alexametrics
Dernières news

Khalil Ghariani à l’UGTT : Annoncer une grève générale dans ces circonstances est inadmissible !

Khalil Ghariani à l’UGTT : Annoncer une grève générale dans ces circonstances est inadmissible !

 

Le membre du bureau exécutif de l’Utica, khalil Ghariani a déclaré, ce jeudi 6 septembre 2018, à Shems FM que les revendications de l’UGTT ne sont pas raisonnables tenant compte de la situation économique du pays.

 

Khalil Ghariani a estimé qu’annoncer une grève générale est inadmissible dans des circonstances pareilles. «Le syndicat a tout d’abord existé pour lutter contre la colonisation et non contre les intérêts du peuple» a-t-il expliqué.

 

M. Ghariani a également ajouté que la revendication d’une augmentation de salaire de 10.3% n’est pas possible étant donné que tout le secteur économique passe par une crise.

 

F.J

 

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (9)

Commenter

Habib
| 07-09-2018 09:40
Les syndicats agissent utilement comme centres de résistance aux empiètements du capital. Ils échouent en partie quand ils font un usage peu judicieux de leur puissance. Ils échouent entièrement quand ils se livrent à une simple guérilla contre les effets du système actuel, au lieu d'essayer dans le même temps de le changer, au lieu de se faire un levier de toutes leurs forces organisées, pour l'émancipation finale de la classe ouvrière, c'est-à-dire pour abolir enfin le salariat.

Gâté
| 07-09-2018 07:07
Imaginez un peu que l'uggt est un organisme en Corée du Nord , quelle est d'après vous la réaction de son président ?

Pourquoi faire
| 06-09-2018 23:10
Dans notre langage de tous les jours, on dit de quelqu'un qu'il edt sale pour dire qu'ils est véreux et corrompu désintéressé de la décence comme de la morale.
Ces gens qui ont été dignes probablement mais il y a fort longtemps, sont devenus avec le temps'sales'.
Ils sont reçus de Francfort au Palais de Carthage en passant par Stockholm pour recevoir le prix Nobel !
C'est donc un peu l'époque qui le veut !
Après tout le Duc et la Duchesse de Luxembourg n'ont pas été reçus également au Palais de Carthage, il n'y a plus si longtemps !
L'argent n'a pas d'odeur comme on dit et la morale il l'ignore ! Même la décence, lui est devenue inconnue à l'argent !
Il faut s'adapter à son temps même lorsque c'est un sale temps !

Barg-ellil
| 06-09-2018 20:29
Plus la situation est critique plus ce fou furieux se sent fort et essaie de serrer un peu plus pour étrangler le pays.
Les syndicalistes d'après la révolution dégainent
leur arme favorite " la gréve " pour un oui ou pour un non et souvent pour des caprices de chefs arrogants et irresponsables a qui on a déroulé les tapis rouges de Carthage et d'Elkasba croyant avoir affaire à des gens sensés et raisonnables , il s'avère aujourd'hui qu'il sont tout le contraire .
Une chose est sûre , l'image de l'UGTT en pâtira tôt ou tard à cause du comportement de ses dirigeants actuels .

Boulahya
| 06-09-2018 18:27
L'attitude du charcutier Tabouli est celle de tout responsable INCULTE ,donc instinctif ,impulsif,reactif,lunatique ,agressif,.....
C'est un sous produit d'un milieu mercantile et opportuniste qui ,profitant d'une faille de l'histoire sociale et politique de la Tunisie,ont envahi la prestigieuse tente de l'UGTT,pour en faire un juteux fonds de commerce. .
Ces mediocres sont a combattre en les soumettant a un travil de .......formation.

Aby
| 06-09-2018 17:22
Taboubi contribuera à mettre le feu à la maison tunisie autant que les barbus et quelques autres goujats ignares mais il va de soit que la maison Tunisie leur attribuera la médaille du mérite de l'oubli...

DHEJ
| 06-09-2018 17:13
Tabboubi chef de l'UGTT ou le GAMIN chef de l'exécutif?

abouali
| 06-09-2018 17:05
Je ne doute pas de l'esprit patriotique des syndicats, ni de leur souci de l'intérêt national. Mais certains, et à leur tête leur secrétaire général, confondent l'action syndicale pure, cad la défense des intérêts des travailleurs, et son utilisation au profit d'objectifs politiques, dont notamment le changement de gouvernement, ou l'affaiblissement de l'administration afin d'avoir beau jeu de dénoncer son incurie. On a l'impression, avec Taboubi et son équivalent Yacoubi, que l'on se trouve en période de guerre qu'il faut gagner par tous les moyens, quitte à mettre le pays à genoux ! Une confrontation sans fin avec qui ? un occupant ? un envahisseur ? Israël ? des extra-terrestres ? On ne sait au juste jusqu'où peuvent aller ces va-t-en guerre qui suscitent autour d'eux des vocations qui s'expriment parfois brutalement et toujours au détriment des citoyens, souvent pris en otage de ces délires dévastateurs. Cette fuite en avant dans la revendication, l'agressivité des propos et les menaces, est la marque incontestable de la faiblesse de la culture et de la conscience syndicale chez ces personnes, et la négation de l'esprit des leaders historiques de ce grand mouvement. Peut être est ce tout simplement l'absence de culture tout court !

Mansour Lahyani
| 06-09-2018 16:37
Naturellement c'est inadmissible ! Malheureusement, même s'il a appris pas mal de choses de ses fréquentations, Taboubi ignore complètement le sens de ce mot dès lors qu'il s'agit de sa stratégie propre ! Il mettra, s'il le faut, le pays à feu et à sang si sa stratégie le lui ordonne!

A lire aussi

Ainsi, Abdelkarim Harouni a précisé que les concertations porteront d’abord sur le programme, les

20/10/2019 22:05
0

Le ministère de l’Intérieur a annoncé, dans un communiqué rendu public ce dimanche 20 octobre 2019,

20/10/2019 21:51
0

Toutefois, une réunion est prévue demain lundi en vue d’examiner les requêtes des journalistes en

20/10/2019 20:17
0

Le différend Mekki-Ghannouchi n’est pas tout

20/10/2019 18:00
10

Newsletter