abidine Ben Ali, décédé le 19 septembre 2019, a été

21/09/2019 18:10
3

Un problème qui a engendré une sanction par les urnes du système au pouvoir soulignant que Youssef

21/09/2019 16:38
27

Un appel qui a été, visiblement, réfuté catégoriquement par Kaïs Saïed qui a réitéré son engagement

21/09/2019 15:43
30

Newsletter