alexametrics
Sur les réseaux

Kalthoum Kennou évoque le directeur de campagne de Kaïs Saïed

Kalthoum Kennou évoque le directeur de campagne de Kaïs Saïed

L'ancienne présidente de l'Association des magistrats tunisiens (AMT) et candidate aux élections législatives, Kalthoum Kennou, a révélé que Ridha Mekni, surnommé Lenine, est le directeur de la campagne électorale du candidat indépendant Kaïs Saïed et est connu pour es activités syndicales et sa haine envers les islamistes.

« A l’université, les islamistes l’avait agressé (Ridha Mekki, Ndlr) à plusieurs reprises. Il avait même failli être poignardé une fois et j’en suis témoin. Après le 14 janvier 2011, on s’était croisés par hasard à l’avenue Habib Bourguiba et il m’avait révélé qu’il était en train de mettre en place, avec d’anciens compagnons de l’université, une initiative politique. Il m’avait invité à les rejoindre. Ma réponse était claire : je suis juge et je ne dois pas perdre ma neutralité. Je ne devais intégrer aucune organisation politique », a-t-elle écrit dans un post Facebook publié ce lundi 16 septembre 2019.

Concernant le supposé soutien du parti Hizb Ettahrir à la candidature de Kais Saïed, Kalthoum Kannou n’a pas caché son étonnement et s’est même demandé si Ridha Mekni a réellement changé de position vis-à-vis des islamistes ajoutant : « Je n’arrive pas à digérer cette information» .

 E.B.A.

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (9)

Commenter

lechef
| 17-09-2019 13:18
Qu'est-ce qu'il a fait?Qu'est-ce qu'il faisait? Ceci ne nous intéresse pas.
Disons, plus exactement.qu'est-ce qu'il pourrait faire ?
Devant la situation actuelle très difficile et un tableau de bord sombre qui représentent des facteurs critiqués énergiquement par les candidats Saied et Karoui pour y arriver à ce stade ,
Pourront-ils faire mieux
Ce n'est pas évident ....Attendons et voir .

vieux tunisien
| 17-09-2019 10:49
En écartant la nomenclatura politique dominante sur la scene politique, les tunisiens ont voté pour une personne qui le connaissent à travers son allocution en arabe littéraire, donnant une impression d'homme cultivé et maitrisant les règles de droit.
Est ce que c'est suffisant pour être un bon président de la république !!
Aujourd'hui les défis de la Tunisie sont nombreux : le terrorisme, la drogue, le déclin économique, le chômage, le réchauffement climatique, le niveau médiocre de l'éducation, la pollution et l'épuisement des ressources naturelles telles que l'eau, les problèmes de l'agriculture menacée par les semences OGM et les pesticides importés par la mafia , etc....
Je ne vois pas aucune compétence de ce monsieur dans ces domaines cruciaux qui touchent intimement la vie des tunisiens de tous les jours.
Il nous parle de visiter l'Algérie dés son élection alors que l'Algérie est en pleine crise politique et il nous parle de refuser de changer les règles d'héritage pour respecter la loi islamique et ne s'occupe que de sujets bidons qui n'ont aucun rapport avec la réalité de la souffrance quotidienne des tunisiens pour une lutte acharnée de survie...
Il nous dit qu'il est trés fort en droit constitutionnel mais on s'en fout de ses compétences de professeur, on veut quelqu'un qui nous ramène des investisseurs, qui interdit les OGM et les pesticides, qui crée des projets économiques, qui donne un coup de jeune aux institutions et qui punit tous ceux qui profitent du système pour s'enrichir sur le dos des pauvres gens.
Donc pour moi je préfère Monsieur Karoui, qui malgré son coté "Ripoux", pourra au moins donner un peu d'espoir aux tunisiens sur le coté économique.
on n'a pas besoin d'un prof de fac parlant la langue littéraire, on a besoin d'un mec proche des gens et qui parlent leur langue et s'occupe de leurs problèmes

mansour
| 17-09-2019 09:38
qu'inspire le manque de transparence des concernés

Bizertin
| 17-09-2019 07:11
au lieu de chercher les excuses pour des salafistes.

St Just!
| 16-09-2019 22:25
Il me semble que M. Said n'est pas pour l'égalité entre les tunisiens et les tunisiennes. Cette position inquiète quant à ses capacités à moderniser la Tunisie et ses structures.

Hounga
| 16-09-2019 14:13
De toute façon les nombreuses voix en faveur de NK mettent en doute la crédibilité de vos collègues. Les tunisiens ne font pas confiance à la justice et sa supposée indépendance. Que de gens sont condamnés, des personnes aux moyens limités, à des peines injustes. En Tunisie le plaignant pourrait devenir un coupable. Peut-être que Kais Said connu pour sa droiture quelquesoit son conservatisme va nettoyer cette justice.

nazou de la chameliere
| 16-09-2019 12:46
de pourrir le climat politique !!
Accepter le résultat des urnes POINT BARRE !!!
Si la famille merdocratique a faillie , ne cherchons pas un bouc émissaire !!

tunisie va mal
| 16-09-2019 12:46
Hier a 20h01 et les attaques et les machines ont commencés a tourner contre KSaied.
Attendons que nous écoutons ce qu'il va nous présenter après vous jugerez .
Ya walla ahwel
Vos machines sont obsolètes et au peuple de choisir son président.

tunisien
| 16-09-2019 12:11
chère mm KANNOU tout est possible en politique
( surtout en TUNISIE)
un petit coup d'?il du côté de l'ARP ou sur les dirigeants des partis politiques vous fera digérer cette information

A lire aussi

Le dirigeant Ennahdha, Noureddine Bhiri a rendu public un statut, ce jeudi 17 octobre 2019, assurant

17/10/2019 21:57
42

Ainsi, Mohsen Marzouk a conclu que les politiciens doivent se remettre en question et apporter les

17/10/2019 12:55
6

C’est dans un statut Facebook datant de ce jeudi 17 octobre 2019 que M. Chaâbane a, également,

17/10/2019 09:45
12

L’affiche du nouveau président de la République, fraîchement élu Kais Saïed à Kairouan a suscité une

15/10/2019 23:06
14

Newsletter