alexametrics
Dernières news

Kaïs Saïed rend hommage à Radhia Nasraoui

Temps de lecture : 1 min
Kaïs Saïed rend hommage à Radhia Nasraoui

 

Le président de la République, Kaïs Saïed, a effectué, jeudi 13 août 2020, une visite de courtoisie au domicile Radhia Nasraoui et ce en hommage à cette activiste des droits de l’Homme, à l’occasion de la fête nationale de la Femme.

Saluant les efforts de l'activiste, Kaïs Saïed a souligné que la Tunisie avait encore besoin de Radhia Nasraoui et de son militantisme, lit-on dans un communiqué de la présidence de la République.

 

Radhia Nasraoui a, rappelons-le, été hospitalisée à plusieurs reprises dans des établissements de santé tunisiens et étrangers, entre 2019 et 2020, à cause des séquelles des violences dont elle avait été victime avant la Révolution. La militante est atteinte d’hydrocéphalie et glandes thyroïdes.

 

N.J. 

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (8)

Commenter

ourwa
| 14-08-2020 15:29
Est-il étonnant que vous applaudissiez ce président islamo-fasciste ? manifestement non... A cette aune, vous ne tarderez pas à applaudir des quatre fers les islamo-fascistes de nahdha, lesquels se proclament " révolutionnaires", " démocrates", " défenseurs des droits de l'homme", " soucieux de la situation très précaire de la moitié des familles tunisienne" et ô combien respectueux de la charia et de ses ravages...Comme vous devez le constater, K.S. se révèle bien pire que BCE, lequel avait carrément confié les clefs du pays à ghannouchi à Paris en 2013, bien avant les élections de 2014. Vous connaissez la suite. BCE, de ce fait, a étranglé un peu plus les revendications légitimes des révolutionnaires de 2010-2011, K.S. travaille, depuis qu'il est élu, à les enterrer définitivement. Son discours du 13 courant ne doit tromper personne, il y affirme explicitement le caractère islamo-fasciste de la constitution, notamment à travers la loi charaïque sur l'héritage. D'autres articles de la constitution ancrent celle-ci dans le champ islamiste... A ceux qui prétendent que le discours du 13 est une gifle pour nahdha, ou bien ils ne savent ni lire ni comprendre, ou bien ils jouent un double jeu, manipulatoire. Comme on le voit, le discours du 13 conforte nahdha dans ses choix idéologiques et dans ce sens le caractère islamo-fasciste de la constitution. Le gouvernement de Mechichi aura la confiance du parlement, d'autant plus qu'il comprendra une belle brochette de ministres islamo-fascistes et dans la foulée une évolution immobile des institutions de l'Etat et de la situation socio-politique, autrement dit une détérioration continue de l'économie et du niveau de vie de tous.Et dans le cas du refus de confiance à Mechichi et sa bande, la constitution demeurera islamo-fasciste dans son ensemble, avec peut être une petite révision-bricolage touchant l'article 1 qui sera alors expurgé de la référence à l'islam.En somme, K.S. marche allègrement sur les pas nauséabonds de BCE, en déclarant explicitement le caractère islamo-fasciste de la constitution...et en assénant à son tour une monumentale gifle aux femmes tunisiennes; nahdha doit être ravie, ainsi que ses électeurs et la majorité des hommes tunisiens pour lesquels la femme doit être maintenue dans son statut d'éternelle mineure, inférieure, assujettie pour toujours à l'autorité abjecte et liberticide de l'homme.

Gg
| 14-08-2020 06:56
Encore une fois, bravo.

ourwa
| 13-08-2020 23:48
Oui, comme vous dites : " le message est clair"; K.S, cet hypocrite accompli, populiste de bas étage, après avoir clairement et explicitement soutenu l'orientation islamo-fasciste de nahdha
https://www.businessnews.com.tn/kais-saied--letat-na-pas-de-religion,520,101156,3
n'hésite pas à faire du plat à une authentique défenseuse des droits humains, lui qui soutient clairement l'engeance islamo-fasciste au pouvoir, totalitaire et criminelle.Sa "visite de courtoisie" à Radhia Nasraoui, on ne peut la ressentir que comme une insulte à cette grande dame et comme un crachat sur les droits de l'homme...

Alya
| 13-08-2020 22:57
Que dieu tu gardes ma grande et KS devait être très fière de te rencontrer en ce jours qui nous célèbrent toutes

Abir de Gabès
| 13-08-2020 18:29
Ce n'est pas les islamistes qui le feraient.

Ahmed
| 13-08-2020 18:29
Bravo

Tunisino
| 13-08-2020 17:13
Militantes des droits de l'homme, d'accord malgré que cela n'est plus une priorité, et les militantes économiques pour encourager les affaires, et les militantes sociales pour encourager l'endurance! Un président qui ne cesse de nous surprendre (pas tout à fait vu sa formation et son parcours) par son populisme.

G D ID
| 13-08-2020 15:51
Et bien que mariée c'est elle qui nourrit la famille et qui paye "eddabbouza" son "star"de mari à toujours le gosier sec à force de râler et un long poil dans la main qui l'empêche de travailler.

A lire aussi

Au final, le congrès a abouti à l’élection d’un bureau exécutif de neuf se présentant comme suit :

21/09/2020 03:00
0

C’est l’EST qui a remporté le titre pour cette année après avoir gagné le match aux tirs au but.

20/09/2020 20:52
1

Le mouvement Ennahdha a clôturé, ce dimanche 20 septembre 2020, ses journées parlementaires, sous la

20/09/2020 18:18
3

Un communiqué rendu public par la présidence de la République, indique que la situation sera évaluée

20/09/2020 16:09
8