alexametrics
lundi 30 janvier 2023
Heure de Tunis : 02:47
BN TV
Le Comité de défense révèle le lien entre Ghannouchi, sa garde rapprochée et le chef de l’appareil secret
25/11/2022 | 23:11
1 min
Le Comité de défense révèle le lien entre Ghannouchi, sa garde rapprochée et le chef de l’appareil secret

Le Comité de défense des martyrs Chokri Belaïd et Mohamed Brahmi a révélé, dans la soirée de ce vendredi 25 novembre 2022 lors d’une conférence de presse à Genève, le lien entre le leader du mouvement Ennahdha, le chef de sa garde rapprochée Kamel Bedoui et le chef de l’appareil secret d’Ennahdha Mustapha Khedher.

 

Après avoir rappelé que Rached Ghannouchi a nié tout lien avec Mustapha Khedher lors de son audition en 2019 dans le cadre des investigations sur l’appareil secret d’Ennahdha géré par M. Khedher, le Comité de défense a publié la liste complète des communications téléphoniques entre Rached Ghannouchi, Kamel Bedoui et Mustapha Khedher. 

Il a ajouté, également, que Kamel Bedoui jouait, parfois, le rôle d’intermédiaire entre le leader islamiste et le chef de l’appareil secret du mouvement notant que tard dans la nuit du 24 au 25 juillet 2013, une conversation téléphonique a été enregistrée entre Kamel Bedoui et Mustapha Khedher. Le 25 juillet 2013, Mohamed Brahmi a été assassiné devant son domicile. Au total, 876 communications entre Kamel Bedoui et Mustapha Khedher ont été enregistrées, selon le Comité de défense des martyrs Belaïd et Brahmi. 

 

Kamel Bedoui est, selon le Comité de défense des martyrs Chokri Belaïd et Mohamed Brahmi, un retraité de l’armée nationale et assure la protection de Rached Ghannouchi. Il est particulièrement proche du leader d’Ennahdha. 

Outre M. Bedoui, Mustapha Khedher communique avec le fils de Rached Ghannouchi, Mouadh Ghannouchi et Samir Hannachi, conseiller de Hamadi Jebali alors qu’il était chef de gouvernement, ainsi que plusieurs autres hauts responsables du mouvement islamiste et des membres de son Conseil de la Choura. 

 

N.J.

25/11/2022 | 23:11
1 min
Suivez-nous
Commentaires
Be zen
Le Baron
a posté le 26-11-2022 à 23:16
'?a vous dérange qu'on parle des assassinats de citoyens honnêtes et engagés. Des hommes de valeur qui luttent contre l'injustice, l'endoctrinement et la médiocrité.
Oui, ça vous dérange qu'on évoque les assassins et les commanditaires qui ne sont autres que vos amis fascislamistes qui ont détruit mon pays et qui se sont allégrement et honteusement engraissés au passage.
Je dis mon pays et non pas "notre" pays, parce que je ne vous considère pas comme un concitoyen de ce beau pays que vous avez anéanti.
Nous n'appartenons surement pas à la même communauté. Vous êtes comme le sont vos amis l'ennemi de la Tunisie, un parasite à la solde de l'islam politique prôné par le qatar et erdogan.

takilas
Feu Beji Caïd Essebsi n'a pas voulu trancher. tra
a posté le 26-11-2022 à 21:42
Est-ce que sa philosophie à vouloir minimiser ce coup fatal pour la Tunisie est la solution idoine ?
Sincèrement personne ne peut l'approuver.
La raison de cette attitude ne peut jamais être acceptée pour la plupart des tunisiens et surtout ceux qui savent que la secte de nahdha , formée à Londres entre 2006 et 2011, n'avait aucune crédibilité puisque le chef de cette secte ghanouchi ne fait jamais partie des oulémas (dits ittijah islami) qui voulaient essentiellement, d'après leurs réflexions injustifiées, garantir une meilleure application de l'islam qui n'avait pourtant jais été affecté, d'autant plus que Feu Bourguiba connaît et protège l'islam mieux quiconque.

