alexametrics
B.N.CHECK

Le président Kaïs Saïed peut-il être jugé pour ce qu’il a fait depuis le 25 juillet ?

Temps de lecture : 1 min
Le président Kaïs Saïed peut-il être jugé pour ce qu’il a fait depuis le 25 juillet ?

 

Plusieurs parmi les opposants de Kaïs Saïed appellent à la destitution du président de la République et à le faire juger pour les décisions qu’il a prises depuis le 25 juillet.

Celui qui appelle le plus à cela est l’ancien président Moncef Marzouki qui multiplie les appels à la mobilisation de la rue pour déloger Kaïs Saïed du palais de Carthage et le traduire devant la justice. Un appel relayé par plusieurs pages Facebook, notamment islamistes.

 

Il se trouve cependant que cela n’est pas possible, puisque les opposants de Kaïs Saïed, qui crient sur tous les toits qu’il est impératif de respecter les textes de la Constitution, omettent l’article 87 de celle-ci.

Dans cet article, il est indiqué : « Le président de la République bénéficie de l’immunité durant son mandat ; tous les délais de prescription et de déchéance sont suspendus à son encontre. Les actions peuvent reprendre leur cours après la fin de son mandat.

Le Président de la République ne peut être poursuivi pour les actes accomplis dans l’exercice de ses fonctions. »

Deux choses sont bonnes à rappeler, Moncef Marzouki a appelé clairement à voter pour Kaïs Saïed au second tour de la présidentielle de 2019.

Le second point est que Kaïs Saïed, élu avec 2,7 millions de voix, continue à caracoler en têtes des sondages, alors que Moncef Marzouki, qui a peiné à obtenir cent mille voix à la présidentielle de 2019, tourne toujours autour de 2% de popularité.

