alexametrics
samedi 27 février 2021
Heure de Tunis : 19:21
Dernières news
Le ministère de l’Intérieur donne les résultats de sa campagne de lutte contre la propagation du Covid-19
19/01/2021 | 11:29
1 min
Le ministère de l’Intérieur donne les résultats de sa campagne de lutte contre la propagation du Covid-19

Le ministère de l’Intérieur a publié, ce mardi 19 janvier 2021, un communiqué détaillant les opérations menées le 18 janvier par les unités sécuritaires dans le cadre de la lutte contre la propagation du Covid-19.

 

Ainsi, le ministère a précisé que :

 

  • 1384 amendes ont été infligées pour non port du masque de protection
  • 783 procès-verbaux assignés pour violation du couvre-feu et 427 infractions pour déplacement sans autorisation entre les régions
  • 6 commerces ont été fermés
  • 638 infractions au protocole sanitaire ont été relevées

 

Il a enfin souligné que depuis le 5 octobre dernier, 180.639 amendes ont été infligées pour non port du masque et que 63.314 procès-verbaux pour infraction ont été assignés pour non-respect du protocole sanitaire.

 

M.B.Z

 

 

19/01/2021 | 11:29
1 min
Suivez-nous
Commentaires
Microbio
Les mutations : Le virus est impitoyable !
a posté le 19-01-2021 à 18:38
Il est temps de sortir la calculatrice et les masques FFP2. De nouvelles mutations du virus peuvent faire exploser les chiffres en peu de temps. Nous devons agir.
Petits nombres d'abord, grands dégâts ensuite
Qu'est-ce que cela nous apprend ? De très petits nombres peuvent devenir très rapidement de grands nombres. Il n'en reste pas moins que la Corona et la pandémie sont intellectuellement difficiles. Des choses inoffensives peuvent faire de très gros dégâts très rapidement ici.

Se jeter dans des promesses de salut faciles et courir après des pensées et des producteurs de cristaux au hasard est la voie de la moindre résistance. Confortable, mais stupide.

Le mutant B117
Nous choisissons une voie différente et nous examinons de plus près ce qui rend B117 ou d'autres mutants si dangereux. Dans le cas des coronavirus, le nombre de reproduction (valeur R) est souvent cité. Il est important de comprendre la valeur R pour comprendre la pandémie et réussir à l'endiguer. Je ne le ferai pas en détail ici, cela a été fait de nombreuses fois ailleurs.

Avec seulement dix mille (10 000) personnes infectées - et nous sommes constamment à des chiffres beaucoup plus élevés, une valeur R de 1,1 signifie une multiplication selon les valeurs suivantes, par exemple

10.000, 11.000, 12.100, 13.310, 14.641, 16.105 infectés.

Ainsi, après seulement six cycles, nous serions à plus de 16 000 personnes infectées. Soit dit en passant, ce sont à peu près les chiffres de croissance que nous avons actuellement en Allemagne. Nous savons qu'actuellement (avec les capacités de soins intensifs encore existantes) environ 0,8 % des personnes infectées meurent malgré le traitement.
D'après les chiffres ci-dessus, ce serait le cas :

80, 88, 97, 106, 117 et enfin 129 décès.

Il s'agit d'un scénario très optimiste, c'est-à-dire basé sur le meilleur scénario possible. Le calcul suivant pour le nouveau mutant (appelé B117) ressemble à ceci.

Le B117 est beaucoup plus contagieux. En Grande-Bretagne, on mentionne un nombre de reproduction d'environ 1,6. Cela signifie pour les numéros d'infection les valeurs suivantes pour six cycles :

10.000, 16.500, 27.225, 44.921, 74.120, 122.298 infectés.

Prévenir la propagation maintenant
C'est presque six fois plus de personnes infectées que si le taux de reproduction était de 1,1, et il est logique que cette variante soit beaucoup plus mortelle. Même si la mortalité restait à 0,8 %, nous aurions 978 décès (0,8 % des 122 298 personnes infectées). Et avec ce nombre de patients infectés et de patients en soins intensifs, la mortalité ne restera pas à 0,8 % car d'ici là, nous ne pourrons plus fournir d'oxygène, de ventilation, etc. à tous les patients pendant longtemps. Vous pouvez tout lire à ce sujet ici, vous y trouverez également les liens vers les documents avec les données pour la base de calcul.
https://www.theatlantic.com/science/archive/2020/12/virus-mutation-catastrophe/617531/

Ce scénario doit être évité à tout prix. La vérité est gênante, mais nous paierons encore plus cher les nouvelles tentatives d'évasion. Le moment est venu d'empêcher la propagation des nouveaux mutants. Cela ne peut se faire sans fermer tous les bureaux ou, au moins, sans exiger le port de masques FFP2 dans tous les espaces intérieurs où des personnes se rassemblent. Le plexiglas ne protège pas contre les aérosols. Une distance d'un mètre et demi dans un bureau en espace ouvert n'est absolument pas suffisante comme prophylaxie contre l'infection. Chauffeurs de bus, vendeurs dans le commerce de détail - ils doivent tous être munis de masques FFP2. Il n'y a pas d'autre moyen de maîtriser la situation.

Le virus est impitoyable.
Cela va coûter, d'une manière ou d'une autre. Nous avons le choix, soit que cela fasse très mal et coûte très cher maintenant, soit que nous regrettions notre atermoiement dans deux mois. Le virus ne négociera pas, il ne sera pas apaisé. Toute minimisation et toute volonté de compromis de notre part seront impitoyablement exploitées.

Demandez à la Suède et à la Grande-Bretagne, elles ont appris leur leçon et se mettent à ramper.

'?coutez les experts, ne vous laissez pas tromper par des escrocs. Utilisez des sources dignes de confiance pour obtenir des informations. Facebook, Whatsapp ou Youtube sont de bons supports pour les conseils de loisirs, les v'?ux d'anniversaire et les tutoriels de cuisine.

Prenez soin de vous, faites-vous plaisir de temps en temps et restez en bonne santé. Et je vais me faire un bon couscous.