alexametrics
lundi 15 juillet 2024
Heure de Tunis : 21:43
Dernières news
Le ministère de l’Éducation dévoile son plan stratégique pour le recrutement des enseignants
15/06/2024 | 15:32
1 min
Le ministère de l’Éducation dévoile son plan stratégique pour le recrutement des enseignants

 

Le ministère de l'Éducation a annoncé, samedi 15 juin 2024, qu'il met en place un plan stratégique national de recrutement des suppléants pour l'enseignement dans les collèges et les lycées, visant notamment à mettre fin à toutes les formes d'emploi précaire et cela en coordination avec différentes autorités compétentes.

Il a expliqué que les enseignants suppléants de 2023-2024 seront intégrés dans une base de données unifiée s'étendant de l'année 2008 à juin 2024, à la condition de ne pas avoir interrompu volontairement, abandonné ou résilié leur contrat durant l’année scolaire en cours.

Mille suppléants seront intégrés durant l’année scolaire 2024-2025 en fonction de l’ancienneté et de la durée de leur intérim ainsi que des spécialités requises pour combler les vacances.

Le ministère de l'Éducation a souligné que ce plan prévoit également l'organisation de cycles de formation au profit de ceux qui occuperont des postes temporaires au cours de cet été afin de les préparer à enseigner.

Le dépôt des dossiers pour les intérims sera désormais géré au niveau central et via une application digitale, précise le département, cela dans le but de mettre fin au favoritisme, à l'injustice et à la corruption. Les candidats auront à passer un test psychologique, technique et de connaissances avant l'acceptation définitive des nouveaux dossiers.

 

M.B.Z

 

15/06/2024 | 15:32
1 min
sur le fil
Tous les Articles
Suivez-nous
Commentaires
juan
le serpent qui se mange ....
a posté le 16-06-2024 à 14:22
plus d'enseigants = plus de diplomés = plus de chomeurs = plus de harragas = etc ...
il faut diminuer le nombre de diplomes et de diplomés ASAP.
trop c'est trop !!
Citoyen_H
IL FAUDRAIT DEJA COMMENCER
a posté le 15-06-2024 à 18:06
par rénover la devanture du ministère de l'Education nationale.
Si la photo illustrant l'article est vraie, il est honteux de l'avoir laissé arriver à ce niveau de DELABREMENT.
Honte aux pingouins, aux charognards de la troika, les fossoyeurs de la NATION, d'avoir laisser à l'abandon, l'entretien de toutes nos institutions publiques.
Où est passé le temps où chaque entrée, de nos ministères, était pavée d'une grande plaque de marbre blanc sur laquelle était artistiquement gravé le nom et le département du ministère, en arabe et en français, encastrée dans une façade digne d'un pays respectable.
Allah yehlik'hom les chléyék bagla liha, Allah lè i bérrekil'hom.
Kharbou'ha el bled. Allah ikharib leur descendance !!!
Quant aux professeurs qui seront sélectionnés pour un stage de formation, s'il vous plait, inculquez-leur, les bases de ce qu'ils vont enseigner, afin qu'on soit épargné des médiocres épisodes de :
RUE DE LA SOLEIL, RUE DE VELOPPEMENT, Rue de l'Optémisme, Rue 20 Mares, RUE MONDESSE FRANCE, etc....