alexametrics
Sur les réseaux

Le sol s’est ouvert sous les pieds d’un passant

Temps de lecture : 1 min
Le sol s’est ouvert sous les pieds d’un passant

 

Les photos ont massivement été partagées sur la toile en ce jeudi 13 février 2020. Un passant qui marchait sur le trottoir est tombé dans un trou soudainement apparu sous ses pieds. L’incident s’est produit à Kairouan et l’individu a été secouru par les pompiers.

 

Les internautes n’ont pas manqué de relever l’état désastreux de l’infrastructure tunisienne, s’interrogeant avec humour s’il n’est pas désormais plus sûr de marcher sur la chaussée…

 

M.B.Z

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (7)

Commenter

Badran
| 14-02-2020 13:34
On a tout vu dans ce pays presque maléfique!

Tronçonneuse
| 14-02-2020 11:09
Elle résume la situation générale du Tunisien. Vraiment, je trouve cette photo excellente même si je compatis à la mésaventure de ce pauvre passant. Dommage qu'elle soit si floue!

Kane
| 14-02-2020 07:08
La photo de cet homme sorti de nulle part ressemble beaucoup à un grossier montage. Veuillez vérifier vos sources SVP.

HSE1994
| 13-02-2020 23:42
Le sol de la ville de Kairouan est constitué sur environ 12 de remblai ancien, suite à des fuites d'eau un phénomène de cavités se produit et peut conduire à ce type de phénomène
Idem pour l'ancienne ville de Tunis
C'est difficile à prévoir
Ca arrive partout dans le monde

Gg
| 13-02-2020 22:52
...en France, à Amiens je crois. On avait construit une chaussée sur des vestiges dont on ignorait l'existence! Et une voûte, dans ces vestiges, s'est effondrée.
Ca remonte à 2 ou 3 ans, depuis les services archéologiques fouillent...

DHEJ
| 13-02-2020 14:41
Article 87- (Modifié par la loi n°98-33 du 23 mai 1998).

Toute personne ayant abusé de son influence ou de ses liens réels ou supposés auprès d'un fonctionnaire publie ou assimilé et qui aura accepté, directement ou indirectement des dons, ou promesses de dons, ou présents, ou avantages de quelque nature que ce soit en
vue d'obtenir des droits on des avantages au profit d'autrui, même justes, est puni de trois ans d'emprisonnement et de trois mille dinars d'amende. La tentative est punissable.

La peine sera portée au double si l'auteur de l'acte est un fonctionnaire public ou assimilé.

zilos
| 13-02-2020 13:48
quand le travail est bâclé ,et le bakchich fonctionne bien en Tunisie ,la corruption est pire que ébola ou corona .il y aura pire que çà .
il n'y a pas de sanction ni prison ,on dirait que la Tunisie est l'enfer .

A lire aussi

On va désormais suivre les péripéties quotidiennes du député Al Karama Mohamed Affes comme on

30/03/2020 20:31
13

Une initiative a été lancée par un groupe de médecins volontaires pour exhorter les Tunisiens à ne

29/03/2020 12:40
0

L’animateur de l’émission « El Kolna Tounes » diffusée sur la chaîne Attessia, Alaa Chebbi a publié

28/03/2020 19:52
19

devant une grande enseigne de

27/03/2020 21:17
26