alexametrics
vendredi 07 octobre 2022
Heure de Tunis : 04:17
Dernières news
Ksila : La participation de partis au gouvernement est tributaire de leur soutien à BCE à la présidentielle (audio)
31/10/2014 | 11:27
1 min
Ksila : La participation de partis au gouvernement est tributaire de leur soutien à BCE à la présidentielle (audio)

Invité sur le plateau de la station Shems FM, dans la journée du vendredi 31 octobre 2014, le membre dirigeant et député fraichement élu du parti Nidaa Tounes, Khemaïs Ksila a indiqué que même si le mouvement obtenait le 50+1 à la nouvelle Assemblée, il n’est pas question, selon leur vision politique, de gouverner seul. S’agissant de la formation d’une coalition au sein du nouveau Parlement, Khemaïs Kssila a expliqué que Nidaa Tounes esquisse pour l’heure la possibilité de s’allier avec les partis politiques qui lui ressemblent à l’instar du Front Populaire. Et d’ajouter qu’il ne s’agit pas d’une coalition politique avec les partis dont les programmes électoraux ont des traits communs mais plutôt des programmes de gouvernement qui soient approximatifs.

Khemaïs Ksila a précisé, par ailleurs, que Nidaa Tounes pourra rallier à ses rangs d’autres partis politiques en vue d’obtenir un bloc commun de 109 députés. Les partis dont il est question sont Afek Tounes, le Front Populaire ainsi qu’Al Moubadara. Concernant la formation du nouveau gouvernement, M. Kssila a brossé trois scénarios : d’abord un gouvernement sans la participation d’Ennahdha, ensuite un gouvernement incluant le mouvement islamiste à condition qu’il s’engage à soutenir Béji Caïd Essebsi à la présidentielle et enfin un gouvernement de compétences nationales mais qui demeure un choix peu probable. Khemaïs Ksila a expliqué de même que la participation d’une partie ou d’une autre au prochain gouvernement est tributaire de son soutien au leader de Nidaa Tounes dans la course pour Carthage.

Na. B

31/10/2014 | 11:27
1 min
Suivez-nous