alexametrics
Dernières news

Lamia Zribi : Nous travaillerons à lutter contre l’évasion fiscale

Lamia Zribi : Nous travaillerons à lutter contre l’évasion fiscale

 

La ministre des Finances, Lamia Zribi, a indiqué, ce jeudi 8 décembre 2016, en marge de la plénière à l’ARP, consacrée à l’examen du projet de loi de Finances 2017, que ce projet  est un des mécanismes d'expression des politiques publiques de l'Etat.

Elle a précisé que la LF2017 a été revue à la lumière du dialogue qui a eu lieu au sein de la commission des Fiances où il a été rédigé en partenariat avec les différentes parties concernées.

 

Lamia Zribi a souligné que le PLF 2017 a été conçu dans un contexte économique difficile, où les salaires ont augmenté et les investissements diminué.

« Le défi de cette loi sera de répondre à l’équation difficile qui consiste à reprendre un rythme d’investissement soutenu  et à trouver des ressources financières supplémentaires. Son objectif sera de consacrer la justice fiscale et l'expansion de la TVA notamment par la réduction des exemptions », a déclaré la ministre.

« Nous n’avons pas visé les professions libérales dans la réforme fiscale mais nous avons tenté d’améliorer la fiscalisation des avocats et des médecins car nous avons constaté que la participation de ces deux professions est faible et nous travaillerons à lutter contre l’évasion fiscale avec toutes les parties concernées » a-t-elle ajouté.

 

Lamia Zribi a, par ailleurs, relevé une amélioration de l'indice de croissance « grâce à la reprise de l'activité du secteur des phosphates, une amélioration du tourisme et dans le secteur industriel ».

La ministre a affirmé que la réussite de la conférence Tunisia 2020 aura une incidence positive sur l’économie nationale. Elle a expliqué que les ratios des dépenses en développement augmenteront pour atteindre 15% et 16% et que les ressources propres de l'Etat ne dépassent pas 72% de la dépense totale.

« Il faut intensifier les efforts visant à fournir des ressources propres, à impulser l'investissement, la création d'emploi et la lutte contre la corruption » a-t-elle conclu.

 

M.B.Z

 

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (12)

Commenter

Hammajridi
| 09-12-2016 10:25
Bravo Mme le Ministre. Il faut que vous continuer et maintenir cette réforme malgré ces cris et ces hurlements injustes d'une classe qui se croit privilégiée.Ces loups qui ont profité depuis des années de cette manne fiscale et de l'argent de l'Etat qui doit revenir aux pauvres et aux régions dépourvues ne pensent qu'à leurs intérêts égoïstes.Ils doivent comprendre une fois pour toute qu'ils sont des citoyens comme tous les autres et qu'ils doivent bien déclarer leurs revenus et payer leurs impôts comme le font les salariés et le commun des commerçants et des industriels. Adieu le favoritisme d'antan réveillez vous.Vous devez rendre compte de ce que vous gagnez. Stop à la tricherie.
Merci Mme le Ministre de prévoir une mesure dans la loi fiscale qui interdit à ces professionnels qui ne sont que des commerçants déguisés d'utiliser cette réforme comme argument pour augmenter la facture à faire payer par les clients.Les honoraires qu'ils sont en train d'encaisser dépassent toutes les normes. C'est le temps de normaliser ces deux professions qui ont vécu depuis de nombreuses années en dehors et en violation des lois et des normes.L'on se demande si ces professionnels ont réellement un grain de déontologie professionnelle ou de patriotisme. Arrêtons cette mascarade organisée par des gens qui se considèrent des élites et qui ont prouvé ainsi leur égoïsme et leur soif pour l'argent facile. Encore Bravo Mme le Ministre et continuer votre réforme et généraliser la pour les autres professionnels similaires.

Monia
| 08-12-2016 22:21
mais que voulez-vous, il n'y a pas de pire aveugle que celui qui ne veut pas voir ni de pire sourd que celui qui ne veut rien entendre.

Fennec
| 08-12-2016 21:03
Pour résumer en quelques mots l'ensemble de vos commentaire.
Tout les musulmans ont un grain...
Les beaux jours sont derrière nous.
Bonne soirée.

DHEJ
| 08-12-2016 16:04
Mais il faut lui demander pourquoi flle ne soigne sa dentition.


Temps matériel ou moyen matériel?


C'est IGNARE!

R.T.
| 08-12-2016 14:28
Cette dame donne bonne impression gentille et de confiance ; mais ce poste lui faut un bon calculateur qui sait comment maîtriser les moments difficiles et trouver des solutions pour le manque.

MOMO
| 08-12-2016 14:07
Ceux qui insultent la ministre et parlent d infrastructure veulent cacher leurs malaises car ils sont concernes par le vol d impots et l insultent pour se venger mais on est d aaccord avec elle elle vous mettra en prison comme cahuzac alors vous perdez rien pour ttendre votre tour arrive et surtout je vise un bien determine

Hatem jemaa
| 08-12-2016 13:57
C'est par là qu'il fallait commencer. Et pour cela reduire la pression fiscale, lutter efficacement contre l'économie parallèle, réformer la fiscalité sur les entreprises et RÉDUIRE LE TRAIN DE VIE DE L'ETAT. EN un mot tout un PROGRAMME de gouvernement et de réformes en accord avec un ETAT du 21ème siècle.

MOMO
| 08-12-2016 13:50
L ex ministre Français a eu 3 ans de prison ferme alors avocats médecins pharmaciens ou autres on s en fout mettez les e prison une fois pour toute qu ils brulent en enfer

kameleon78
| 08-12-2016 13:36
Jérôme Cahuzac l'ancien ministre socialiste de Hollande a été condamné aujourd'hui à 3 ans de prison ferme, prenez-en de la graine alors que Bouchlaka avec son million détourné à son propre compte ne risque rien. (même pas une mise en examen).

observator
| 08-12-2016 13:17
"....l'expansion de la TVA notamment par la réduction des exemptions », a déclaré la ministre.

Cela en dit long sur les esprits qui nous gouvernent.
Le terme "expansion " rime avec le terme conquête.
Pour elle alourdir la charge fiscale des pauvres contribuables en augmentant la pression indirecte est une ghanima.
Melhoufin la razia quoi.

On ne dit pas expansion de la TVA mais
on dit chère Mme ; "étendre le champ d'application de la TVA à ....".
Et dans ce cas , c'est le tunisien modeste et zaweli ( le plus grand nombre) qui payera cet impôt.
C'est comme l'autre responsable qui parlait de l'augmentation du prix du sucre en disant seuls sont concernés les professionnels ( industrie agro-alimentaire, pâtissiers...).
Mais il "oublie" que ces derniers vont répercuter cette augmentation sur le prix payé par les consommateurs dont la plupart sont modestes et zwawla.

Mnin jabouhom hel génies.
Quelle catastrophe pour notre pays.

A lire aussi

Les résultats prémilitaires du premier tour de la présidentielle ont été annoncés dans l’après-midi

17/09/2019 19:58
3

La direction de la campagne électorale du candidat d’Ennahdha, Abdelfatteh Mourou a tenu, ce mardi

17/09/2019 18:55
12

Business New a compilé les écarts entre les dix premiers candidats dans les chiffres donnés par les

17/09/2019 17:16
7

Le parti Au cœur de la Tunisie a organisé, ce mardi 17 septembre 2019, une conférence de presse dans

17/09/2019 17:03
1

Newsletter