Votre commentaire

Commentaires
Sebei Toumi
Y'en a marre
a posté le 29-09-2021 à 17:01
Y'en a marre Marzouki ,arrête de haranguer les foule, tu n'a plus de place ni dans la politique ni dans l'estime des tunisiens, tu n'es pas fidèle à ton pays ni aux principes que tu te qualifie à chaque occasion, arrête,arrête y'en a marre.
kamel
election KS
a posté le 29-09-2021 à 09:05
kais Said a ete elu sans devoiler son programme politique . il a ete elu car il etait integre . si il a devoile clairement son projet on aurait penser deux fois
Abel Chater
Oui, mais le président Kaïs Saïed trahit et abolit cette même Constitution, qui semble le protéger par l'article 87.
a posté le 28-09-2021 à 22:49
Celui qui nous écrit cet article, parle d'une présidence de la République qui agit et qui gouverne le pays, sous la couverture totale de la Constitution de 2014, sans la moindre déviation. Une fois le président de la République trahit sa propre prestation de serment, il ne pourra jamais plus jouir ni de sa couverture, ni de ses prérogatives, ni de sa protection.
Donc, le président Kaïs Saïed, ne pourra pas jeter la Constitution de 2014, pour ne garder que les articles qui font son affaire. C'est comme le banquier qui jouit de la protection de confiance dans son domaine, qui s'empare de tout l'argent de la banque, puis prétendre qu'il est couvert par un article quelconque.
Une théorie de fous à lier, qui veulent séparer le sucre dissolu dans le café, par leur langue.
Un peu de sérieux, s'il vous plaît!!!
Alya
Marzouki
a posté le 28-09-2021 à 21:12
Marzouki lance en fait un double appel , destituer KS et surtout ne pas assurer l intérim par RG. A bon entendeur salut
Abidi
Destitution
a posté le 28-09-2021 à 20:46
Il est le seul homme politique qui a voulu redresser la barre du pays et le faire sortir du chaos et combattre les mafieux et la pègre et bien sûr cela ne les arrange pas, il peut être jugé pour quoi pour essayer de sauver le pays de l'octopus qui avait ses tentacules partout et puis Marzouki ce débile corrompu qui a embarqué 45 mille dinars de nourriture et boisson dans l'avion pour sa visite en France
Soussi
Il faut se des Tunisiens moquer
a posté le 28-09-2021 à 20:28
Mr Le President
J espere que vous n allez pas vous moquer des Tunisiens
Le 25 juillet vous avez promis un Gouvernement avec son CDG l attente est devenu longue
Le nombre des manifestants est entrain de s accroite
Keep your promise
Il ne faut pas perdre la confiance des Tunisiens
Houcine
Il y en a d'autres.
a posté le 28-09-2021 à 19:47
Bonne rumination à ceux qui sont toujours enclins à poursuivre les chimères plutôt que d'envisager ce qui est, ce qui a lieu.
Car, il en est d'autres à propos de qui la question mérite d'être soulevée et problelatisée.
Au hasard, Ghannouchi.
Le Président accomplit un acte de sauvetage du pays. Que l'on ne partage pas ses options, qu'on s'agace de ne rien savoir de ce qu'il compte faire exactement puisqu'il a décidé de ne pas publier d'avance ses plans, cela se comprend. Mais, songer à l'éventualité de le voir juger par un agvlomerat de parvenus comploteyrs et voyous, qui ont pillé le pays au mépris de toute convenance et avec une morgue digne des mafieux, cela est inconsidéré et fait le jeu de la clique .qui en rêve.
Vous courez le risque de favoriser un climat qui n'en a pas besoin et surtout d'être identifiés aux semeurs de fariboles.
Non ! Kais Saied ne doit pas être demis, et je ne vois qui en aurait le pouvoir hormis le peuple de ce pays.
Certains aimeraient que Marzouki, l'habille parleur et agent de la constellation qui de sa retraite lointaine parle la voix de son maître, n'a ni le poids ni la légitimité.
Les islamistes, de façon générale, ainsi que leurs suiveurs et fidèles serviteurs se sont partagé le gâteau le temps que cela a duré.
Désormais, ni eux, ni leurs amis et protecteurs d'ici et d'ailleurs n'ont aucune légitimité pas même pour y penser.
Nous veillerons à ce que ces messieurs très intéressés n'y parviennent jamais.
Si Kaus Saied, en revanche, tarde trop à trancher les questions et continue à laisser du champ pour les comploteyrs, nous le lui rappellerons.
Et, du besoin nous lui dirons notre défiance.
Mais, nous ne sommes pas partisans de tirer des plans sur la comète et préférons juger sur pièce.
Pour l'heure, nous sommes le soutien du Président.
Visiblement, il n'a que nous.
C'est l'essentiel et le principal.
Laissons geindre....
Tunisino
Possible
a posté le 28-09-2021 à 19:20
Ce n'est pas une histoire de lois mais de balance de forces, comme toujours. Si les opposants de Saied arrivent à revenir à l'avant 25/07, ils pourront le destituer ensuite le juger pour haute trahison: fausse application de l'article 80, suspension illégitime de l'ARP, tentative d'annuler la constitution, serment non tenu (très grave), destitution d'un gouvernement légitime, perturbation du fonctionnement de l'Etat/atteinte à la sureté de l'Etat, pousser les tunisiens à s'entretuer, et d'autres accusations possibles, sans compter les plaintes personnelles de tous ceux qui ont subi des restrictions. Le scenario le plus favorable est que Saied se réveille de son coma, installe un gouvernement restreint chapoté par un économiste chevronné et composé de ministres efficaces, reforme le système politique en consultant tout le monde, et entame la troisième république par des élections. Parmi les points de réforme, adopter un projet national stratégique qui permet à la Tunisie de devenir un pays développé dans une cinquantaine d'années, opter pour le régime présidentiel, la durée de réformer ne doit pas dépasser une année, et le nombre de partis politiques est à réduire à trois: Gauche, Centre, Droite.
AB1
Ces Khwanjia sont la maleur de la Tunisie ?
a posté le 28-09-2021 à 19:03
C'est vrai d'une certaine manière : le terme Khwanjia était considéré comme le friand de commerce des dictateurs Bourguiba et Ben Ali Trompant et dupant la population. Ils prétendent que nos pères et grands-pères, nos mères et grand-mères, oncles et tantes détestent les islamistes et ne voteront pas pour eux: Totalement faux, la plupart des gens dans le pays sont politiquement ignorants et pendant les élections, comme d'habitude, ils votent fondamentalement, émotionnellement, islamiste, comme en Allemagne ou en Italie, les paysans ne votent que pour les partis chrétiens !
Au contraire, l'écrasement d´Ennahdha, l'intégration et la modération des ses groupe extrémistes - qui étaientt sous l'égide de d´Ennahdha - ne peuvent plus être contrôlés et modérés.
Dire le contraire est un pur v'?u pieux et n'a vraiment rien à voir avec notre réalité.

PS: Je ne suis ni islamiste, ni sympathisant de l'Ennahdha, ni religieux !
Je suis un simple khobsiste tunisien qui aime boire du vin ni plus ni moins.
Campus
Un vrai faux problème
a posté le 28-09-2021 à 18:35
Il ne faut surtout pas se tromper d'ennemis.
Par contre, la majorité écrasante des tunisien(nes) souhaiterait bien que la mascarade de Sidi Bouzid ne se répète pas.
Bon courage Mr le Président. Pourvu que ça soit un travail propre vers une meilleure gouvernance, vers une meilleure allocation des ressources disponibles.
Un idéal est-il jamais utile Mr le Président ? La démocratie locale ne réussira jamais dans un contexte de rareté. Au contraire, il faut continuer dans la voie d'une gouvernance centralisée jusqu'à ce que le respect des valeurs républicaines soit bien ancré dans l'esprit des tunisiens et que ces derniers admettent qu'il n'y a que travail qui nous fera sortir de la déchéance collectée durant ces dix dernières années.
zozo Zohra
La stricte réalité
a posté le 28-09-2021 à 18:31
KS vous a mis à nu autant que vous êtes. Maintenant, on sait très bien qui veut le bien du pays et qui veut le bien de sa poche