Or, le filou ghanouchi à pensé autrement et cherchait à utiliser cette fausse réflexion pour tenter de se faire une image qui lui permettrait de s'enrichir et à devenir milliardaire , chose faite pour lui, et pire encore cet argent sale lui donna l'occasion de manigancer et de duper plusieurs naïfs qui ont été malheureusement, pour eux, soudoyés ou ayant bénéficié soit des recrutements fictifs dans la fonction publique, ou d'autorisations diverses censés dépendre de l'état tunisien et non pour des particuliers qui avaient en contrepartie la mission de voter nahdha (cad ghanouchi) lors des fantoches législatives.

Tout ce bachground à engendré la décadence socio-économique de la Tunisie.
Ancien élu de la république française
Ghannouchien quoi que tu fasses tu seras jugé par dieu un jour ou l'autre
a posté le 26-11-2022 à 21:13
Ghannouchien comme l'a dit chokri Belaïd tu n'aimes pas les hommes intellectuels. Il faut mieux les supprimer et laisser les ânes pour que vous puissiez diriger le peuple tunisien comme vous le voulez en supprimant les intellectuels comme chokri Belaïd et Mohamed Brahmi. Depuis votre retour la scolarité des enfants des familles pauvres est exclue de vos programmes. Leur école c'est direction la Syrie la Libye l'Irak et l'Afghanistan pour le jihad ennikah. Vous avez de la chance que la justice tunisienne soit gravement malade et aveuglée par votre ami Nourredine bhiri. Vous avez détruit le pays dans tous les domaines aujourd'hui Kaïs saied essaye de réparer les 10 années noires et l'héritage des islamistes et du peuple tunisien. Depuis le 30 octobre 2022 je suis en Tunisie je n'ai pas arrêté de sillonner toutes les régions. Tu es la personne la plus détestée par les tunisiens et tunisiennes surtout les familles d errif. La majorité des familles d errif me disent il nous a roulé dans la farine avec ses amis avec la religion en ajoutant qu'ils vous ont tous donné une chance pour diriger la Tunisie mais nous nous sommes trompés. Aujourd'hui on a confiance en une seule personne Kaïs saied le peuple tunisien et les familles d errif sont conscients que les islamistes et les hommes d'affaires veulent destituer Kaïs saied. Mais nous préférons la famine aux traitres comme toi et tes amis les traitres ainsi que les hommes d'affaires. Ils disent aussi qu'il faut mieux mourir de faim que d'être diriger par les islamistes ou les traîtres.
Il ne faut pas oublier les attentats de Nice en 2016 qui ont fait 86 morts à cause des islamistes, l'attentat de Berlin en 2016 qui a fait 12 morts et plusieurs blessés, la policière égorgée au commissariat de rambouillet en 2021 tout cela à cause des islamistes ce sont vos enfants que vous avez créés. Aujourd'hui ils sèment le chaos et les tunisiens sont mal perçus aux yeux du monde tout cela à cause de vous et vos amis. Voilà ce que cela donne quand vous prenez le pouvoir : la poussée du terrorisme, les morts et la Tunisie en faillite
Ahmed
Le circuit est complexe digne d'une organisation terroristes incluant
a posté le 26-11-2022 à 15:40
Réseau politique, juridique, religieux, touristique, banquaire, et journalistique.
The Mirror
Lorsqu'il s'agit de Ghannouchi, la Justice tunisienne devient aveugle et sourd-muette
a posté le 26-11-2022 à 12:09
Le citoyen tunisien est maintenant habitué à un cirque, qui ne fait pas rire, mais qui abrutit tout un peuple. Ce cirque consiste en ceci:
Ghannouchi est accusé de tous les crimes, mais, la Justice n'est pas là. Et quand elle sent que la marmite populaire bouillonne un peu trop, elle « invite » Ghannouchi pour faire semblant de l'interroger. Ghannouchi y va accompagné d'une armée d'avocats, puis, il rentre chez lui brandissant le V de la victoire.

Cette scène devient une véritable insulte à l'intelligence du tunisien, devient un défi pour le tunisien et devient déni pour la morale humaine.

