alexametrics
mardi 19 janvier 2021
Heure de Tunis : 22:46
Dernières news
Le SNJT dénonce l'agression des journalistes lors des manifestations
27/11/2020 | 13:01
2 min
Le SNJT dénonce l'agression des journalistes lors des manifestations

 

Le syndicat des journalistes tunisiens (SNJT) a rendu public un communiqué vendredi 27 novembre 2020, pour dénoncer les violences commises par les forces de l'ordre à l’encontre des journalistes lors des protestations observées le 26 novembre devant le palais de la Kasbah.

 

Le SNJT a indiqué que les forces de l'ordre ont empêché le journaliste-photographe, Islem Hakiri de filmer les protestations. Elles ont même confisqué sa caméra, et tenté de supprimer les données dedans. La police a également agressé verbalement la journaliste Khaoula Boukrim après qu’elle ait tenté d’intervenir pour défendre son collègue et demandé de récupérer la caméra, ajoute le syndicat.

Le syndicat a souligné que les forces de l’ordre mobilisées sur les lieux avaient essayé d’empêcher les journalistes d’accéder à la place de la Kasbah. « Les forces de l’ordre ont agressé le membre du bureau exécutif du syndicat, Abderraouf Bali, et ont cassé ses lunettes. Le membre du bureau du syndicat Sami Nasri et le représentant syndical de Cactus Prod, Walid Bourouis ont été aussi blessés au visage », précise le communiqué.

 

Dans ce sens, le SNJT a mis en garde contre les tentatives du gouvernement d’ignorer les revendications des journalistes. « Ce qui s’est passé hier lors des protestations pacifiques en termes d’agression reflète l’absence d’une volonté politique de résoudre la crise du secteur des médias et l’adoption de la politique de la fuite en avant, qui ne fait qu'aggraver davantage la crise de confiance entre les journalistes et les institutions de l’Etat », a-t-on noté dans le communiqué.

 

Jeudi 26 novembre 2020, un rassemblement des journalistes à la Kasbah, a eu lieu devant la présidence du gouvernement. Le but étant de protester contre le manque de sérieux dont fait preuve le gouvernement concernant les revendications des journalistes.

La convention-cadre concernant les droits des journalistes n’a pas été publié par le gouvernement dans le Jort et n’est donc pas mis en application. Tout cela en dépit de la décision du Tribunal administratif lequel a statué en référé depuis le 11 novembre pour une publication immédiate de ladite convention.

 

I.M.

27/11/2020 | 13:01
2 min
Suivez-nous