alexametrics
Dernières news

Kaïs Saïed président de la République avec 72,53%

Temps de lecture : 1 min
Kaïs Saïed président de la République avec 72,53%

 Les sondages sortie des urnes d’Emrhod consulting ont dévoilé les scores du second tour de la présidentielle, en ce dimanche 13 octobre 2019.

Kais Saïed a remporté l’élection avec 72,53% contre 27,47% pour Nabil Karoui.

Le sondage d'Emrhod a été commandé par la chaîne de télévision Attassiâa en partenariat avec Business News.

Ces chiffres attendent encore la confirmation officielle de l'Instance supérieure indépendante pour les élections, qui devraient être publiés ce mardi. L'Isie annoncera toutefois des résultats approximatifs ce soir.

 

I.L.

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (53)

Commenter

Abir
| 14-10-2019 12:22
On s'en fout même s'il a 100% en son score ,pour nous qui compte c'est ses résultats ,en sécurité,en économie et en social pour le peuple Tunisien ! Il ne faut pas se mettre à genoux pour un homme sombre qui n'a rien fait dans sa vie à part donner des cours.

JOHN WAYNE
| 14-10-2019 11:43
Q-1 : Que signifie pour la Tunisie la victoire du Président Saied ?
JW : Elle signifie un recouvrement de la souveraineté de la Tunisie, souveraineté détruite par la révolution Tunisienne. L'homme qui a mis la Tunisie sur la voie de la perdition, en plus des traitres et mercenaires qui ont été derrière le coup d'état de la CIA du 14 Janvier 2011, se nomme BCE. C'est cet individu qui a, une fois nommé premier ministre par intérim, appliqué toutes les demandes de Barack Obama et d'Hilary Clinton, à savoir rapatrier les islamistes, et négocier une entente avec l'OTAN qui permettrait un soutien aux rebelles Libyens à partir du Sud Tunisien. BCE a doublement détruit la Tunisie par son aptitude à obéir aux Etat Unis. Avec le Président Saied, l'on peut donc parler de décisions qui iront a l'encontre de ce que BCE a causé à la Tunisie. Ce n'est pas le Président Saied qui recevra George Soros au Palais de Carthage ou qui développera de l'affection pour Siheme Ben Sedrine. La victoire de Saied signifie aussi un plus grand pouvoir a ce Président même si la constitution partage les pouvoirs avec l'ARP. L'ARP se trouve ce matin affaiblie, même devenue insignifiante. Les scènes de liesse et de joie qui ont accompagné la victoire de cet homme indiquent une révolution vers un régime Présidentiel fort ce qui sera bien sur bénéfique à la Tunisie. Enfin, la victoire de Saied signifie le début d'un gouvernement orienté vers des programmes sociaux en plus de programmes de développement comme du temps de Bourguiba. La Tunisie est un pays aujourd'hui en état d'effondrement. Saied pourrait bien être son sauveur.

Q-2 : Où se trouvent les dangers qui menacent Saied ?
JW : Saied est un nationaliste Arabe. Mentionner dans un discours de victoire aux élections la Palestine confirme mes prédictions quand a la personnalité et les orientations politiques de cet homme. Un islamiste aurait mentionné le Coran. Saied a mentionné la loi et la Palestine ce qui est typique des Nationalistes Arabes. Saddam Hussein utilisait ce même vocabulaire. Cela signifie donc que le plus grand danger pour Saied et pour la Tunisie viendra des islamistes. D'ici une année, les islamistes deviendront les ennemis jurés de Saied et organiseront des attentats comme a l'époque de Bourguiba et de Ben Ali. Nous sommes sur la bonne voie ce matin, mais les dégâts causés par BCE sont quasi-indélébiles. Trahir son pays revient à le détruire et BCE a causé la destruction de la Tunisie par ses actions, ses doubles jeux, et ses mensonges lui qui imitait Bourguiba a Ksar Hellal en portant même les mêmes lunettes noires que le Zaim.

