alexametrics
mercredi 01 décembre 2021
Heure de Tunis : 11:16
Dernières news
Le ministère des Affaires religieuses rompt des accords avec l’Union des Oulémas musulmans et le CSID
28/10/2021 | 13:03
1 min
Le ministère des Affaires religieuses rompt des accords avec l’Union des Oulémas musulmans et le CSID

 

Le ministre des Affaires religieuses, Ibrahim Chaibi, a notifié au Centre d’études Islam et Démocratie et à l'Union internationale des oulémas musulmans (Bureau de Tunisie), l’annulation de deux accords de coopération pour la formation de cadres religieux et l'organisation de séminaires entre le ministère et ces deux structures.

 

Les raisons citées par un responsable, qui s’est confié, jeudi 28 octobre 2021, à la Tap concernent d’abord l’incompatibilité des programmes proposés avec les besoins des cadres religieux, et la capacité des institutions étatiques et de certaines institutions indépendantes à dispenser la formation requise.

 

La même source a souligné la nécessité de mettre le ministère à distance de toute suspicion, d'autant plus que les responsables de ces centres ont des affiliations politiques claires et des positions partisanes en contradiction avec les efforts du ministère pour maintenir neutre son rôle.

 

M.B.Z

 

28/10/2021 | 13:03
1 min
Suivez-nous
Commentaires
J.trad
Ra7matan lil3alamin ,à qui il faut confier cette séquence ?
a posté le 29-10-2021 à 10:43
C'est une parole Divine , il faut l'écrire en lettre d'or ,et l'inscrire sur tous les trains et métros du monde entier ,c'est le message le plus précieux , sur youtube les nostalgiques des Croisades ,reprennent du zële , les Islamistes doivent participer et faire participer les musulmans qui parlent bien ,Français ,Anglais ,Allemand,et toutes les Langues ,du temps s'est écoulé ,l'histoire est jetée dans les archives ,les croisés ,il faut leurs rendre hommage ,ils ont traversé l'Europe ,l'Asie le nord de l'Afrique pour aller à la terre sacrée ,c'est extraordinaire ,dans le temps où pas de moyens de transport faciles ,c'est merveilleux ,ils sont fait de très grands sacrifice pour la gloire de Dieu , les musulmans aussi , les deux luttent pour la gloire de Dieu , ce n'est ni pour l'argent ,ni pour le pouvoir c'est pour Dieu , deux siècles de dévouement pour Dieu ,c'est extraordinaire , aujourd'hui ,les gens trouvent le culot d'insulter la religion ,faut -il rire ou pleurer ?!!!!
Ennaj
Les pro kakaradhawys
a posté le 29-10-2021 à 09:49
Dehors, il faudrait mettre hors d'état de nuire ceux qui travaillaient assidument au sein de ce panier à crabes car on ferme le local ici ils en investissent un autre au coin de la prochaine rue,,, une pieuvre ne ferait pas mieux
Mêmepaspeur
Appeler un chat un chat
a posté le 29-10-2021 à 00:28
"les responsables de ces centres ont des affiliations politiques claires et des positions partisanes"

