alexametrics
Dernières news

La Haica exprime son soutien à Haythem El Mekki

Temps de lecture : 2 min
La Haica exprime son soutien à Haythem El Mekki

 

La Haute autorité indépendante de la communication audiovisuelle (Haica) a exprimé, dans un communiqué daté de ce mardi 19 mai 2020, son inquiétude face à l'escalade de la violence, la haine et le takfir (accusations dapostasie) dans le discours politique chez certains partis politiques représentés au Parlement contre les instances, les associations civiles et des voix libres qui ont refusé de se soumettre aux pressions du banditisme financier et politique. 

 

Après avoir démontré les violations constitutionnelles et légales de l’initiative législative d’Al Karama relative à l’amendement de l’article 116 de 2011, l’instance a constaté la multiplication des violations de la loi pour atteindre la liberté d’expression et de presse via l’atteinte à la dignité des journalistes et les tentatives de les terroriser. Elle a exprimé dans ce cadre son soutien au journaliste et chroniqueur Haythem El Mekki suite aux insultes portant atteinte à la dignité humaine proférées par le député et leader de la coalition Al Karama Seif Eddine Makhlouf. Elle a également exprimé sa solidarité avec les médias, les journalistes et tous ceux qui travaillent dans le secteur.

 

La Haica a en outre invité les médias à la prudence en traitant avec certaines personnes connues par leurs discours de haine et d’incitation à la violence pour qu’ils ne deviennent pas une tribune pour les véhiculer. Elle a appelé les journalistes à contrer ce genre de message sans porter atteinte au principe de la liberté d’expression, de pluralité politique et du droit d’accès à l’information. Elle les a appelés à s'accrocher à leur indépendance et à leur liberté d'exercer leurs fonctions et leur rôle selon les règles professionnelles et éthiques et à la solidarité afin de faire face à ces plans suspects qui visent leur rôle central dans la gestion du débat public.

L’instance a souligné l’importance de fournir une protection aux journalistes visés par ce discours haineux et appelé à l’ouverture en urgence d’une enquête au sein de l’Assemblée des représentants du peuple sur les circonstances légales et procédurales qui ont entouré le retrait de l’initiative présentée au Parlement à la date du 3 janvier 2018 et relative à la liberté de communication audiovisuelle.

 

La Haica a appelé le président de la République et le chef du gouvernement à préciser leurs positions concernant les tentatives de revenir sur les instances constitutionnelles indépendante à travers les initiatives législatives anticonstitutionnelles, et souligne l’importance d’accélérer la mise en place de la Cour constitutionnelle, vu ce qu’a laissé son absence comme vide exploité par certaines parties pour violer la constitution.

 

I.N

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (10)

Commenter

Badmax
| 20-05-2020 02:34
N'importe quoi vous avez fait de lui un président lors des votes et vous vous maintenez a soutenir c'est la solution de crier victoire après sa perte par la peuple si non ca va vous n'avez jamais porter atteinte a votre poulet. Eh bien sachez que vous êtes les 1er respensable de ce qui nous tombe dessus car vous avez toujours influencer vos lecteurs par vos projets après les votes. Vous aussi coupables que lui vous n'avez pas guider vos lecteurs au bon choix pour le pays.

Messaoud
| 19-05-2020 21:42
Les urnes ont désigné des députés incitant à la haine et la violence, fascistes et spécialistes de l'intimidation. C'est à ces électeurs qu'il faudrait s'en prendre . Des voyous qui ont grandi dans les insultes et la violence ont créé des partis. Bien fait pour le peuple et merci à ceux qui ont auparavant gouvernés de nous avoir laissé des racailles

Observateur
| 19-05-2020 20:14
Tout le monde se lève pour Danone pardon pour l'argent

Opacité totale
| 19-05-2020 20:13
Les intérêts financiers alignent tout le monde surtout la gauche .

Journaliste
| 19-05-2020 20:11
Chercher les sous vous allez comprendre pourquoi et pour qui celui la supporte celui la

Samir
| 19-05-2020 20:10
Haica est un instrument très particulier.

Son financement est particulier.

Analyse : Haica / SNJT / BN
| 19-05-2020 20:08
Derrière toute solidarité il y'a un intérêt .

L'intérêt est souvent financier

Khneji
| 19-05-2020 18:09
On doit rappeler tout le monde que c est le chroniqueur qui a déclaré la guerre contre le député...!!!!.On doit rappeler aussi que ce meme chroniqueur avait traité il y a 3 ans les Tunisiens residents au Qatar de "Chiens"....Ce qui m etonne qu' on on entendu beaucoups plus de la part de Mr BCS, de la part de Mr Jaraya et de la part de Safi S..et on a pas vu une reaction de la part de la Haica ou de la part du syndicat des journalistes!!!!

aldo
| 19-05-2020 17:57
il est temps de prendre position contre des partis voyous , demain le citoyen fera la différence .-- les politiciens partiront mais le citoyen reste

Manane
| 19-05-2020 17:43
Le voleur reconnaît le voleur et le loup reconnaît le loup. Les semblables s'attirent

A lire aussi

Le PDL a rendu public, un communiqué, ce vendredi 25 septembre 2020, annonçant qu’il a déposé, au

25/09/2020 23:12
0

Le président de la République, Kaïs Saïed a effectué, ce vendredi 25 septembre 2020, une visite à

25/09/2020 21:54
0

Cet établissement de soins provisoire a une capacité de 84 lits

25/09/2020 20:58
0