alexametrics
jeudi 11 août 2022
Heure de Tunis : 22:25
BN TV
Kaïs Saïed profite de la journée du Savoir pour évoquer les résultats de son référendum
05/08/2022 | 19:00
2 min
Kaïs Saïed profite de la journée du Savoir pour évoquer les résultats de son référendum

 

Ce vendredi 5 août 2022, Kaïs Saïed a profité de son discours prononcé à l’occasion de la journée du Savoir, à Carthage, pour évoquer les résultats du « référendum historique », du 25 juillet.

 

Le chef de l’Etat a évoqué les réformes « loin d’être innocentes » qui se sont succédé dans l’enseignement au fil des années. « Des réformes qui ont fait entrer la politique dans l’enseignement. Le but n’était pas d’améliorer l’enseignement tunisien mais de créer des supposés équilibres servant à faire primer un courant politique sur un autre, contradictoire », a-t-il dit.

Il ajoute : « Ces deux courants se tiennent aujourd’hui côte à côte et ne s'opposent plus. Les années les ont mis à nu et ont percé leurs mensonges. Ils ont été mis à nu par le peuple et par le référendum historique du 25 juillet, malgré les tentatives de le décrédibiliser qui ont été menées par ceux qui se livraient bataille dans les complexes universitaires et qui s’unissent aujourd’hui derrière les mêmes slogans. Ils ont été vomis par le peuple et n’ont pas obtenu, tous réunis, plus de 1.700.000 voix », a-t-il dit.

 

Kaïs Saïed a annoncé, dans ce sens, que la nouvelle constitution prévoit la création du conseil supérieur de l’éducation et de l’enseignement « afin de garder nos élèves, étudiants et chercheurs dans tous les domaines, à l’écart des calculs politiques (…) Parce que le peuple n’est pas une marionnette et le savoir n’est pas une marchandise ».

 

 

 S.T

05/08/2022 | 19:00
2 min
Suivez-nous
Commentaires
Mansour Lahyani
Les résultats de "son" référendum : J'ADORE !!!
a posté le 07-08-2022 à 08:20
Que voulez-vous ajouter à ça !!! C'est assez parlant comme ça, non ?!!
Forza
un malade
a posté le 06-08-2022 à 16:12
.
Soussi
Votre Chance
a posté le 06-08-2022 à 14:54
Mr Le President
Vous avez une chance pour devenir le President qui changera la Tunisie pour le bien
L histoire est la pour juger votre accomplissement
Ouvrir les dossiers des grands chantiers qui dorment dans les tiroirs
Stevie
Hhhhh
a posté le à 13:08
Hhhh oui il va changer la Tunisie, en devenant le pays ami de l Iran... hhhhhhhh.

Tout ce qu il va faire c nous emmener dans le sillage des pays qu on laissera juste survivre et saigner jusqu a l agonie, nous et nos enfants.

Casse toi vite de ce pays au lieu de te raconter des histoire...Tu te rends compte ou pas si on est un pays très amis avec l Iran maintenant !!! L Iran.....hhhhh
DIEHK: Je ne fais partie de la secte des Bhaims de Bhimcop!
@ Bhimcop et les autres Bhaims!
a posté le 06-08-2022 à 11:18
Je vous dis :
Il faut savoir ce que l'on veut. Quand on le sait, il faut avoir le courage de le dire ; quand on le dit, il faut avoir le courage de le faire. - Georges Clemenceau
Et que : L'important n'est pas de tout savoir mais de savoir où tout se trouve.
Et : Le challenge c'est de savoir si je peux sans devoir
Mais :La sagesse est la mère du savoir mais souvent ce dernier ce comporte comme un enfant gâté et ingrat.
Et: Savoir , est facile . Appliquer n'est pas aussi simple.
Surtout :Savoir dire non c'est respecter ton temps. Donner de la valeur à ta vie, à tes priorités. Et donc à toi-même.
Et dans la vie, il faut savoir encaisser pour mieux frapper ensuite.
Et je termine : Le savoir de l'existence prime sur le savoir livresque.
Sans rancunes Messieurs Dames pour votre mauvaise journée du non "savoir" traitée par 1 Bhimcop et autres Bhaims........




