alexametrics
Dernières news

Le mouvement la Tunisie en avant et le parti des Travailleurs expriment leur soutien à Mbarka Brahmi

Temps de lecture : 1 min
Le mouvement la Tunisie en avant et le parti des Travailleurs expriment leur soutien à Mbarka Brahmi

 

Suite au dévoilement du plan d’assassinat visant l’ancienne députée du Courant populaire, Mbarka Aouania Brahmi, le mouvement « la Tunisie en avant » de Abid Briki ainsi que le parti des Travailleurs de Hamma Hammami ont émis des communiqués, ce samedi 18 janvier 2020, dénonçant fortement cette tentative.

Les deux partis ont, en effet, exprimé leur « inconditionnelle » solidarité avec Mme Brahmi condamnant le « discours de la haine et du takfirisme qui aboutira à la violence et aux assassinats politiques ».

Ils ont, par ailleurs, appelé les forces démocratiques et progressistes à plus de vigilance en vue de faire face aux dangers qui guettent le peuple tunisien notamment dans la conjoncture actuelle et les développements sécuritaires dans la région.

Rappelons que le ministère de l’Intérieur avait déjoué, hier vendredi ce plan d’assassinat après avoir appréhendé un élément terroriste par les unités de l’administration générale des services spéciaux de la sécurité nationale.

Le Courant populaire avait, hier en début de soirée, rendu public un communiqué informant de cette tentative d’assassinat.

 

B.L

 

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (2)

Commenter

Justinia
| 20-01-2020 10:29
"Les appareils sécuritaires ont déjoué un plan d'assassinat de M'Barka Brahmi"...
C'est curieux,Celui qui veut assassiner Mme Moussi un certain Bouazizi,il le dit,il persiste et signe est tout à fait libre.
Il faut dire que la mort de Mme Moussi arrange bien le Khriji.Est ce pour cela qu'on lui fout une paix royale?
C'est vrai que les sécuritaires ne peuvent s'occuper de deux choses à la fois...

AMIR
| 18-01-2020 23:04
Franchement, arrêtez de nous prendre pour des couillons.
Mais qui cherche à assassiner deux pauvres femmes ?
Mais quel danger representent-elles et pour qui ?
Non, soyons sérieux...
De grâce , épargnez nous ce genre de spéculations et concentrez vous plus sur nos problèmes urgents.
L'opinion a d'autres chats à fouetter.

A lire aussi

Devant le mémorial des

09/04/2020 11:47
0

Sharek, une initiative citoyenne de collecte de postes de travail, en faveur des étudiants et élèves

09/04/2020 11:30
0

Asma Shiri revient sur le durcissement des mesures avec la mise en place de les nouvelles décidées

09/04/2020 10:32
2