alexametrics
Dernières news

Le Front populaire accuse Al Watad de putsch

Le Front populaire accuse Al Watad de putsch


 

Le conseil des secrétaires généraux du Front populaire a émis ce samedi 15 juin 2019 un communiqué dans lequel il a accusé le Parti des patriotes démocrates unifié (Al Watad) d’entreprendre des mesures d’escalade ayant entraîné la dissolution du bloc parlementaire du FP.

 

Le conseil des SG du FP a également indiqué qu’Al Watad "avait tenté un putsch au sein du Front populaire en déposant secrètement un dossier auprès de l’Instance supérieure indépendante pour les élections (Isie)".

 

Ce dossier prône la transformation du FP d’une coalition partisane élargie à une coalition électorale constituée uniquement d’Al Watad et du coordinateur de la ligue de gauche des ouvriers tout en excluant le reste des composantes du FP.

 

Ainsi, le conseil des SG du FP a condamné cette pratique qui "vise à déstabiliser le FP", la qualifiant de "complot" ainsi que la position de l’Isie qui "avait dissimulé ce document".

Le conseil des SG a, de ce fait, annoncé qu’il prendra toutes les mesures nécessaires en vue de protéger le Front populaire lançant un appel à ses militants pour défendre l’identité et l’indépendance politique du FP.

 

Rappelons que la dissolution du bloc parlementaire du Front populaire a été annoncée, le 13 juin 2019. Une dissolution qui est venue suite à la démission du président du bloc, Ahmed Seddik ainsi que de 8 députés du FP à savoir Zied Lakhdhar, Mongi Rahoui, Nizar Amami, Aymen Aloui, Fathi Chamkhi, Haykel Belgacem, Mourad Hmaidi, Chafik Ayadi et Abdelmoumen Belanes.

Ainsi, le bloc du Front populaire, désormais composé de moins de 7 membres, perd sa légitimité conformément au règlement intérieur de l’Assemblée des représentants du peuple (ARP).

 

B.L

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (4)

Commenter

cesarios
| 16-06-2019 12:33
ça suffit, la pillule est consommée, actuellement ce sont la patience et la persévérance qui s'imposent, les actuelles et le futures générations comprendront que l'unité , l'entente , le respect mutuel, la transparence et la négation de la suprématie viendront tot ou tard , ça suffit maintenant, vous avez des élections qui s'approchent de jour en jour, bougez, sillonnez le pays et continuez votre lutte, la pillule est consommée, chacun pour soi et le valeureux martyr chokri Belaid allah arhmou est pour tous, les pleurnicheries et les accusations de toutes parts ne servent à rien et n'ont aucune utilité , les principes restent les mémes éternellement et les méthodes et les stratégiques n'ont jamais été sacrales ,trousser les manches et avoir la conviction que le travail de longue haleine et de sacrifices ne pourra donner que donner satisfaction et des réussites bien méritées

Petit x
| 16-06-2019 09:58
Juste pour vous dire que celà n'a suscité qu'un seul commentaire depuis hier. Ils sont tous des minables ces politiques. Circulez plus rien à voir dans le bordel des partis... nakba, NidaaTounes, tahia tounes, jebha....

tunisien
| 16-06-2019 09:46
Depuis qu'on a entendu que Rahoui compte se présenter aux élections et Hamma aussi . deux prétendants pour le FP .le courant ne marche plus entre Hamma et Rahoui
ma propre conclusion ,on cherche son propre profit au dépend de la communauté . peu importe l'essentiel c'est devenir" président" même d'une association qui compte des adhérents qui comptent sur les doigts d'une main

observator
| 15-06-2019 19:11
sont apparentés Watad si je comprends bien.
Donc ce parti est la composante essentielle du Front Populaire.
Que reste il pour ce dernier ?
Hammami est donc minoritaire et doit se plier aux règles de la majorité.

A lire aussi

Une conférence de presse a été tenue, ce mercredi 17 juillet 2019, par le gouverneur de la BCT,

18/07/2019 23:28
0

Le dirigeant nahdhaoui, Mohamed Ben Salem a exprimé, dans une déclaration accordée à Al Jazeera.net,

17/07/2019 22:44
0

La fondatrice de 3ich Tounsi, Olfa Terras a été présente, ce soir du mercredi 17 juillet 2019, sur

17/07/2019 21:20
1

Chahed et Taboubi ont abordé la question des négociations

17/07/2019 21:01
0

Newsletter