GZ
En campagne permanente. "Un président ne devrait pas dire ça".
a posté le 06-08-2022 à 03:18
"...ils ont été vomis par le peuple est tous réunis, n'ont pas obtenu plus
d'1 700 000 voix".
Tant qu'on était en période de référendum, que la campagne battait son plein, le président était en droit de défendre son projet. Il n'y avait rien excessivement anormal à ce qu'il mît son poids dans la balance pour le succès d'un projet personnel. Même s'il y a à redire, on a flirté avec l'illégalité.
Aujourd'hui que la page référendum est tournée, que la nouvelle constitution est semble-t-il adoptée, celle-ci est censée être applicable à tous. Ceux qui ont voté pour, ceux qui ont voté contre et ceux qui se sont abstenus, sans distinction.
Ces propos sont inutilement hargneux, clivants, stigmatisants et surtout dangereusement séparatistes.
"Vomis par le peuple" !
Quel peut être l'état d'esprit de celui qui s'étend qualifié de "vomi" ?
Et d'après le président, ils seraient quelque deux millions. Cela en fait du vomi à ramasser.
S'il se veut président, il doit l'être de tous et cesser de montrer du doigt ses opposants auquel il doit plutôt tendre la main, dépasser clivages, les ressentiments et réduire les fractures inhérentes à toute bataille électorale.
Observons les discours post électoraux à chaud dans les véritables démocraties. Les dirigeants des partis arrivés en tête censés prendre la direction des affaires, ne jettent la pierre aux autres. Tous composent avec l'opposition et ne cherchent qu'à gouverner dans un climat apaisé.
Dans un pays à régime présidentiel, le nouvel élu ou réélu ne songe pas à fanfaronner. Il tend la main à ses opposants. Il tient un discours rassembleur et fédérateur.
Parce qu'il n'y a qu'un pays uni dans sa diversité avec ses différentes sensibilités, il ne saurait y avoir de bons citoyens et d'autres mauvais, de seconde zone parce que "mauvais électeurs".
B A BA du vivre ensemble.

Fares
@GZ Clivages et trahisons
a posté le à 18:05
Bonjour GZ,

Saïed est toujours en mode règlement de comptes personnels. Il ne changera pas à 65 ans.

Je parie qu'il a passé les 35 ans de ce qui ressemble vaguement à une carrière à dénigrer ses collègues qui grimpaient les échelons professionnels alors qu'il ne faisait que du sur place à cause de son incompétence et de sa personnalité répugnante.

Comme on dit: la caravane passe et les chiens aboient et Saïed continuera à aboyer et à éjaculer sa haine et sa frustration jusqu'au dernier jour de sa vie. Saïed ne sera jamais ni un bâtisseur ni un rassembleur.

Bon weekend.
GZ
@Fared
a posté le à 18:43
Bonjour Fares.
Merci pour votre retour.
J'ai bien peur de partager votre avis. Je crains bien qu'il ne continue de ne faire que cela, poursuivre de sa hargne tous ceux qui ont pu se mettre en travers de son chemin. Il y a tellement mieux et plus urgent à faire.
Ce qui me surprend, c'est qu'il n'y a personne à Carthage pour lui indiquer ce qu'il est judicieux de dire et ce qui l'est moins.
Ce sont là des germes de fractures entre les composantes de la société.
Une fois encore j'espère me tromper.
Je vous souhaite une bonne fin de semaine.
GZ
@Fares
a posté le à 09:20
Bonjour Fares.
Mes plus plates excuses.
C'était cavalier, mais involontaire. Content de vous voir le prendre avec humour. Vous auriez pu être plus féroce et me tailler des croupières.
Restez comme vous êtes, "Farid", unique. D'un commerce toujours agréable.
C'est le pays qui a besoin de transition.
Fares
@GZ
a posté le à 11:50
Je voulais juste vous taquiner un peu. Il n'y a absolument aucun mal.

Bon dimanche.
Fares
@GZ La malédiction de croire toujours avoir raison
a posté le à 20:07
"Ce qui me surprend, c'est qu'il n'y a personne à Carthage pour lui indiquer ce qu'il est judicieux"

Il y en a eu, mais tout ceux qui se sont opposés au Sieur Saïed ont été limogé manu militari. Que faire en face de quelqu'un qui croit être chargé d'une mission divine. On nage dans du n'importe quoi.

Je déplore, tout comme vous, ces tentatives de diviser la société tunisienne. Notre tunisianité est notre force, le ciment qui nous unit tous.

Pendant que les autres nations bâtissent, nous nous intéressons à des problèmes futiles. Je suis tellement dégouté de l'actualité en Tunisie.

Honte à tous ces porteurs de couffin, kaffafa en langage familier. Honte à Bouaskar, dit le maquilleur, qui n'ont pas hésité à gonfler les chiffres de la mascarade du 25 juillet 2022 pour "matcher" ceux d'octobre 2019. Comme disait la pub, si vous trouvez plus cher ailleurs, on paiera la différence. Si votre score est inférieur à celui de 2019, on maquillera la différence.

Bonne soirée,
Fares en phase transitoire vers un Farid.
GZ
@Fares
a posté le à 09:24
Le commentaire juste au dessus du vôtre de 20H07
est ma réponse en forme d'excuse. Je ne cesse de me mélanger les pinceaux.
Bon dimanche.
Welles
Hors sol
a posté le 05-08-2022 à 21:27
Ce président est complètement à l'ouest , hors sol, un vague nationalisme arabe teinté d'islamisme et de populisme ronge son cerveau de l'intérieur .
Quelle catastrophe !quelle tristesse ! Je pleure ma Tunisie.
chevy
Welles
a posté le à 13:43
Hier soir, à la Cité des sciences, j ai assisté à des exposés de tunisiens au dessus du lot, mondialement...'?a change du quotidien...ceux-ci, une poignée dans le Monde...ici, 1 ou 2 % au dessus de la mêlée...
Le Zoub
Absolument
a posté le à 12:51
Le bonhomme vit dans son monde qui est différent du nôtre. Arabisâtre, religiosâtre, complètement déconnecté de notre quotidien.