Pourquoi ne pas dire et nommer clairement l'organisation mondiale des "frères musulmans". . . et ce vieux chnoque malfaisant de Karadhaoui ?
Hum, vous avez encore quelque chose à craindre de la part des islamofascistes de Tunisie ?
KS pourtant leur a limé les crocs et leur a coupé les griffes à ras. . .
Et bientôt, il leur rasera la barbe gratis !
Mais peut-être que vous attendez que le ministre lui-même se mette à table et déclare clairement que l'organisation fascislamiste est définitivement "personae non grata" en Tunisie ?
MPP.
Enaaj
Ministre menteur
a posté le 28-10-2021 à 20:22
Il nous rend pour des cons ? Religieux et enteur, le siège des débiles kakaradhawyens est toujous opérationnel... Qu'il dise le ntraire s'il est honnête
BOUHELA
Oulémas musulmans
a posté le 28-10-2021 à 17:08
Tout ça c'est du réchauffé. Abir l'a déjà expliqué hier soir. Mais l'essentiel, l'objectif ultime c'est la fermeture de ces symboles de l'obscurantisme, l'arrêt final de l'activité de ces marchands de l'Islam. Alors, c'est pour quand ? Tout le reste c'est des balivernes, de la poudre aux yeux. Nous attendons.
AVERROES
ABIR MOUSSI FAIT DE LA POLITIQUE
a posté le 28-10-2021 à 15:32
L'incertitude d'une vision claire mènent à des spéculations infructueuses. les commentateurs politiques donnent l'impression qu'ils brodent là où il n'y a rien à tisser. KAIS SAIED REGNE comme un maitre absolu. allaient ils, vont ils, ces citoyens, accepter l'inacceptable et remplacer la peste par le choléras ? la question est de mise. Le président, sans l'avouer, puise ses inspirations politiques chez Mme ABIR MOUSSI d'où sa popularité actuelle. Le coup de force du 25 juillet, certes courageux, ne légitimerait jamais l'immiscent de l'armée dans le jeu politique. La TUNISIE POSTE COLONIAL a su surmonter ses aléas et ses difficultés sans jamais mêler l'armée aux affaires de l'état, que serait elle devenue la révolution de décembre 2010 si Ben Ali avait un accord semblable avec les militaires, à celui d'aujourd'hui, cette révolution disons le clairement elle n'aurait jamais vue le jour. Néanmoins Saied a mis le doigt dans un engrenage dangereux et d'un inédit fort contestable qui n'augure rien de bon sur l'avenir du pays.
Angel
ohhhhh
a posté le à 16:40
Quelques fautes et mots inventés en moins auraient été les bienvenus pour la compréhension!
Houcine
L'islam comme pratiques.
a posté le 28-10-2021 à 15:03
Les traditions religieuses en Tunisie témoignent de pratiques pacifiques, et personne ou presque ne s'adonnzit au prosélytisme belliqueux tel qu'inventé par les tenants d'une religion conquérante et tendanciellement orientée vers une emprise totale sur toutes les sphères de la vie sociale.
L'installation du "voile" ou le hijab dans le paysage sociétal illustre le projet de domestication des m'?urs, au premier desquelles la mise sous coupe réglée la vie des femmes.
Cela contrevient à toutes les avancées inaugurées sous l'ère Bourguibienne.
Cela est contraire à toutes les conceptions d'une société telle que voulue par le peuple de ce pays, où hommes et femmes sont réputés égaux en droit.
Ces associations de Oulémas venus de je ne sais où porte un coup contre tous ces acquits.
Ce serait juste et légitime d'en réclamer la mise hors la loi et d'interdire leurs activités sur requisit de ces motifs.
Il reste que les partisans de ces dogmes doivent s'en tenir au respect de nos lois, et libre à eux de priceder comme ils l'entendent, pour peu que cela demeure strictement dans la sphère domestique et privée.
En démocratie, la loi de la majorité est la loi commune.
mansour
Il serait toutefois injuste de ne pas rappeler que tout le mérite de ce début de victoire
a posté le 28-10-2021 à 14:40
revient au combat livré par Madame Abir Moussi-PDL en subissant la violence et brutalité de la police aux ordres des islamiste freres musulmans Rached-Ennahdha-Hichem Mechichi-Ennahdha-Al Karama et Qalb Tounes
Abel Chater
Les exigences du trio du mal, les Emirats hébraïques, les Scie Monchar Ben Selman saoudien et le Saffah Sissi d'Egypte, se réalisent l'une après l'autre.
a posté le 28-10-2021 à 14:07
C'est un bon signe pour l'approche du versement de l'argent saoudien. Toutes leurs exigences dictatoriales pour venir en aide aux "Lillèh El Rabbi, yè Krimèt Allah" de la mendicité tunisienne, sont exécutées à la lettre.
Tout ce que leur Harkie la Zalèma moussi, ne put réussir en deux ans, notre président Kaïs Saïed, le réussit par un ordre présidentiel à l'effet d'un bâton magique des contes de fées.
Leur ennemi Moncef Marzouki, est sous le coup de la justice tunisienne.
Tous les élus du peuple tunisien, se trouvent à jeun depuis des mois.
Le parlement est fermé à clé.
Ceux qui ont compté sur leur immunité parlementaire, se trouvent en prison.
Les journalistes qui ont cru à la liberté de l'expression et de la parole, se trouvent incarcérés.
Même un vieil homme qui priait en direction de la pluie, pour que la Tunisie soit sauvée, ils l'ont envoyé à la méthode du Saffah Sissi.
Tous les partis politiques de valeur, sont immobilisés par une mort clinique. Seuls ceux du plus bas de l'échelle électorale et de la valeur parlementaire, se sont transformés en les soutiens et en les porte-paroles du président Kaïs Saïed, suivant leur devise :"ce qui n'est pas à réussir par les élections démocratiques, il est à réussir par les lèche-bottiques".
Ils oublient l'adage arabe qui dit:"law dèmèt lighaïrikè, lèmè èèlèt ilaykè" ou (si tes prédécesseurs avaient pu perdurer, ils ne t'auraient jamais remis