Tfthahtou
Citoyen_H
LES CHLéYéK BAGLA-LIHA NE VEULENT PAS ADMETTRE QU'ILS SONT FINIS
a posté le 28-09-2021 à 17:45
Ki t'boussou 3inokom, il n'en sera rien.
Kaissoune le patriote, le président sans peur ni reproche, vous éclatera tous, les uns après les autres.
Bravo Mr le président, les honnêtes gens et les patriotes sont à 1000 % avec vous.
Soyez sans pitié avec ces charognards, ces vendus, ces voleurs, ces traitres, ces moins que rien.
Quant au bouffon marzoukiki, le goumi ex-intérimaire, la poubelle de l'histoire ne le lâchera jamais.
L'autodestruction est pour bientôt.



Forza
Tout ça est théorique
a posté le 28-09-2021 à 16:42
Saied ne craint pour le moment rien car il a les armes des militaires et des sécuritaires derrière lui et personne ne peut ni l'arrêter et ni le juger. Sa position de force repose sur les forces armées et non pas le droit donc l'argumentation avec le droit et les paragraphes ne change rien (le paragraphe 87 lui donne une immunité tant qu'il respecte la constitution).

Tout changera le jour il n'est plus au pouvoir, ce jour-là, la liste des accusations sera plus longue que le texte du décret 117.
VERITE
Il n'est pas encore interdit de porter plainte auprès du procureur de la République !
a posté le à 17:05
Les citoyens, les sociétés civiles et les partis politiques sont autorisés à porter plainte contre le président et ses acolytes auprès du procureur de la République pour trahison, violation de la Constitution et faux serment sur le Coran, indépendamment de ce que la justice ou l'armée en font: On peut donc voir combien de plaintes pénales le tribunal reçevra !
Abir
Le criminel est toujours en vie politique
a posté le 28-09-2021 à 15:56
90% de peuple , c'était le 25 juillet au soir et j'en suis une , mais pas aujourd'hui quand le criminel gannouchi a encore l'occasion pour ouvrir sa gueule ! Arrêtez de rêver ! Zargouni n'est pas une personne de confiance, c'est un manipulateur
BI
Ce Zargouni, verra sa punition bientot!
a posté le à 17:08
-
Socratès
Dans tes rêves
a posté le à 19:25
Tu connais toi-même la réponse : takhralou fih beaucoup !!! Il vous a fait un coup de Trafalgar dont vous ne vous remettrez jamais les enflures obscurantistes !!!
Le oldat Ryan
ON EST SALI QUE PAR LES GENS SALES
a posté le 28-09-2021 à 15:54
Cette crapule de Marzouki appelle à se rebêler contre un président légitimement élu.
Ce voyou est un traître à la patrie et il est à la solde de la Kinzira et du Qatar. Un faux médecin qui s'est mis au service de l'islamisme international. Il aboie depuis Paris et n'a pas le courage de venir crier dans le pays. De toutes les façons, son père déjà et lui maintenant sont des traîtres.
Babbo di minchia
Patience
a posté le 28-09-2021 à 15:23
Ce Marzouki est le premier a etre juger. Je pense que KS est entrain de travailler dans le silence. Il est entrain de preparer un travail fait sur mesure pour contrer les islamistes, les ecarter et remettre la Tunisie sur un bon chemin. Il suffit de patienter le resultat j'espere, on le verra bientot.
Nizar
Tu vas certainement le voir
a posté le à 16:30
De quelle patience tu parles
Chers compatriotes arrêtez de rêver. Réveillez-vous il est déjà trop trop tard.
Le mépris d'Ennahdha ne doit pas nous jeter dans les bras d'une dictature d'incompétents.
Enfin, tu vas certainement le voir !!!
zozo Zohra
Oui trop tard
a posté le à 17:41
Vous l'avez eu dans le baba. LOL
AB
Bonne nouvelle
a posté le 28-09-2021 à 15:22
Encore une connerie à deux balles.. laissez ce Président terminé le nettoyage. Aprés on le jugera ...!!!
MH
Président à vie
a posté le 28-09-2021 à 15:14
C'est-à-dire qu'on ne le jugera plus jamais, ou alors qu'il a intérêt à ce qu'on ne le jugera jamais.
zozo Zohra
Alors
a posté le 28-09-2021 à 14:42
On juge 90 % du peuple dans ce cas avec lui.

A lire aussi

Les réseaux sociaux grouillent, depuis mercredi 27 juillet, à propos des supposées fraudes de

28/07/2022 09:19
23

De nombreuses pages facebook, principalement à tendance islamiste et médias de la place ont annoncé,

26/07/2022 19:42
2

A-t-il vraiment voter?

25/07/2022 19:09
5

Le président de l’Instance supérieure indépendante pour les élections, Farouk Bouasker a annoncé, ce

25/07/2022 11:46
11