Q-3 : Pourquoi les islamistes soutiennent-ils Saied ?
JW : Ayant lutté contre les islamistes pendant des décennies et ayant participé à des enquêtes concernant les crimes de ces individus, je me suis familiarisé avec la personnalité de ces hommes et femmes qui prônent la Chariaa. Il s'agit de personnes qui disposent d'intelligences au-dessus de la moyenne lorsqu'ils sont diplômés. Les islamistes ont compris que leur mouvement était en voie d'extinction et ont joué la carte de la survie pour mieux ressurgir plus tard. Saied, comme je l'ai mentionné dans mes interviews antérieures, représente la fin de l'Islamisme. Les islamistes ont retourné la veste en considérant l'assise populaire dont jouissait cet homme. Saied est puissant aujourd'hui de part son support populaire mais se retrouve face à un défi gigantesque : celui de combattre très bientôt ceux qui lui tendu la main alors qu'ils étaient devenus populairement insignifiant. Comme après le 7 Novembre, la Tunisie est sur la bonne voie, mais elle fait face a un défi énorme qui est celui de combattre des islamistes devenus très dangereux car ils se trouvent à l'intérieur du gouvernement et savent que leurs jours sont comptés.

Q-4 : En conclusion ?
JW : Saied est pour la peine de mort et pour l'application stricte de la loi. Il se peut bien qu'un jour cet homme soit obligé de l'appliquer contre les mêmes islamistes qui l'ont hier soutenu, comme Nasser le fit pour Saied Qutb.

JOHN WAYNE



Carthage Libre
| 14-10-2019 11:26
Ness bekri disaient : "Qalek iqawi sa3dek, qalou tawa tawa".

La3zouza hezha el wed...vers L'INCONNU.

"Echa3b yourid" : "El Pitroul", "El Mel7" "Felistine 7ora 7ora".

El FMI et Banque Mondiale "youridoune" zada ; "Raj3enna floussna" qaloulek, "tawa tawa" zada, avant que la Tunisie n'entre dans l'inconnu ; le principal et les intérêts, s'il vous plaît, qui arrivent à échéance en 2020!

Qu'est ce que vous allez faire maintenant, manifester contre le FMI fi avenue Ghannouchi? Avec Dghij, Recoba et compagnie ? "Thaoura! Thaoura!".

Galek "echa3b yourid". Peuple de gueux ; tzamrou? Ya3tikom zommara. Hakom machine bech etzamrou bel7aq!

Petit x
| 14-10-2019 09:26
Après le premier tour qui nous a offert le choix entre la Peste et le choléra, je me suis abstenu hier et donc je me sens ce matin très très léger avec la conscience tranquille pour ne pas avoir quotionner l'une ou l'autre catastrophe.
La Tunisie présidée par un assistant universitaire qui n'a pas gravi un seul échelon au-dessus de ce grade, de bas d'échelle, après plus de 30 ans de carrière. Non mais soyons sérieux de quelle compétence parle - t- on avec ce Monsieur qui d'autant plus n'a même pas dirigé un service dans les rouages de l'Etat.
Peuple Tunisien démerdez-vous avec vos choix pour les 5 prochaines années d'un parlement constitué de poussière de députés et un Robocop à la présidence....

kissimmee!!
| 14-10-2019 07:49
wait and see!!!

Imed
| 14-10-2019 07:49
NK était sûr de remporter le débat haut la main: arabe dialectal pour être proche du peuple, techniques de communication, etc. Il a perdu des centaines de milliers de voix en attaquant KS avec sa petite phrase sur le cancer, les rumeurs voulant que KS aurait eu le cancer. Il a envoyé un message négatif aux milliers de personnes qui luttent contre la maladie.
Il a refusé de féliciter le vainqueur, et ça, c'est une attitude de dictateur...