leur pouvoir).
Que nous reste-t-il encore, en dehors d'envoyer nos Imams faire leurs formations religieuses au Vatican!!!
Et la normalisation avec les juifs genocidaires de Gaza occupants de la Palestine, c'est pour quand?
Allah yostir Tounes.
Mêmepaspeur
@ baudet qui braie
a posté le à 00:38
"Lillèh El Rabbi, yè Krimèt Allah" de la mendicité tunisienne". . . sont l'oeuvre de dix ans. . . "10 ANS" de pouvoir des fascislamistes dont vous êtes les moutons bêlants !
MPP.
eshmoun
j'oubliais
a posté le à 20:32
Ciao Pantin (pas le quartier de Paris
eshmoun
j'en reviens pas !
a posté le à 20:30
Tu as suivi une formation à la Sorbonne ou quoi ? comme si à ta naissance tu avais été plongé dans un bain de Français ! sacré farceur ! ah si je pouvais m'exprimer aussi "merveilleusement" en alleboche voire dans ma langue maternelle (l'Arabe bien sûr pas le tchèque)et surtout en "Molière" ! quelle plume quelle fluidité...tout çà juste pour débiter tant de conneries c'est vraiment donner de la confiture à des .... je ne citerai pas l'animal dont il s'agit .
NB (pasBN)
pour les Imams pourquoi pas chez les Protestants les boudhistes ou les témoins de Jéhovah ...bien sûr pas chez les évangélistes(ils risqueraient de sombrer dans l'intégrisme) ne serait-ce que pour parfaire leur culture générale comme le font d'ailleurs les"imams "d'autres religions concernant l'Islam et à ce propos un expert de ton rang ne peut ignorer que des Papes et autres ecclésiastiques et nobles occidentaux ont étudié à Kortoba!
quelques lacunes aussi en matière génocidaires et que pour éviter d'enfoncer des portes ouvertes j'éviterai de citer concernant des "nettoyages ethniques" ici et là en Europe et à cheval entre l'Europe et l'Asie

Labrohg
Non
a posté le 28-10-2021 à 13:42
BN, c'est faux et archifaux !
Angel
INSUFFISANT
a posté le 28-10-2021 à 13:35
Cette action du ministère des affaires religieuses est un début de desavoeux mais c'est insuffisant!
Reconnaitre que ce centre d'études "Islam et Démocratie" et que l' "Union internationale des oulémas musulmans (Bureau de Tunisie)" ont des affiliations politiques claires et des positions partisanes incompatibles avec l'Islam en Tunisie DOIT entraîner la condamnation ferme et définitive de telles structures et DOIT dénoncer leur dangerosité. Le ministère DOIT engager les démarches nécessaires à leur fermeture et leur interdiction en Tunisie
Abir
@BN, vérifiez bien cette annonce mensongère, merci
a posté le 28-10-2021 à 13:20
Vous nous avez habitué d'afficher sur votre page que des information justes et vrais ! Aujourd'hui vous êtes partis avec les mensonges orchestrés par le pouvoir! Les accords sont déjà rompus depuis 2013,après être bloqués! et ABIR MOUSSI a déjà démenti cette annonce mensongère directement hier soir et a montré preuves à l'appuie le déroulement de cette histoire et a démenti leurs dires et pour bien comprendre,allez sur le site de PDL et vous avez tout comprendre. c'est juste une publicité mensongère pour ce ministre flou !
Welles
Rappel salutaire
a posté le à 14:01
Je suis d'accord avec vous Abir, j'ai lu la même chose. Vérifiez vos sources BN