J'arrête là parce que la deuxième période du match vient de commencer.
Abir
La balle est chez ks , aucun d'autre
a posté le 26-11-2022 à 11:34
ks, il doit avoir de la volonté dont il parle! Mais il ne l'a pas! loukano fale7 rahou mena elbare7! Quoique cette commission, sort particulièrement que lorsque ks à un événement électoral ! Bizarre?!
Houcine
A nos magistrats "indépendants".
a posté le 26-11-2022 à 11:07
Les révélations rapportées par le Comité de défense des martyrs fournissent assez d'éléments.
Il y a là assez d'indices et d'éléments concordants pour mettre en cause Ennahdha, de façon générale, et Ghannouchi et sa garde rapprochée.
Désormais, la question est posée frontale lent et sans équivoque au procureur de la République, aux magistrats en charge des enquêtes, poursuites, de tous les mis en cause.
Il n'est plus possible de voir encore les islamistes sortir d'une audition escortés par leurs suppôts et criant " le dossier est vide".
Ne plus se contenter de les entendre, mais les mettre à la question comme il se doit, et leur opposer les preuves collectées par des bénévoles.
Bonne pioche, et bonne pêche !
Abir de Gabès
Secret de Polichinelle
a posté le 26-11-2022 à 10:32
De toute façon, on a les preuves depuis toujours, mais aucune volonté de la part des autorités de le faire juger.
Je dirais même que ces mêmes autorités (KS) l'épargne et le protège.
takilas
Il se prend pour un cultivé cet inculte
a posté le 26-11-2022 à 10:29
Il ne peut jamais se comparer aux vrais tunisiens qui, depuis les annees soixante et même avant, ont poursuivis des études supérieures et ont été instruits à bon escient sans démonstration aucune.
Toutefois, ces massacreurs et saboteurs nahdha, des incultes, cherchait, depuis 2011, par haine et envie, à minimiser voire anéantir tout cet acquis impressionnant de la Tunisie pays de l'enseignement et du savoir.
D'ailleurs ils sont ignorants en tout tant en techologie que pour les sciences, de même que les langues dont ils ne savent parle4 cette langue des oulémas puisquils supposent quelle se limite au dialectal et aux pronciations déformées de l'arabe usité par les tunisiens depuis des siècles conformément aux règles grammaticales des illustres savants.
Ach twazwazou jaïne il tounis ya jahala. Ithebou rawwhou ennass lkoll chalkou bikoum illi intouma kallaba wa tammáa.
Le Baron
Du pain beni avant les élections
a posté le 26-11-2022 à 09:40
Ou bien du gort sur commande de ce comité de commerce du sang de brahmi et belaid, des conférences de presse au plus offrant avec des révélations à la carte...bonne appétit
Mocheb
Yé z**** chnowa elle 5onar
a posté le 26-11-2022 à 02:48
Digne d'un vrai James Bond toute cette histoire.
Houcine
Tout cela est de notoriété publique.
a posté le 26-11-2022 à 00:03
Ce qui est surprenant, c'est à la fois le ton neutre du rapport fait des révélations du Comité de défense des martyrs, mais aussi de le présenter comme si c'était une première.
Le lien entre Ghannouchi et tout le staff de l'appareil secret, officine criminelle si l'on veut appeler les choses de leur nom, est connu de tous, tant les rumeurs (fondées) s'en faisaient l'écho.
Du reste, tout citoyen soucieux de comprendre ce qui a lieu dans les affaires du pays, ne peut ignorer toutes ces affaires de meurtres, les terreurs, les menaces.
Le spectacle violent, irrégulier au sein de l'ARP défunte que subjugua Ghannouchi donnait un avant-goût visible, franc, clair des us de cette mouvance.
Je ne veux pas seulement rappeler la folie furieuse d'un
Makhlouf, mais la suffisance de la soubrette et son mode opératoire envers les opposants.
En cela, cette "héroïne" aura contribué à nous instruire du fond du projet islamiste.
Domination, violences, terreurs, meurtres et rapines.
Alors, nous parler de démocratie, c'est aller vite en besogne.
Nous avions compris.
Tunisino
Bravo
a posté le 25-11-2022 à 23:31
Il faut serrer la corde sur ce traître de Ghannouchi, sa méchanceté est incroyable.