Ali
| 14-10-2019 05:50
Arrêtez de faire les aigri et les pessimiste vous voyez le complotisme islamiste de partout si ya 90 % de jeunes qui ont voté c'est les jeunesses nahdhaoui (de Carthage libre commentaire précédant) si c'est ceci si c'est cela c'est ennahdha ya un plébiscite du peuple tunisien pour cet homme point même mourakiboun à dit que tout c'est bien passé même les opposants les plus acharné exemple marzouk ont félicité MR saied vous vouliez karoui avec son etat mafieux le peuple nen veut pas aucune preuve que saied est islamiste tour les gens layant cotoye prouvé le contraire maintenant si vous voyez le mal partout nen dégoutée pas les autres vous n'aimez pas le conservatisme l'écrasante majorité du peuple l'ai alors félicitons le peuple er respectons son choix le bonhomme na même pas mis les pieds à Carthage ncore qu'on le fusille déjà ce monsieur est intégre et honnête et c'est pour ça que les haineux et les rageux sont au ras des pâquerettes le score qua fait KAROUI est lamentable je ne suis pas pro kais saied au passage que les choses soit clair le résultat est incontestable acceptez le

Lekkteur
| 14-10-2019 05:40
Non ce n'était pas une moquerie. J'apprécie le travail de l'équipe Business News et j'aime leur ouverture d'esprit et leur attachement à la liberté d'expression. Je ne pense pas que j'ai des leçons à leur donner. Ils/elles sont bien majeur(e)s et vacciné(e)s.

Le reproche que je leur ferai (même reproche que HatemC) c'est le possible manque de neutralité qui peut à la longue nuire à la réputation du journal. Un journal DOIT être neutre par rapport aux candidats et aux partis politiques (exception faite aux editorials). Je pense que le staff du Business News peuvent apprendre des erreurs de leur confreres et consoeurs au NYT et au Washington Post qui sont devenus l'aile propagandiste du parti Démocrate aux Etat-Unis et il ont perdu beaucoup de leur crédibilité à cause de ça. Business News devrait éviter tout cela. Si vous ne m'aviez pas interpelé je serais resté neutre par rapport à cette situation en plus du fait que les élections en Tunisie n'affectent pas mon quotidien.

Sinon je pense que les Tunisiens avaient le choix entre la peste et le cholera et ils ont choisi une tarte faite de l'Islam et du Pan-arabisme avec le drapeau Palestinien comme cerise par dessus. Ils ont exercé leur liberté, ils méritent leur victoire et je les félicite.

D'après moi Il n'y a aucun politicien musulman qui a terminé son mandat sans diviser son pays et sans appauvrir son peuple, sans utiliser la religion et la cause de la Palestine pour remuer les émotions des électeurs et gagner leurs coeurs. La Tunisie est une république bananière que lui prendra 250 à 300 ans pour se défaire complètement de 14 siècles d'obscurantisme. Elle redeviendra Africaine, méditerranéenne et occidentale comme elle l'était avant les invasions barbares.

Bien à vous

Maxula
| 14-10-2019 02:02
"Je rigole ce soir"

Menteur ! Je vois d'ici vos larmes de vieille catin privée de sortie !
Vous ne valez pas mieux que N-maqrouna !
Vous riez, peut-être, mais vous riez jaune.
Moi je parie que vous pleurez parce que la fessée reçue est très douloureuse.
Panpan cucul !
Maxula.

Mimi
| 13-10-2019 23:48
KS est en état de geurre contre Isreal ..... il a déclaré ça le jour de débat ....
Pauvre ma chère Tunisie !!!

A lire aussi

« Ces informations n’ont aucun fondement. Les photos et statues de Habib Bourguiba sont à leurs

15/12/2019 17:00
8

Le député et président de la commission provisoire des Finances, Iyadh Elloumi est intervenu, ce

15/12/2019 16:41
8

Aujourd’hui, les autorités tunisiennes ont donné l’ordre d’accoster le navire conformément aux

15/12/2019 14:57
2

Newsletter