alexametrics
BN TV

La langue française se fait violer en direct à la télé

La langue française se fait violer en direct à la télé

 

Au départ, l’intention était sûrement bonne et il s’agissait de faire un jeu supposé amuser la galerie, mais cela s’est transformé en véritable supplice. Ainsi, dans une émission animée par Naoufel Ouertani sur Attessia le 29 mai 2019, une des chroniqueuses devait subir une dictée en langue française.

Et c’est là que les spectateurs ont eu le plaisir de découvrir de nouveaux mots en langue française ou plutôt de nouvelles orthographes. Ainsi, vert devient veir, haricot devient arricot ou encore cauchemar devient cochemart.

Une belle défaite pour un pays largement francophone mais dont les « stars » ne savent pas écrire.

 

M.A

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (52)

Commenter

Catarali
| 06-06-2019 21:15
Sincères condoléances à Jean Valjean , tant que OPDA trinque et mâche avec les uns et les autres on pourra écrire farmassi sans doute .

Akoubi Ammar.
| 05-06-2019 17:17
Génération barouita, delouah, ibarek fi trabec ya Tounes ( sous l égide sidi echeikh et des singes).

Angel
| 31-05-2019 21:28
A tous ceux qui critiquent cet article, la langue française et le bas niveau où est tombé le tunisien, proposez donc que cette émission récidive mais en italien ou en anglais ou en arabe littéraire ou...
Vous verrez que ce qui a dégringolé c'est le niveau général des enseignants comme des élèves, des politiques et de l'ensemble de la population, dégringolade comme celle de l'économie...
Mais rien n'est fait pour relever l'ensemble... Et ça ça arrange bien les colonisateurs de la Tunisie qu'ils soient européens., islamistes, qataris, saoudiens....
C'est une concurrence qui s'elimine d'elle même !

ali
| 31-05-2019 09:37
C'est du délire ce que vous écrivez.La langue française s'est imposée en Tunisie parce que, malgré tout,la colonisation française avait apporté,la modernité dans tous ses aspects.L'école et l'enseignement moderne,c'est la France qui les avaient introduits en Tunisie.L'enseignement gratuit et les filles sur les bancs de l'école,on les doit à la France.Le Baccalauréat,le certificat d'étude,les écoles professionnelles et d'apprentissage, c'est la France.....

Gg
| 31-05-2019 06:39
Je ne connais aucun français ennemi de la Tunisie.
Mesurez vos paroles, votre racisme vous perdra!

Maxula
| 30-05-2019 23:11
"it pisses off the frenchies"

Neither french nor English, you are weak in both !
What about if you try in arabic ?
Maxula.

Maxula
| 30-05-2019 23:01
"Rares sont ceux ceux qui maîtrisent le subjonctif, le conditionnel et même l'impératif."

A part vous, je ne vois pas qui d'autre "méprise", oups! "maîtrise" autant le franco-charabia !
Maxula.

Maxula
| 30-05-2019 22:51
"Une dicté en langue étrangère"

"Dictée" prend la marque du féminin, sauf par exemple quand ce qui précède est au masculin : "ce texte est dicté" !
Maxula.

Maxula
| 30-05-2019 22:32
"besoin d'abroutir les gens"

Ces gens-là sont déjà abrutis de naissance si ce n'est par ce qu'ils croient vrai puisque lu quelque part, pas besoin qu'un "observator" les rende encore plus "abroutis" !
Maxula.

Monia
| 30-05-2019 21:56
pourquoi cet exercice d'orthographe français alors que d'un simple point de vue didactique le bon sens prévaudrait d'abord, et avant toute autre langue, de saluer la maîtrise de la langue nationale.

A lire aussi

Et d’ajouter qu’il était « inquiet pour la démocratie » en Tunisie ainsi que du retour des pratiques

25/08/2019 19:04
6

Une tornade qui s’associe aux perturbations météorologiques touchant plusieurs régions dans le pays

25/08/2019 15:00
8

Il a, cependant, relevé que c’était Ennahdha, qu’il a qualifié d’Etat islamiste, était le « premier

25/08/2019 14:44
27

Le représentant légal de Nidaa Tounes, Hafedh Caïd Essebsi a déclaré ce samedi 24 août 2019, lors de

24/08/2019 21:23
48

Newsletter